Fanny Ardant : Amour, Famille, Coiffure, Drogue, Complexe...

Fanny Ardant fête ses 72 ans le 22 mars 2021. Ses passions, ce qu'elle consomme "comme une drogue", ses enfants... Voici les secrets d'une icône d'élégance et d'éloquence.

Fanny Ardant : Amour, Famille, Coiffure, Drogue, Complexe...
© Maria Laura Antonelli/AGF/SIPA

Fanny Ardant célèbre ses 72 ans ce lundi 22 mars 2021. Fascinante, mystérieuse, à la fois simple et inaccessible, la comédienne multi-césarisée cultive la discrétion, en ce qui concerne sa vie intime, mais elle ose dévoiler des parties d'elle-même parfois surprenantes.
Son grand amour, ses enfants, ses complexes, son projet de fin de carrière, son rapport aux hommes: découvrez les secrets de l'actrice. 
Née à Saumur en Maine-et-Loire, Fanny Ardant est la fille de Jean Ardant, officier de cavalerie.
Elle grandit à Monaco, où son père, ami du prince Rainier, devient gouverneur du palais princier. Mais loin de rester fixée sur le Rocher, elle voyage en Europe pendant une grande partie de son enfance.

Elle a fait des études surprenantes

Fanny Ardant n'a pas toujours joué la comédie. Elle a fait ses études à l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence, spécialisées en "Relations internationales". Après trois ans passés dans cet établissement, elle a rédigé son mémoire, intitulé "Surréalisme et Anarchisme". Déjà pleine de surprises à l'époque…

Sa rencontre avec l'homme de sa vie

Fanny Ardant a rencontré le grand amour en 1981, sur le tournage de La Femme d'à Côté. Il s'agissait du réalisateur, François Truffaut.

"Je suis entrée dans un rêve éveillé. Ce moment a été le climax de ma vie, le tournage, la sortie du film et puis le tournage de Vivement Dimanche. Il y avait chez François Truffaut ce que j'ai toujours aimé chez les êtres passionnés par ce qu'ils font, ce qu'ils disent, ce qu'ils sont", s'était-elle souvenue dans Le Monde.

Le deuil qui l'a abattue

Malheureusement, cette romance fut de courte durée. En 1984, le réalisateur a poussé son dernier soupir, emporté par une tumeur au cerveau.

"Il est mort et tout a sombré (...) C'est comme si j'avais mis longtemps à plonger et que, quand j'avais réussi à le faire, la piscine s'était vidée. Je me suis fracassée", a raconté Fanny Ardant au Monde.

Ses enfants, Lumir, 45 ans, fruit de sa relation avec Dominique Leverd, Joséphine, 37 ans, née de son amour avec François Truffaut, et Baladine, 30 ans, fille de Fabio Conversi, l'ont aidée à se relever de ce deuil lancinant.

Pourquoi elle ne s'est pas mariée

Fanny Ardant n'a jamais franchi le cap du mariage. "J'ai vécu sans penser, sans faire de plan sur la comète, sans stratégie… Je ne réfléchis aux choses que quand on me pose la question", a-t-elle simplement expliqué à Gala

Ses parents, "fauchés en plein vol"

Fanny Ardant a grandi avec l'exemple d'un couple heureux et amoureux, sous ses yeux. Ses parents se sont tant aimés. Mais malheureusement, l'actrice les a perdus à un jeune âge.

"Je les ai adorés, mais ils sont morts jeunes. Ils ont été fauchés en plein vol, nous n'avons pas eu le temps de tout nous dire, de nous battre. C'est comme s'il manquait un dernier acte., comme dans une histoire d'amour", s'était-elle remémorée dans Paris Match.

Complexée par son physique 

Fanny Ardant se maquille constamment, même lorsqu'elle "ne tourne pas", nous avait-elle confié, en 2017. Même étant jeune, la comédienne traînait quelques complexes et la séduction était tout sauf facile. 

Elle nous avait expliqué: "Je me disais toujours, 'Je m'en sors en parlant', quitte à passer pour une emmerdeuse. Je n'ai jamais compté sur mon physique pour plaire aux hommes. Et vice versa… Je me rappelle qu'en soirées, j'étais tellement grande que ça les décourageait. C'était compliqué de nouer une relation".

Ce qu'elle "aime le plus dans la vie"

On pourrait écouter Fanny Ardant s'exprimer pendant des heures. Et cela tombe bien, puisque l'actrice apprécie tout particulièrement les conversations.

"Parmi les choses que j'aime le plus dans la vie, il y a les vraies conversations. A quoi bon se voir si c'est pour ne rien dire d'intéressant ? J'aime que quelqu'un agrandisse ma vision des choses, quand on peut revenir sur une idée préconçue. C'est ça que j'attends : qu'on me parle", expliquait-elle à Marie Claire. 

Toutefois, si un sujet de conversation ne l'intéresse pas, lors d'un "dîner", par exemple, elle n'aura pas de scrupule à se lever et quitter la salle: "Parfois je me demande : 'De quoi parle-t-on là ?' Et je m'en vais".

Sa passion pour les faits divers

Fanny Ardant se réfugie souvent dans la lecture... et pas n'importe laquelle. "Je lis comme on se drogue, pour intensifier la vie. Je ne lis pas les journaux mais j'adore les faits divers, car ils ont la vérité des romans. La réalité en elle-même ne m'intéresse pas. Ce qui m'intéresse, c'est le côté ambigu de la vérité", a-t-elle lâché dans Paris Match.

Ce qu'elle fera si tout s'arrête

Si Fanny Ardant tirait sa révérence en tant qu'actrice, elle ne serait pas désemparée. La comédienne a un autre projet, comme elle l'a expliqué à Paris Match: "Au fin fond de la Sicile, j'ouvrirai un salon de coiffure et je verrai défiler tout le village, avec les mafiosi".