Marchés de Noël 2020 : annulations et marchés de Noël virtuels

De nombreuses villes ont renoncé à leur traditionnel marché de Noël cette année en raison de l'épidémie de coronavirus. Cependant, certaines d'entre elles ont prévu la parade et proposent des marchés de Noël virtuels !

Marchés de Noël 2020 :  annulations et marchés de Noël virtuels
© 123RF / Irina Schmidt

Des villes proposent des marchés de Noël virtuels

[Mise à jour du 18 novembre à 10h09]. Face à la situation sanitaire et à la recrudescence des cas de Covid en France, un grand nombre de villes ont annulé leur traditionnel marché de Noël. D'autres ont fait preuve d'inventivité et ont décidé de lancer des marchés de Noël virtuels pour permettre aux commerçants qui devaient participer à ce rendez-vous très attendu de proposer leurs produits sur internet. Voici les villes qui ont fait ce pari audacieux.

  • La ville d'Amiens propose depuis le 15 novembre un marché de Noël virtuel. "Les chalets de Noël" ont ainsi attiré plus de 8000 visiteurs lors de la première journée. 94 commerçants participent à cette initiative et ils devraient être de plus en plus nombreux. 
  • La ville de Roubaix a fait le même choix innovant. La 5ème édition du marché de Noël durable et zéro déchet de Roubaix - qui aurait dû avoir lieu du 28 novembre au 24 décembre dans 47 chalets sur le parvis du musée de La Piscine - va se tenir de manière dématérialisée dès le 1er décembre sur le site www.noeldurableroubaix.com qui rassemble 55 exposants.
  • A Rennes, Réso Solidaire a aussi décidé de lancer un site non marchand pour donner de la visibilité aux commerçants de l'économie sociale et solidaire qui proposent des produits éthiques. Il devrait être lancé ce 23 novembre.
  • A Grenoble, une plateforme permet à des artisans français de rejoindre un marché virtuel. Proposant des bijoux, des cosmétiques, de la maroquinerie et des produits du terroir, 200 professionnels ont déjà rejoint l'opération initiée par une start up régionale.
  • A Toulouse, c'est Vincent Naigeon qui a décidé de lancer sur son site marchand lamasterbox.com un vaste marché de Noël virtuel, regroupant créateurs et artisans de toute la France. Plusieurs commerçants qui avaient exposé leurs produits par le passé sur le marché de Noël de la place du Capitole, se sont laissés séduire par ce concept. 220 exposants ont déjà rejoint ce marché virtuel qui propose de déambuler dans les allées,  de rentrer dans les chalets comme sur une marché classique puis ensuite de commander en ligne d'un simple clic.
  • A Nantes, deux collectifs de freelances spécialisés dans le web ont lancé le site Mon Noël nantais, un marché virtuel qui réunit 110 commerçants et artisans de la ville. 600 produits sont déjà référencés.

Les marchés traditionnels annulés

Parallèlement à ces dispositifs originaux, de nombreuses villes annoncent tour à tour l'annulation de leur marché de Noël classique.

  • Pas de marché de Noël à Nice. Christian Estrosi a déclaré ce 17 novembre que l'incontournable Village de Noël niçois ne pourra être installé Place Massena et sur les Jardins Albert 1er. Les illuminations continueront néanmoins de faire briller la ville. Le maire de la ville a également réclamé "le report d'un mois des soldes d'hiver afin de ne pas aggraver davantage les pertes liées à cette période".
  • La Ville de Limoges a annoncé officiellement ce 6 novembre l'annulation de l'édition 2020 de son marché de Noël qui aurait dû accueillir 55 chalets d'artisans et de commerçants cette année. Les illuminations de Noël sont, cependant, maintenues du 1er décembre à 17 h 30 jusqu'au 4 janvier tout comme les décorations du centre-ville.
  • Le marché de Noël d'Angers. "Au-delà du contexte sanitaire et de l'interrogation dans laquelle nous sommes tous quant à son évolution, il était difficile d'ajouter de la concurrence à la concurrence vis-à-vis de nos commerçants qui souffrent déjà beaucoup. Le marché de Noël est très prisé et attire beaucoup de monde, il semblait impossible de prôner son maintien dans le contexte du Covid-19 avec tous les risques que cela supposait", a expliqué le Maire Christophe Béchu en marge d'une conférence de presse. En revanche, sont maintenus les illuminations, les décors des places Sainte-Croix et Saint-Aubin, ainsi que l'animation sonore des rues.
  • La 15ème édition de Biarritz en lumière n'aura pas lieu. Tous les ans, à la nuit tombée et jusqu'à 22h30, les façades des principaux monuments de Biarritz s'illuminaient en musique grâce à des créations lumineuses et mouvantes. Les familles devront s'en passer cette année. "Tout était prêt, mais j'ai dû y renoncer à la demande des services de l'Etat car cela supposait des regroupements (...) Mais les films ont été faits. Ils serviront l'an prochain." a confié Maider Arosteguy, le maire de la ville, ce 5 novembre lors d'un Facebook Live.
  • Le marché de Noël de Nantes souhaitait ouvrir ses portes fin novembre place Royale, et place du commerce. Finalement, Johanna Rolland, maire de Nantes, a annoncé l'annulation du marché. 
  • A Toulon, 12 communes annulent leur marché de Noël 2020. "Face à la nette dégradation de cette situation sur notre territoire et afin d'éviter un nouveau confinement qui aurait des conséquences sanitaires, économiques et sociales dramatiques, il a été décidé avec regret, et après consultation de Monsieur le Préfet du Var, d'annuler les différents marchés de Noël à venir sur nos 12 communes", précise le maire Hubert Falco dans un communiqué.
  • A Amiens, la maire Brigitte Fouré (UDI), en accord avec la préfète de la Somme, a annoncé l'annulation du Marché de Noël ce 26 octobre, compte tenu de la dégradation de la situation sanitaire.
  • Le marché de Noël de Lyon est annulé en raison du Covid-19 précise le site de l'office de Tourisme.
  • De nombreuses autres villes ont décidé de renoncer aux festivités comme Lille, Strasbourg, Grenoble, Bordeaux, Arras ou encore le marché de Noël des Tuileries à Paris...

Le marché de Colmar, en Alsace, finalement annulé

Le marché de Noël de Colmar est l'un des plus importants d'Alsace et des plus incontournables de l'hexagone. Mais cette année, la magie de Noël ne pourra pas opérer. Entre le charme de ses maisons à colombages, ses illuminations, et sa bonne odeur de cannelle, le marché de Noël de Colmar devrait manquer aux habitants ! En savoir plus : www.noel-colmar.com

marche-de-noel-colmar-alsace
Office de Tourisme de Colmar © Marché de Noël de Colmar, en Alsace

Marché de Noël de Strasbourg : pas de chalet, des animations ?

Le plus ancien marché de Noël de France (dont le premier date de 1570) permet habituellement aux petits et aux grands de découvrir près de 300 chalets disséminés parmi les marchés du centre-ville de celle que l'on surnomme la capitale de Noël. Cependant, cette année, il se déploiera sans ses 300 chalets habituels. En effet, c'est ce qu'a annoncé lors d'une conférence ce 22 octobre, la maire de Strasbourg, Jeanne Barseghian. Pas de chalet de Noël mais des animations seront tout de même au rendez-vous : "Il y aura un grand sapin, des illuminations, des déambulations, concerts, chorale… Ce sera une édition particulière de "Strasbourg, capitale de Noël", détaille-t-elle. En savoir plus : www.otstrasbourg.fr

Le marché de Noël de Metz annulé

De coutume, concerts, parades, expositions, dégustations, visites guidées sont proposés pour petits et grands à travers les marchés animés dans le centre historique de la ville. Et pour cause, le marché de Noël de Metz, en Moselle, constitue le deuxième marché de France le plus visité après celui de Strasbourg. Malheureusement il n'aura pas lieu en 2020 comme l'a indiqué François Grosdidier, maire de Metz et président de Metz Métropole.  La Ville, la Métropole et le Département de la Moselle étudient cependant la possibilité de programmer des animations à l'issue du confinement comme la déambulation dans le Sentier des lanternes et le festival Constellations de Metz. En savoir plus  sur www.tourisme-metz.com

Les autres marchés de Noël de Paris auront-ils lieu ? 

Si l'on sait déjà que le marché de Noël des Tuileries, autrefois placé sur les Champs-Elysées, est annulé, pour les autres marchés de Noël qui se déploient habituellement dans la capitale, c'est encore flou. Ainsi, celui du parvis de La Défense, qui n'est autre que le plus grand Village de Noël de Paris avec sa superficie de 13 000 m², a lui aussi été annulé.  L'incertitude demeure concernant le marché de Noël des Halles ou de Saint-Germain-des-Prés. On ignore encore s'ils vont ou non pouvoir avoir lieu. 

Que faire en famille pendant les vacances ?