Pascal Praud : Le confinement ? Des "vacances" pour "gens aisés"

"Ça va être l'enfer": Pascal Praud est mécontent et n'a pas hésité à le faire savoir. Agacé par les nouvelles restrictions strictes sur l'ensemble du territoire (qui sont une aubaine pour les privilégiés), l'animateur radio a dit tout ce qu'il pensait...

Pascal Praud : Le confinement ? Des "vacances" pour "gens aisés"
© Pascal Praud Berzane Nasser/ABACA

Pascal Praud a encore frappé ! A la suite des annonces d'Emmanuel Macron ce 31 mars, l'animateur a débattu sur la fermeture des écoles et les mesures restrictives étendues à toute la France lors de son émission Les auditeurs ont la Parole sur RTL. Et  le moins que l'on puisse dire c'est que le journaliste de 56 ans est loin d'être en accord avec le chef de l'Etat... Opposé à l'idée du télétravail, Pascal Praud n'a pas mâché ses mots concernant ce nouveau confinement national mis en place à partir du samedi 3 avril.

"En vacances pendant un mois"

Selon ses dires, certains Français vont profiter de ces nouvelles mesures pour prendre "des vacances" dans leurs "maisons secondaires".

"Ce qui est terrible, c'est que les gens qui sont les plus aisés, qu'est-ce qui va se passer vendredi ? Ils vont aller dans leur maison secondaire avec leurs enfants faire du télétravail et être en vacances pendant un mois. C'est ça qui va se passer. Donc ces gens-là, ça va être un mois de vacances en fait, parce qu'il n'y aura pas d'école à distance donc les enfants seront dans les jolies maisons secondaires et les parents feront du télétravail", a lâché le présentateur, bien connu pour son franc-parler. 

Une injustice intolérable pour Pascal Praud, qui a ajouté: "En revanche, les gens qui ne sont pas aisés, les gens qui n'ont pas de maison de campagne ou de maison secondaire, ils vont rester. Et pour eux, ça va être l'enfer. Et c'est ça qui est très compliqué dans ces mesures !".