Troène

Le troène est un arbuste au feuillage persistant et à la floraison blanche, en grappes parfumées, attirant les abeilles. Facile de culture, il habille le fond des massifs et dessine des haies compactes. Découvrez comment réussir la culture du Ligustrum !

Troène
© 123RF

Variétés de troène

  • Ligustrum ionandrum : une espèce dense idéale en pot, souvent vendue sur tige et taillée en boule
  • Ligustrum sinense : le troène de Chine a des petites feuilles ovales, une floraison blanche-rosée parfumée et des baies noires
  • Ligustrum vulgare : le troène commun est une espèce buissonnante et ramifiée idéale en haie, mesurant jusqu'à 5 m de haut
  • Ligustrum lucidum : le troène du Japon offre des fleurs blanches en grappes parfumées de juin à août qui prennent place sur un feuillage vert nervuré de rouge
  • Ligustrum ovalifolium : le troène de Californie a un port érigé parfait pour une haie, il résiste jusqu'à -20 °C
  • Ligustrum texanum : le troène du Texas se pare de grappes de fleurs blanches parfumées au printemps, suivies par des baies bleu-noir à l'automne
  • Troène de Californie 'Aureum' : ce cultivar du Ligustrum ovalifolium dispose d'un feuillage panaché mélangeant le vert au doré

Quand et comment planter des troènes ?

Les plants à racines nues doivent être mis en terre en automne. Pour les sujets en motte, plantez-les de préférence à l'automne ou, à défaut, au printemps. Les troènes poussent dans tout type de sol frais et drainé. Attention, ils redoutent la sécheresse !

  1. Creusez un trou deux fois plus gros que le volume de la motte ou des racines
  2. Pour les sujets à racines nues, recoupez les racines de moins d'un centimètre et trempez-les dans du pralin
  3. Mélangez votre terre de jardin à du compost (1/3 de compost pour 2/3 de terre de jardin), si votre substrat est acide, ajoutez de la cendre
  4. Placez l'arbuste dans le trou, de manière à ce que le collet arrive au niveau du sol
  5. Rebouchez, tassez et arrosez copieusement

En pot, faites un mélange de compost, de sable et de terreau non acide. Pensez à bien verser une couche de drainage au fond du contenant (billes d'argile ou graviers).

Quelle distance pour planter des troènes ?

La distance de plantation dépend de l'espèce de troène que vous plantez. En moyenne, vous pouvez laisser 80 cm entre chaque sujet dans un massif et 60 cm en haie pour former une ligne arbustive bien compacte.

Planter le troène en haie

Les étapes de plantation sont les mêmes quel que soit l'emplacement de votre troène. En haie, commencez par délimiter les trous à creuser en respectant 60 cm entre chaque sujet. Puis passez aux étapes suivantes de plantation.

Quand et comment tailler le troène ?

Sachez qu'il est tout à fait possible de laisser un troène se développer naturellement sans user de la taille. Toutefois, si votre objectif est d'avoir une haie bien nette, une forme en boule ou un topiaire, la taille sera nécessaire. Vous taillerez en fin d'hiver, pendant le repos végétatif et une seconde fois entre juillet et septembre.

  • Taille d'hiver : coupez les bois morts et les branches qui se croisent.
  • Taille d'été : modelez et maintenez la forme de l'arbuste en raccourcissant la végétation.

Ce sont ces deux tailles annuelles qui vont éviter que votre troène ne soit dégarni en bas.

Comment faire des boutures de troènes ?

Les troènes sont bouturés en septembre, à partie de tiges semi-aoûtées (entre le stade d'herbe et de bois).

  1. Coupez l'extrémité d'une tige non fleurie de 15 cm de long
  2. Retirez les feuilles sur la moitié inférieure de la tige
  3. Enfoncez-les de 10 cm dans un contenant rempli de terreau et de sable
  4. Maintenez humide et placez-le sous serre froide ou châssis froid
  5. En hiver, placez votre bouture hors-gel et à la lumière, maintenez un substrat frais avec de rares arrosages
  6. Repiquez en pot au printemps suivant
  7. Repiquez en pleine terre à l'emplacement définitif à l'automne suivant

Maladies du troène

  • Pucerons : les feuilles attaquées s'enroulent et les pucerons sécrètent du miellat favorable à certaines maladies. Traitez avec une solution à base de savon noir liquide.
  • Cochenilles : elles forment un feutrage blanc cotonneux au revers des feuilles et sécrètent aussi du miellat Utilisez les coccinelles pour les faire fuir.
  • Fausse teigne du lilas et sphinx du troène : deux papillons dont les chenilles dévorent le feuillage. La meilleure technique de lutte reste de les retirer et de les brûler.

Quel engrais naturel pour une haie de troènes ?

Au moment de la plantation, faites un apport de compost, puis épandez un paillage végétal qui aura pour rôle d'enrichir le sol et de le garder au frais. Il faudra le renouveler au fur et à mesure qu'il se décompose, vous pourrez alors une fois par an ajouter quelques poignées de compost.

Troène ou laurier : lequel choisir ?

Dans tous les cas, vous obtiendrez une haie persistante facile à tailler. Le troène a des feuilles ovales et petites alors que le laurier dispose de feuilles plus grandes et lancéolées. Le laurier (palme) et le troène pourront tous deux monter jusqu'à 5 m de haut et ont une floraison blanche. Cependant, le troène a l'avantage d'avoir une floraison parfumée : un point pour le Ligustrum ! Si vous choisissez le laurier-sauce, vous pourrez utiliser ses feuilles aromatiques dans vos eaux de cuisson. Un point partout, balle au centre. Quel que soit votre choix, vous ne serez pas déçus de ces deux grands classiques des haies.

fleurs-de-troene
Fleurs de troène © Iva Villi/123RF