J'aménage un jardin sur mon toit

Vous avez la chance de posséder un toit terrasse ? Optimisez cet espace en y aménageant un jardin convivial ! En plus de créer un nouveau lieu de vie, vous augmenterez la surface végétale de votre ville, et participerez ainsi à la lutte contre le réchauffement climatique. Cependant, la création d'un jardin en hauteur nécessite quelques précautions avant de se lancer. Conseils.

J'aménage un jardin sur mon toit
© Eric Caste - ILMG

Choisir des végétaux résistants au vent et au soleil

Avant de se lancer dans la création d'un jardin sur son toit, il est nécessaire de se poser les bonnes questions. Ai-je l'autorisation de la copropriété ? Le poids de mes futures installations est-il conforme à la réglementation ? Quelle atmosphère et quelle fonction ai-je envie de conférer à cet espace ?

Tout d'abord, il faut bien avoir en tête que les jardins sur toit sont plus directement exposés au soleil et au vent. Je recommande donc de se tourner vers des végétaux résistants, comme les espèces méditerranéennes. On peut aussi opter pour des végétaux plus atypiques par leur forme : des arbres tortueux comme certains saules (en bac) ou autres oliviers – en ayant au préalable fait appel à l'expertise de son paysagiste. Cependant gare aux végétaux à croissance rapide ! Acacias, peupliers, frênes et, bien sûr, bambous peuvent à terme poser des problèmes de poids, de développement et de volume et de par certains systèmes racinaires très puissants qui peuvent endommager les bacs ou passer à travers le moindre interstice du contenant.

Faciliter l'entretien de mon jardin perché

A chaque plante son pot ! Le choix des contenants est une étape cruciale dans l'aménagement de son jardin sur le toit. J'ai une certaine préférence pour les contenants en bois ou à base de résine, qu'on peut ensuite peindre selon l'esprit que l'on veut donner à sa terrasse végétale. Côté arrosage, le plus simple est d'installer un système automatique. A savoir : il existe aujourd'hui des systèmes très performants, des plus simples ou plus sophistiqués, fonctionnant par wifi ou par Bluetooth pour les plus connectés d'entre vous ! Aussi, il est recommandé de veiller à protéger certains végétaux en hiver. Si vous souhaitez installer des arbres fruitiers par exemple, il est important de les protéger lors des périodes de grand froid.

Opter pour les nouvelles tendances

Depuis maintenant une vingtaine d'années, le jardin sur toit devient une pièce à vivre à part entière, où vous pouvez vous aménager des coins de détente, comme par exemple un coin cuisine cosy. La tendance actuelle est à la végétation verticale simplifiée.  Installez une pergola sur laquelle vous pourrez faire pousser des plantes grimpantes à feuillage persistant, comme des jasmins, certaines clématites ou chèvrefeuilles ou des lierres : vous donnerez plus de volume, et donc plus de cachet à votre toit végétalisé, tout en vous protégeant du vis-à-vis. Enfin, profitez de cet espace privilégié pour y favoriser la biodiversité en y implantant une ruche, un nichoir, ou en y cultivant un potager dans des bacs.

logo-unep
© Unep

En partenariat avec l'Unep - Les Entreprises du Paysage.