Phormium

Le Phormium produit une touffe de feuilles érigées. Pourpres, vertes, roses, cuivrées ou rouges, ces longues feuilles graphiques habillent les massifs et les pots. Plantation, entretien, variétés... Découvrez comment cultiver le lin de Nouvelle-Zélande !

Phormium
© Jaime Pharr/123RF

Quand planter un phormium ?

La plantation du Phormium a lieu au printemps, hors périodes de gelées.

Où planter un phormium ?

La plupart des lins de Nouvelle-Zélande apprécient un sol riche et drainé. Toutefois, le Phormium tenax est une variété qui pousse en sol humide, alors que le Phormium cookianum demande un substrat bien drainé. Placez votre Phormium au soleil ou à la mi-ombre. Cette plante est plutôt frileuse et se plaît bien sur la côte Atlantique, le pourtour méditerranéen ou dans les atmosphères plus clémentes des villes. En région froide, cultivez-le en pot que vous remisez en hiver !

Comment planter un phormium ?

  1. Creusez un trou deux fois plus gros que la taille de la motte
  2. Si votre terre est lourde, coupez-la avec du sable
  3. Ajoutez deux pelletées de compost votre terre de jardin
  4. Placez la motte dans le trou, de manière à ce que la base arrive au niveau du sol
  5. Rebouchez, tassez et arrosez

En pot, mélangez 60 % de terreau, 30 % de sable et 10 % de compost. Versez ce mélange au-dessus d'une couche de billes d'argile, au sein d'un grand contenant.

Quel engrais pour les phormiums ?

En pleine terre, octroyez-lui du compost bien mûr une fois par an au printemps si votre terre est pauvre. En pot, vous pouvez utiliser un engrais pour plantes vertes durant la période de végétation (avril à septembre).

Comment tailler les phormiums ?

Les phormiums produisent de belles hampes florales que vous couperez à ras dès lors qu'elles seront fanées. On ne coupe pas ses longues feuilles, sauf si elles sèchent. Dans ce cas, il faut les tailler à la base. Si la plante prend trop de volume, il faut alors la diviser.

phormium-fleur
Inflorescences de phormium © Eleonora Scordo/123RF

Quand et comment diviser un phormium ?

On divise le Phormium pour le multiplier au printemps en avril. Pour cela, récupérez des petites rosettes de feuilles qui n'ont pas fleuri en périphérie. Ces petits rejets se forment facilement en pot tout autour du pied-mère. Il ne vous reste plus qu'à les replanter en pot ou en pleine terre.

Si votre Phormium n'a pas produit de rejets, vous pouvez alors le déterrer. Une fois la motte sortie du sol, vous devrez la scinder en deux à l'aide d'une bêche. Les deux éclats doivent avoir chacun assez de racines et être replantés à des endroits différents.

Quelles plantes associer au phormium ?

De nombreuses plantes se marieront à merveille avec le Phormium. En effet, le lin de Nouvelle-Zélande se glisse dans différents styles de jardin. Avec des fougères arborescentes, des Fatsia et des bananiers, il aura un look exotique. Accompagné d'un érable du Japon, de bambous et de plantes de terre de bruyère, il évoquera le pays du Soleil Levant. Si vous souhaitez un rendu moderne et graphique, mariez-le à des graminées, des troènes boule et des Gaura.

Variétés de phormium

  • Phormium tenax : espèce type au feuillage vert et érigé atteignant 2-3 m de haut et offrant des fleurs orangées, demande un substrat frais.
  • Phormium 'Yellow Wave' : feuillage panaché de jaune et de crème, cette variété mesure 1,80 m de haut à maturité.
  • Phormium 'Pink Stripe' : touffe de feuilles vert pourpre et striées de rose. Son port érigé culmine à 1,70 m de haut.
  • Phormium 'Jester' : variété qui marie le vert, le pourpre, le rose et le rouge.
  • Phormium 'Tom Thumb' : un cultivar nain de 50 cm de haut au feuillage vert bordé de bronze

Maladies et nuisibles du phormium

Le lin de Nouvelle-Zélande n'est que peu touché par les maladies et les nuisibles. Cultivé en pot, il arrive qu'il soit attaqué par les cochenilles farineuses. Pour vous en débarrasser, retirez-les à l'aide d'un coton imbibé d'alcool à 90°.