Manger du poisson dès 1 an diminue les risques d'asthme

Des chercheurs norvégiens ont découvert que la consommation précoce de poisson chez l'enfant permettrait de limiter grandement les risques d'avoir de l'asthme ou de l'eczéma à l'âge de six ans.

Manger du poisson dès 1 an diminue les risques d'asthme
© subbotina - 123RF

Une récente étude, publiée dans le journal Nutrients, révèle que les tout-petits qui consomment du poisson régulièrement à l'âge de 1 an ont 40% de risque en moins de développer de l'asthme ou de l'eczéma de 34% de risque en moins d'avoir un rhume des foins (rhinite allergique) à l'âge de six ans. 

Une conclusion obtenue suite à un comparatif entre l'état de santé d'enfants ayant mangé du poisson et/ou de l'huile de foie de morue plus d'une fois par semaine depuis le moment où ils étaient dans le ventre de leur mère jusqu'à leur deux ans et ceux en consommant peu, c'est-à-dire moins d'une fois par semaine. Les chercheurs se sont servis de données de plus de 10 400 participants issues d'une enquête pédiatrique de grande ampleur sur la prévention des allergies, réalisée dans la ville de Trondheim, en Norvège.

Tous les poissons sont bons

Le poisson fournit aux enfants une foule d'excellents éléments nutritifs comme de bonnes protéines, du fer, de la vitamine D et des acides gras oméga-3 (bénéfiques au développement du cerveau et de la vue). La consommation régulière de poisson prémunit par ailleurs contre les allergies comme l'asthme, la rhinite allergique ou l'eczéma si l'enfant en consomme in utero et jusqu'à ses deux ans, plus d'une fois par semaine.

"Il semble que la consommation de tous les types de poissons soit bénéfique pour la santé, et pas uniquement les poissons gras", indique la chercheuse Melanie Rae Simpson qui a collaboré sur cette étude :

  • Commencez par servir des poissons blancs avec un goût pas trop fort comme la limande, la sole, le colin ou le cabillaud. 
  • Évitez les poissons séchés et forts en bouche comme les sardines, le hareng ou de la truite fumée ainsi que les poissons crus (pas avant 2 ans) 

Manger du poisson dès 1 an diminue les risques d'asthme
Manger du poisson dès 1 an diminue les risques d'asthme

Une récente étude, publiée dans le journal Nutrients , révèle que les tout-petits qui consomment du poisson régulièrement à l'âge de 1 an  ont 40% de risque en moins de développer de l'asthme  ou de l'eczéma de 34% de risque en moins...