Aya Nakamoura, Marlène Schiappa : 15 femmes qui font avancer le combat

Le combat des femmes pour l'égalité est loin d'être terminé... De grandes figures comme Simone de Beauvoir, Simone Veil ou Olympe de Gouges ont amorcé la lutte. Aujourd'hui, les femmes du XXIe siècle ont repris le flambeau en masse. La Rédaction a sélectionné 15 personnalités très différentes, emblèmes de la grande vague féministe qui anime notre époque.

Aya Nakamoura, Marlène Schiappa : 15 femmes qui font avancer le combat
© Swan Gallet/WWD/REX/Shutterstock/SIPA/PDN/SIPA

Elles sont juristes, étudiantes, chanteuses, peintres, écrivaines, actrices, sportives, influenceuses ou mannequins... Un monde les sépare, pourtant toutes ont un point commun : elles appartiennent à la gent féminine. Ces dernières années, un grand nombre d'entre elles se sont illustrées en matière de reconnaissance des droits de la femme. Toutes ont fait avancer la cause ou se sont battues pour elle. De nos jours, le combat ne se joue pas exclusivement sur le terrain politique, mais dans tous les domaines... Les voix de ces femmes s'élèvent et se font entendre... Découvrez notre petite liste non-exhaustive et hétérogène de celles qui se sont démarquées ces dernières années. 

  • Aya Nakamoura. Auteure et interprète, la jeune femme a créé un véritable hymne pour les femmes fortes et indépendantes, avec son single Djadja. Un esprit girl power qui connait un succès retentissant chez les individus de sexe masculin comme féminin ! 
  • Amanda Mellet. Cette discrète travailleuse sociale a déposé plainte auprès de l'ONU contre son pays, l'Irlande, pour obtenir le droit à l'IVG. Aujourd'hui, l'avortement est officiellement légalisé et elle n'y est surement pas pour rien !
  • Ada Stolsmo Hegerberg. Footballeuse internationale norvégienne, elle remporte le premier Ballon d'or féminin France Football, en 2018. Quand Martin Solveig lui remet le prix et lui demande bêtement si elle sait twerker elle répond magnifiquement, l'air dépitée : "NO", avant de partir. Une réponse savoureuse à cette question sexiste. 
  • Alice Wietzel. On peut admirer le talent de cette jeune illustratrice française sur la plateforme Instagram. L'artiste dessine des corps de femmes de toutes mensurations et couleurs, joue avec les différentes formes de seins... Un art engagé qui refuse le diktat de la beauté féminine. 
  • Céline Bardet. Juriste internationale spécialisée dans les crimes de guerre, Céline Bardet travaille comme experte consultante pour les Nations Unies, l'Union Européenne ou des Institutions telles qu'Interpol. En 2014, elle fonde l'ONG We Are NOT Weapons Of War pour aider les femmes violées dans les pays en guerre
  • Dora Moutot. Sur les réseaux sociaux, la journaliste a lancé un mouvement de libération de la parole sur l'orgasme féminin avec "Alors t'as joui ?. Avec son compte Instagram, elle veut"déconstruire les mythes et légendes associées à la sexualité féminine".
  • Greta Thunberg. À seulement 16 ans, cette Suédoise a éveillé les consciences en prononçant un discours sur les changements climatiques à l'ONU. Pour cette militante qui brille par son intelligence, être une femme n'a jamais été un obstacle. 
  • Inès Bayard. Auteure de l'ouvrage Le malheur du bas, Inès Bayard a été en lice pour le Goncourt 2018, alors que seulement onze femmes ont reçu ce prix depuis 1903... Dans son roman, elle dissèque la vie conjugale d'une femme qui a été violée par son patron... Un récit remarquablement dérangeant. 
  • Marlène Schiappa. La secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes enchaîne les apparitions médiatiques pour défendre la cause avec une ardeur impressionnante. Une femme de pouvoir passionnée par son combat. 
  • Maud et Juliette. Ces deux comédiennes ont créé la chaîne Youtube Parlons peu, mais parlons !, dans laquelle elles publient des vidéos sur la sexualité avec un regard très féminin... Rien n'est tabou pour Maud et Juliette, qui n'hésitent pas à critiquer les inégalités entre hommes et femmes, comme dans la vidéo "Critères de beauté" ou encore "Comment être une bonne épouse"... 
  • Nikita Bellucci. Cette actrice X a décidé de prendre la parole pour dénoncer le harcèlement et le slut-shaming qu'elle a subis (humiliation envers des femmes dont le comportement sexuel est jugé anormal) au quotidien. Elle a également voulu alerter les parents sur les dangers que peuvent représenter les films pornographiques pour les plus jeunes. Une femme de courage et qui s'assume ! 
  • Nikki DuBose. Cette activiste a été mannequin pendant 10 ans et a pris la parole pour raconter l'enfer qu'elle a vécu... Le harcèlement sexuel au sein du monde professionnel touche un nombre incalculable de femmes, il est grand temps que le sujet soit mis sur la table.
  • Noa Jansma. Pour dénoncer le harcèlement de rue, cette jeune étudiante néerlandaise a eu l'idée de poser en selfie avec ses agresseurs... Le résultat est impressionnant ! 
  • Ruth Coppinger. En novembre 2018, la justice irlandaise avait acquitté un jeune de 27 ans dans une affaire de viol, car la victime présumée portait un string en dentelle au moment des faits. En signe de protestation, Ruth Coppinger a brandi un string au sein du parlement en expliquant qu'un sous-vêtement n’était pas synonyme de consentement. Cette politicienne est à l’origine du mouvement #ThisIsNotConsent. 
  • Rupi Kaur. Cette écrivaine féministe canadienne née en Inde publie des recueils de poèmes en prose qui traite de sujets tels que la violence, la maltraitance, l'amour, la perte et la féminité. Une Virginia Woolf 2.0 ! 

Aya Nakamoura, Marlène Schiappa : 15 femmes qui font avancer le combat
Aya Nakamoura, Marlène Schiappa : 15 femmes qui font avancer le combat

Elles sont juristes, étudiantes, chanteuses, peintres, écrivaines, actrices, sportives, influenceuses ou mannequins... Un monde les sépare, pourtant toutes ont un point commun : elles appartiennent à la gent féminine. Ces dernières années, un grand...