Chardon

Le terme chardon désigne de nombreuses plantes épineuses. Ils sont généralement de la famille des Astéracées, comme les genres Carduus et Onopordum (chardon aux ânes), ou bien de la famille des Apiacées, comme le genre Eryngium, plus couramment appelé panicaut.

Chardon
© Keith So/123RF

Bien que le chardon que l’on nomme "chardon des prés" soit considéré comme une mauvaise herbe, d'autres peuvent être employés comme plante ornementale. C'est le cas de l'Onopordom ou "chardon aux ânes". Cette plante bisannuelle aux feuilles duveteuses grisées peut atteindre 3 mètres de haut. Le chardon bleu (Eryngium alpinum), appelé panicaut, est également couramment utilisé. Il pousse naturellement dans les Alpes et se reconnaît à ses tiges bleues et ses inflorescences épineuses.

Certaines variétés de chardons, comme le chardon-Marie, ont des vertus phyto-thérapeutiques. Il est notamment utilisé pour traiter les pathologies qui touchent le foie et permet une meilleure fluidification du sang. Le chardon-Marie est donc comestible et son utilisation en cuisine connaît un regain d'intérêt. Mais ces plantes ne sont pas utiles qu'à l'homme, les chardons panicauts sont également très nectarifères et attirent de nombreux insectes pollinisateurs, en particulier les papillons.

  • Famille : Astéracées, Apiacées
  • Variétés : Carduus, Onopordum, Eryngium, Silybum
  • Couleur des fleurs : Fleurs bleues
  • Plantation : Plantation en janvier, Plantation en février, Plantation en mars, Plantation en avril, Plantation en septembre, Plantation en octobre, Plantation en novembre, Plantation en décembre
  • Exposition : Soleil
  • Type de sol : Ordinaire, Bien drainé
  • Utilisation : En massif
  • Floraison : Floraison en juin, Floraison en juillet, Floraison en août, Floraison en septembre, Floraison en octobre
  • Feuillage : Persistant
  • Arrosage : Abondant en été
  • Longévité : Vivace, Bisannuelle
  • Hauteur : 50 cm - 3 m
  • Symbolique : Le chardon est le symbole de l'austérité

Planter des chardons 

Les chardons bleus, ou panicauts, sont ceux que l'on trouve le plus facilement en jardinerie ou en pépinière. On les plante de septembre à avril en évitant les périodes de gelées. Le chardon bleu se plaît dans les sols particulièrement pauvres et caillouteux. Sa terre devra donc être bien drainée et à tendance légèrement calcaire. Une terre trop lourde et froide lui sera fatale. Si c'est le cas chez vous, vous pouvez ajouter un peu de sable de rivière à votre terre ainsi qu'un peu de compost organique pour stimuler sa croissance au printemps.

Si vous souhaitez réaliser un massif, espacez vos plants de 30 cm à 60 cm les uns des autres. Pensez à arroser abondamment jusqu'à observer une reprise. Si vous plantez vos chardons sur un terrain venteux, vous pouvez les tuteurer. Sa racine est pivotante et va demander un peu de soutien pendant ses premières années, le temps que son enracinement se fasse.

Le chardon aux ânes quant à lui, est une plante bisannuelle. La première année, il ne fera que des feuilles, puis il fleurira à la saison suivante. Il a les mêmes besoins que le chardon bleu pour prospérer, à savoir une terre bien drainée et une bonne exposition au soleil !  Cependant, contrairement au chardon bleu, il doit être planté au printemps et si vous l'avez acheté en godet, sa floraison aura lieu en fin d'été.

Entretenir des chardons

En ce qui concerne l'entretien, le chardon bleu est très peu exigeant. Sa floraison a lieu de juillet à septembre, Vous n'êtes pas obligé de couper ses fleurs qui restent esthétiques même une fois séchées. Elles sont d'ailleurs très utilisées en fleuristerie pour la création de bouquets de fleurs séchées.

Le chardon aux ânes pousse plus haut que le chardon bleu et ses épines sont plus robustes. Faites attention de bien l'installer dans un milieu isolé de votre jardin car il se ressème très facilement et peu devenir envahissant.

Multiplier des chardons

Les chardons se ressèment naturellement après leur floraison. Cependant, si vous souhaitez les semer vous-même, vous devrez récupérer les graines de ses fleurs une fois que celles-ci auront séché puis vous assurer qu'elles ont bien été vernalisées. Laissez-les alors au froid pendant l'hiver pour qu'elles puissent germer ensuite. Pour cela, vous pouvez soit attendre que vos fleurs de chardons séchées passent l'hiver dehors avant de les récolter, soit les récupérer après leur floraison, puis les placer au réfrigérateur pour leur assurer la période de froid nécessaire. Ensuite, plantez-les en pleine terre au printemps en veillant à ce que l'arrosage soit régulier jusqu'à la levée.

Fleurs