Michel Drucker, seul en scène : sa femme inquiète, sa fille sans pitié

Michel Drucker se lance un nouveau défi : à 79 ans, il entame une tournée avec son spectacle "De Vous à Moi". aidé de sa fille Stéfanie Jarre. Un "exercice" particulièrement "terrifiant" pour l'animateur qui vient d'affronter de très graves problèmes de santé.

Michel Drucker, seul en scène : sa femme inquiète, sa fille sans pitié
© Michel Drucker en 2021 par J.M. HAEDRICH/SIPA

Michel Drucker est de retour sur scène depuis le 14 janvier, après les multiples péripéties qu'il a vécues ces dernières années. Un week-end sur deux, jusqu'en avril 2022, le présentateur de Vivement Dimanche joue son seul en scène. En février 2020, il avait déjà commencé à roder son spectacle, De Vous à Moi. Mais entre temps, la pandémie a tout arrêté, puis la lourde opération du cœur qu'il a subie à l'été 2020, suivie de sa longue convalescence. Malgré tout, le "comédien débutant de 79 ans", comme il aime s'appeler, ne s'est pas laissé abattre, raconte Le Parisien qui a rencontré l'animateur.

Michel Drucker : ce que sa fille lui reproche sur scène

L'été dernier, il a modifié environ 50% de la trame de son spectacle en y évoquant les lourdes épreuves vécues en 2020. "J'ai voulu faire du gai avec du triste. Je veux que les gens se marrent en me voyant m'amuser. D'ailleurs, je souris. Ce que je m'interdisais avant. En deux mots, je me lâche", a-t-il expliqué au quotidien local. 

A la mise en scène, c'est sa fille, Stéfanie Jarre, qui tire les ficelles. "On se connaît par cœur, alors je ne lui cache rien. Quand ça ne va pas, je ne prends pas de gants. Idem quand il fait des écarts de texte. On a bataillé pour ça. Maintenant qu'on est sur des rails, il peut se permettre quelques impros", a expliqué au Parisien la fille de Dany Saval, que Michel Drucker a adoptée.

Michel Drucker : sa grande peur

Elle qui le connait si bien, confirme que l'animateur attendait ce moment depuis longtemps: "La scène? Même sur son lit d'hôpital, il ne pensait qu'à ça. Plus qu'à son retour à la télé, d'ailleurs! Il aime le contact avec le public qui ne le connaissait qu'à travers l'objectif d'une caméra. Pour lui, c'est jouissif".

Intrépide, le septuagénaire l'est presque. La seule réelle peur de Michel Drucker est de se retrouver face à un trou de mémoire sur scène, bien qu'il bénéficie de deux prompteurs. "Ma seule appréhension, c'était de perdre la mémoire. Hospitalisé, je me refaisais le spectacle dans ma tête", a-t-il précisé. 

Dany Saval, inquiète pour son mari : "l'exercice le plus terrifiant"

Quant à son épouse, Dany Saval, elle ne dort pas sur ses deux oreilles. "Ma femme pense que je suis maso. Elle me dit : Après tout ce que tu as encaissé, tu as besoin de cette fatigue et de ce stress? Le stress, c'est lui qui m'a emmené sur le billard. Et être seul sur scène, c'est l'exercice le plus terrifiant. Mais mes angoisses se sont calmées. Qu'est-ce qui pourrait m'arrivait de pire?", a expliqué le présentateur de Vivement Dimanche.

S'il avait fait son grand retour à la télé en mars 2021, soit environ six mois après son opération cardiaque, Michel Drucker n'a pas pu remonter sur scène aussi rapidement: "Je n'étais pas prêt, je devais encore emmagasiner de la force. Faire du sport, 200 abdos et quinze minutes de rameurs le matin, quarante-cinq minutes de vélo le soir. Je me donne tellement de mal pour revenir. Je sais que c'est une folie, mais une bonne folie".

Michel Drucker, taclé par Chantal Goya

Michel Drucker est un mastodonte de la télévision. Peut-être trop pour certains, qui demandent du renouveau. Chantal Goya, par exemple, a légèrement critiqué l'émission hebdomadaire de l'animateur, auprès de La Provence: "Il n'y a que des talk-shows, des gens qui parlent. Même Michel Drucker parle sur son canapé". Mais le présentateur balaie d'un revers de main les critiques de certains. Il conserve son ambition à toute épreuve.

Michel Drucker : sa folle ambition 

Pour ses 80 ans, qu'il célèbrera le 12 septembre prochain, Michel Drucker espère même entamer une tournée internationale, conclut Le Parisien. "J'ai encore des choses à me prouver. Ma vie n'est faite que de défis. La scène, c'est une renaissance professionnelle. La seule chose qui pourrait m'arrêter, c'est le Covid", a-t-il souligné. Vivement les 80 ans?