Ce nouveau mode de transport a failli être interdit - il va en épater plus d'un cet été

Cet été, les Français vont assister au décollage d'un engin très particulier et futuriste.

Ce nouveau mode de transport a failli être interdit - il va en épater plus d'un cet été
© Volocopter

À l'occasion de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques qui se déroule le 26 juillet à Paris, des engins très futuristes survoleront la capitale, sous les yeux ébahis des touristes du monde entier. Une bonne manière de faire rayonner le savoir-faire français à l'international, d'autant que cette innovation avait été présentée au salon Vivatech 2024 à Paris, mettant en valeur cette nouvelle technologie développée par les Aéroports de Paris et l'entreprise allemande Volocoptère.

Mais ce projet décrié, que certains qualifient de "gadget pour riches" a également été pointé du doigt par l'Autorité environnementale en raison de sa sobriété énergétique et du volume élevé de l'appareil. Pour la mairie de Paris, il s'agissait aussi d'une "aberration écologique". Toutefois, au niveau économique et international, en plein JO 2024, le gouvernement français y voit une belle opportunité. Ainsi, malgré les critiques, faire circuler des taxis volants, qui prennent la forme d'un hélicoptère, sera donc bel et bien autorisé. Ce 12 juin 2024, le ministre des Transports a donné son aval à ces vols expérimentaux qui prendront place sur un héliport situé à la Cité du design et de la mode, non loin de la gare d'Austerlitz. 

volocity
© Volocity

"Le taxi aérien VoloCity va voler dans les environnements urbains, sans bruit et sans émission. Il est destiné à transporter des passagers entre les Hubs de transport tels que les gares et les aéroports. Cela va permettre de proposer d'autres options de mobilités que celles existantes, qui seront plus fluides, plus rapides et plus pratiques", précise le spécialiste de la mobilité aérienne urbaine. Deux personnes pourront monter à bord (en comptant le pilote). Il faudra donc voyager seul, mais l'expérience devrait être épatante pour ceux qui s'aventureront à traverser la Seine durant cette période de Jeux Olympiques.

Pour l'heure, le déploiement de ces taxis volants n'est pas prévu dans l'immédiat. Ces Volocoptère ne pourront voler qu'au-dessus de la Seine et une exploitation commerciale n'est pas autorisée. En outre, ils seront soumis à des restrictions aussi sévères que les avions de ligne en cas de développement.