Généreux et poétique, découvrez l'extraordinaire jardin de Jean-Pierre Coffe

On connaissait son amour de la cuisine, moins celui qu'il cultivait pour le jardin. Jean-Pierre Coffe était pourtant un passionné de végétaux et passait des heures à s'occuper de ses plantes. Au fil des années, il a fait de son domaine de Lanneray, dans l'Eure-et-Loire, un jardin d'exception. Visite guidée.

Jean-Pierre Coffe était un passionné. De cuisine bien sûr, car il aimait les bonnes choses, mais c'est dans la terre qu'il cultivait son amour des végétaux. Sa véritable passion, c'était en effet le jardin. Son jardin. Chaque jour, il y passait des heures, à planter des fleurs, tailler des arbustes, déplacer un arbre, caresser un tronc ou simplement regarder pousser ceux qu'ils considéraient comme ses "enfants". Une histoire d'amour aujourd'hui perpétuée par son compagnon, Christophe Dolbeau, et racontée dans un livre, "Le jardin secret de Jean-Pierre Coffe", où ses proches et amis, célèbres ou non, ont aussi partagé leurs souvenirs.

Tout a commencé en 1985 par un coup de cœur, alors qu'il se promène dans une propriété près de Châteaudun, dans l'Eure-et-Loire. L'endroit n'a pourtant rien de séduisant : la bâtisse est en ruines, le terrain envahi par les ronces, le sous-bois quasiment inaccessible… Jean-Pierre Coffe se lance alors dans un véritable chantier de réhabilitation. Pendant plus de 35 ans, il a ainsi transformé l'espace pour en faire ce qui est aujourd'hui devenu un lieu d'exception. De nombreux arbres, comme les acacias ou les chênes centenaires (qu'il appelait ces "Messieurs") qui trônent au fond du jardin, ont été préservés, d'autres ont été retirés pour laisser la place à de nouvelles essences, rares pour certaines. En véritable collectionneur, Jean-Pierre Coffe aimait aussi acheter des végétaux. Beaucoup de végétaux, qu'il regardait ensuite s'épanouir. C'est ainsi qu'il a constitué, d'année en année, d'impressionnantes collections, notamment de camélias.

Un jardin de copains

Si son jardin est un jardin de passionné, c'est aussi un jardin de copains dans lequel Jean-Pierre Coffe aimait partager son amour de la nature. Quelle que soit la saison, chaque visite à Lanneray commençait d'abord par une promenade au jardin, avant de passer à table où l'on partageait de bons petits plats. Une passion désormais entretenue par Christophe Dolbeau qui, à la disparition de son célèbre compagnon, a relevé le défi de continuer à faire vivre cet immense domaine. Il y accueille ainsi visiteurs et amoureux des jardins, pour une balade découverte étonnante. Un jardin que nous avons pu visiter et que l'on vous propose de découvrir en images.

  • A lire : "Le jardin secret de Jean-Pierre Coffe", de Christophe Dolbeau et Catherine Delvaux, Ed. Larousse. 
livre-jardin-jean-pierre-coffe
© Larousse

Généreux et poétique, découvrez l'extraordinaire jardin de Jean-Pierre Coffe
Généreux et poétique, découvrez l'extraordinaire jardin de Jean-Pierre Coffe

Jean-Pierre Coffe était un passionné. De cuisine bien sûr, car il aimait les bonnes choses, mais c'est dans la terre qu'il cultivait son amour des végétaux. Sa véritable passion, c'était en effet le jardin. Son jardin. Chaque jour, il y...