Rhipsalis

Aussi appelé cactus-gui, le Rhipsalis est un cactus épiphyte original, sans épines. Formant une tignasse de tiges chevelues, il est facile à cultiver en intérieur. Rempotage, entretien, bouturage... Découvrez comment cultiver le Rhipsalis chez vous !

Rhipsalis
© Liza Azarova/123RF

Variétés de Cactus-gui

  • Rhipsalis baccifera ; tiges claires et minces ponctuées de baies blanches décoratives
  • Rhipsalis cassutha : cette espèce a de longues tiges vert vif parées de fleurs blanches discrètes suivies par des baies translucides
  • Rhipsalis cereuscula : petites tiges arrondies velues aux fleurs vert pâle
  • Rhipsalis pilocarpa : tiges arrondies, poilues et longues d'une couleur vert-gris 
  • Rhipsalis burchellii : petites tiges arrondies velues, vertes à la pointe rosée
  • Rhipsalis salicornioides : longues tiges vertes avec des renflements et dotées de fleurs jaunes
  • Rhipsalis pachyptera : tiges composées d'ailes épaisses et fleuries sur la tranche
  • Rhipsalis paradoxa : longues tiges vertes segmentées
  • Rhipsalis cashero : forme une petite touffe de tiges droites et cylindriques vert vif
  • Rhipsalis clavata : espèce qui compte une multitude de tiges fines vertes fleuries à leur extrémité
  • Rhipsalis mesembryanthemoides : petites tiges dodues et vertes formant une silhouette compacte et ramifiée

Comment planter ou rempoter le Rhipsalis ?

Le Rhipsalis apprécie une substrat léger et acide. Il pousse au sein d'une atmosphère lumineuse et chaude (au-dessus de 10 °C), mais sans soleil direct. La plantation ou le rempotage a lieu au printemps.

  1. Choisissez un pot étroit pour ce cactus qui n'a pas des racines très développées
  2. Étalez une couche de billes d'argiles ou de graviers au fond
  3. Recouvrez d'un mélange à parts égales de sable, de terreau pour cactées et de tourbes
  4. Placez la motte dans le pot de manière à ce que la base de la plante arrive quasiment jusqu'en haut
  5. Rebouchez, tassez et arrosez

Comment entretenir le Rhispalis ?

Le Rhipsalis demande un sol frais mais pas détrempé. Il faudra donc l'arroser régulièrement afin qu'il reste légèrement humide. En été, un à deux arrosages hebdomadaires seront nécessaires. En revanche, pensez à vider systématiquement la soucoupe. En hiver, laissez sécher en surface avant de faire un nouvel apport d'eau. Enlevez régulièrement la poussière.

Cette plante aimant une atmosphère humide, placez votre pot sur un lit de billes d'argiles et que maintenez mouillées. L'évaporation de l'eau des billes va créer une humidité constante. Fertilisez votre Rhipsalis une fois par mois (deux fois par mois pendant la floraison) avec un engrais pour cactées.

Comment bouturer le Rhipsalis ?

Au printemps ou en été, vous pouvez multiplier votre plante en la bouturant.

  1. Coupez des petits morceaux de tige de 6-7 cm
  2. Laissez-les sécher une journée
  3. Placez ensuite les boutures dans un mélange de terre de bruyère et de sable que vous maintenez frais
  4. Au bout de 45 jours, les sujets auront formé des petites racines, repiquez-les en pots individuels
rhipsalis-jeune-pousse
Jeune pousse de rhipsalis © Engdao Wichitpunya/123RF