Léa Drucker a 50 ans : Famille, Débuts difficiles, Amour, Maternité

Léa Drucker célèbre ses 50 ans le 23 janvier ! Son enfance "douloureuse", sa célèbre famille, son homme, sa fille, son secret du bonheur... Ce que vous ne saviez pas sur la captivante comédienne et nièce de Michel Drucker.

Léa Drucker a 50 ans : Famille, Débuts difficiles, Amour, Maternité
© Léa Drucker en février 2020 par J.M. HAEDRICH/SIPA

Léa Drucker célèbre ses 50 ans le 23 janvier. La comédienne aux yeux azur a prouvé son talent sur le grand écran à de nombreuses reprises et a même été césarisée en 2019. Pourtant, plus jeune, la nièce de Michel Drucker ne se destinait guère à la comédie et préférait chausser des patins à glace. Sa (célèbre) famille, sa jeunesse solitaire, ses débuts difficiles, son couple, la maternité, son secret du bonheur... Découvrez tout ce que vous ne saviez (peut-être) pas sur l'actrice aussi rayonnante que captivante.

Léa Drucker : sa célèbre famille

Léa Drucker naît le 23 janvier 1972 à Caen. Elle est la fille de Jacques Drucker, frère de Michel Drucker, professeur de médecine et brillant épidémiologiste. Quant à sa mère, Martine Le Cornec, elle est une ancienne professeure d'anglais qui serait ensuite devenue propriétaire d'une galerie d'art à Vains, en Normandie.

La famille Drucker est bien connue du grand public, puisque ses oncles sont le célèbre animateur Michel Drucker et le défunt fondateur de M6, Jean Drucker. Léa Drucker est d'ailleurs la cousine de la journaliste Marie Drucker. Leurs grands-parents paternels sont nés en Autriche-Hongrie et se sont installés en France en 1925, où ils ont été naturalisés en 1937.

Léa Drucker était une adolescente "solitaire"

Léa Drucker grandit en tant que fille unique jusqu'à ses 18 ans. Son père refait ensuite sa vie et donne naissance à deux autres filles. "Camille est née lorsque j'avais 18 ans, et Eva, lorsque j'avais 20 ans. Mais je n'ai jamais partagé le quotidien familial avec quelqu'un d'autre de mon âge. J'étais donc très solitaire, bien que ma mère, très fantaisiste, me faisait faire plein de choses. Je ne m'ennuyais pas à la maison, mais je me souviens qu'il me manquait une présence", nous avait-elle confié.

Léa Drucker : ce qui l'a aidée dans la "réalité cruelle" 

Cette solitude, dont Léa Drucker souffre en grandissant, lui permet toutefois de développer son imagination. "Dans ma chambre, je me confectionnais des personnages imaginaires pour qu'ils "jouent" avec moi", nous a-t-elle expliqué. C'est par son humour, qu'elle hérite de sa famille, que l'adolescente se sort de l'ornière: "À chaque fois que je pénétrais dans une école différente, il fallait renouer des liens. C'est difficile pour un enfant, la réalité est parfois cruelle, mais j'avais des outils. Je sentais que j'étais capable de faire rire les autres et c'est quelque chose que j'ai développé pour me faire des amis durant mon enfance et mon adolescence".

Léa Drucker a rejoint les cours de théâtre pour un garçon

Léa Drucker grandit, une partie de sa jeunesse, aux États-Unis, à Washington, puis Boston, où elle se prend d'affection pour le patin à glace. Mais c'est à 15 ans qu'elle découvre sa véritable vocation en participant au club de théâtre du lycée Molière à Paris.... qu'elle rejoint pour un "garçon qui lui plait" selon ses confidences à Madame Figaro. C'est finalement du jeu d'acteur qu'elle devient éprise. Léa Drucker commence donc à suivre des cours de comédie à l'École de la rue Blanche, afin de concrétiser son souhait de devenir actrice.

Léa Drucker : son parcours "douloureux"

"Mon parcours de comédienne n'a pas été facile du tout. Le chemin a été long avant que je puisse vivre de ce métier. Les dix premières années ont été difficiles et douloureuses car je n'arrivais pas à avoir l'assurance que je pourrais devenir comédienne, or c'était vraiment ce que je voulais faire", a raconté Léa Drucker au Journal des Femmes.

Elle croise alors la route d'Édouard Baer, qui lui offre un poste de chroniqueuse sur les ondes de Radio Nova. Dans les années 90, Léa Drucker commence à vivre de sa véritable passion en jouant dans des pièces de théâtre comme Le Misanthrope, mis en scène par Roger Hanin, ou Blanc, mis en scène par Zabou Breitman et Matthieu Le Bihan. Elle fait également ses premiers pas au cinéma en 1991 dans La Thune, de Philippe Galland. 

Léa Drucker : l'homme de sa vie

Léa Drucker est pacsée avec le cinéaste Julien Rambaldi, qui a, entre autres, réalisé le film Les Meilleurs Amis Du Monde. En 2014, ils donnent naissance à une petite Martha. Pourtant, pendant longtemps, l'actrice ne souhaitait pas avoir d'enfant. "La rencontre avec Julien et ses enfants, Dino et Mia, a changé ma perception des choses. Je suis devenue optimiste sur l'amour. Je me suis autorisée à vivre ce que je m'étais plus ou moins interdit. J'ai enfin pu construire", a-t-elle expliqué à Paris Match.

Léa Drucker, changée par la maternité

La maternité a profondément transformé Léa Drucker, qui avait détaillé auprès de Version Femina: "En devenant mère, il y a trois ans, j'ai ressenti le besoin de montrer une certaine forme de responsabilité. J'étais quelqu'un de très pessimiste, jusqu'à ce que je rencontre mon compagnon et que nous ayons un enfant. Quand ma fille est née, j'ai pensé qu'il faudrait lui donner un prénom fort qui lui offre des armes pour se défendre".

Léa Drucker, actrice césarisée

En 2019, Léa Drucker remporte le César de la meilleure actrice pour son rôle dans Jusqu'à la garde, de Xavier Legrand, un film sur les violences conjugales. En recevant son précieux prix, la comédienne délivre un discours inspirant: "La violence commence par les mots, on ne comprend pas que ces mots sont les débuts d'une menace. Je voudrais remercier toutes les féministes qui affrontent parfois des tempêtes d'injures".

Léa Drucker : son passe-temps favori

Le secret du bonheur de Léa Drucker? "C'est de danser", a-t-elle lâché auprès de Madame Figaro. La comédienne aime vivre "des moments de déconnexion très forts" chez elle. "Je danse chez moi, où je vais à une fête quand il y en a une, quand je peux", a-t-elle expliqué. Serait-elle prête à nous éblouir dans Danse Avec Les Stars?