Pimprenelle : semis et culture de cette aromatique oubliée

Présente dans tous les potagers il y a encore un siècle, la pimprenelle est tombée dans l'oubli. Elle a pourtant tous les atouts pour regagner ses lettres de noblesse : cette plante aromatique facile à cultiver, a de nombreuses vertus médicinales. On la trouve à l'état sauvage dans des sols secs, alors pourquoi ne pas la cultiver au jardin ?

Pimprenelle : semis et culture de cette aromatique oubliée
© fermate/123RF
  • Nom scientifique : Sanguisorba minor
  • Famille : Rosacées
  • Variétés : Sanguisorba minor, Sanguisorba officinalis
  • Couleur des fleurs : Fleurs rouges
  • Plantation : Plantation en avril, Plantation en mai, Plantation en juin
  • Exposition : Soleil
  • Type de sol : sec, profond, calcaire
  • Utilisation : En massif, En pot, En rocaille
  • Floraison : Floraison en juin, Floraison en juillet, Floraison en août
  • Feuillage : Persistant
  • Maladies, animaux nuisibles : limaces, escargots
  • Arrosage : très modéré
  • Longueur/Hauteur : 20 à 60 cm
  • Récolte : Récolte en mars, Récolte en avril, Récolte en mai, Récolte en juin, Récolte en juillet, Récolte en août, Récolte en septembre, Récolte en octobre, Récolte en novembre
  • Symbolique : amour unique
  • Vertus médicinales : antihémorragique, astringente, riche en vitamine C.

Quand et comment semer la pimprenelle ?

La pimprenelle se sème au printemps ou en automne sous châssis :

  1. Préparez un mélange de terreau et compost.
  2. En pleine terre, creusez des lignes espacées de 25 cm et profondes 3 cm.
  3. Sous abri, semez directement en godet.
  4. Disposez les graines dans le trou et recouvrez-les d'un peu de terre.
  5. Arrosez régulièrement jusqu'à la levée des graines, si elle est dense, éclaircissez.

Où et comment planter la pimprenelle ?

A l'état naturel, la pimprenelle pousse dans des prairies sèches, en plein soleil. Vous pouvez la semer ou la trouver en plant dans certaines jardineries. Choisissez un emplacement sec, elle se plaira particulièrement en rocaille, dans des sols pauvres et calcaires. Le sol doit cependant être assez riche en début de croissance. Vous pouvez également la planter en pot sur un balcon.

Comment entretenir la pimprenelle ?

La pimprenelle est très rustique et redoute les arrosages fréquents. Les excès d'eau peuvent provoquer de la pourriture ou amener des maladies cryptogamiques. Lorsque vous venez de la semer, arrosez modérément. Après deux ans, elle pourra résister aux périodes de sécheresse. En pot, vous pourrez l'arroser un peu plus régulièrement, mais veillez toujours à ce que la terre sèche entre deux apports d'eau.

Si vous plantez la pimprenelle pour la consommer, n'hésitez pas à couper les fleurs lorsqu'elles apparaissent, pour que la plante concentre son énergie à produire des feuilles (c'est la partie consommable de la plante).

Si vous souhaitez profiter de l'aspect esthétique des pompons pourpres de la pimprenelle, pourquoi  ne pas cultiver des plants pour leurs fleurs (et récupérer les graines pour les replanter) et d'autres plants juste pour la cuisine ?

La pimprenelle est-elle comestible ?

Oui ! Elle figurait même dans les plantes du potager du Roi à Versailles. Ces dernières décennies, elle a été détrônée par d'autres herbes aromatiques mais son goût proche de celui du concombre ravira les palais curieux !

On consomme uniquement ses feuilles fraîches, elles perdent leur saveur lorsqu'elles sont séchées. Vous pouvez consommer les feuilles en salade, les ciseler ou en faire des infusions. Cueillez-les de préférence quand elles sont jeunes car plus elles vieillissent, plus le goût est astringent.

Attention, la consommation de pimprenelle reste déconseillée aux femmes enceintes.
sanguisorba-officinalis
Fleurs de Sanguisorba officinalis (Pimprenelle officinale ou grande pimprenelle) © Anatoliy Berislavskiy/123RF

Confusion possible entre la pimprenelle et d'autres plantes ?

Cet article traite de la petite pimprenelle ou Sanguisorba minor, à ne pas confondre avec la grande pimprenelle (Sanguisorba officinalis). Elle est plus rare sous nos latitudes, on la trouve en milieu humide, ses fleurs sont plus allongées et elle peut atteindre 1 mètre de hauteur. Elle est également comestible, ses feuilles sont plus dures et son goût moins délicat. 

Il arrive parfois que l'on confonde la pimprenelle, dont le nom vernaculaire vient de "pimpinella" qui signifie boucage, avec une autre plante appelée petit boucage (Pimpinella saxifraga), de la famille des Apiacées.