"A 14 ans, je faisais 160 kg" : Thierry Lhermitte et Eric Judor balancent

Thierry Lhermitte et Eric Judor prêtent leur voix aux protagonistes loufoques de "Monsieur Link" de Chris Butler, en salles le 17 avril. Une formidable aventure à l'origine d'une étonnante amitié. Obésité, bogossitude, origines autrichiennes versus antillaises... Les acteurs se sont confiés au Journal des Femmes, le temps d'un entretien surprenant. Confidences de poids.

"A 14 ans, je faisais 160 kg" : Thierry Lhermitte et Eric Judor balancent
© Nasser Berzane/ABACAPRESS.COM

Thierry Lhermitte et Eric Judor prêtent leur voix aux personnages attachants de Monsieur Link, de Chris Butler, en salles le 17 avril. Dans ce dessin-animé, Lionel Foster, un aventurier intrépide, mène une inlassable quête à la recherche de preuves de l'existence de légendes, créatures fantastiques et autres mythes. Il croise la route d'un drôle d'orang-outan, Monsieur Link, qui vit reclus dans une grotte et souhaite retrouver ses cousins les yétis dans l'Himalaya. Tous deux entreprennent un formidable voyage vers un monde meilleur qui marque le début d'une véritable amitié. Il en est de même pour leurs acteurs.
En rencontrant Thierry Lhermitte et Eric Judor à l'hôtel Plaza Athénée de Paris, nous avons constaté leur nouvelle complicité. Entre deux fous rires, l'illustre acteur des Bronzés nous a même fait une confidence (très) surprenante sur son poids... à prendre avec légèreté puisque le comédien entretient une réputation de blagueur. Rappelons qu'il avait fait croire à Thierry Ardisson que son véritable nom de famille était "Teil" et qu'il avait prétendu, dans un entretien au Journal du Dimanche, que toutes les fins de semaine, il se rendait à la campagne pour tuer un poulet et en faire son festin. Autant de galéjades que Thierry Lhermitte se plaît à disséminer. Vous voilà donc prévenus... 

Le Journal des Femmes : Qu'est-ce qui vous a enthousiasmés avec Monsieur Link ?
Thierry Lhermitte :
La qualité du dessin animé est indéniable. Il s'agit du même studio qui a produit le dessin animé Kubo et l'Armure magique.
Eric Judor : Quand tu as vu ce film, tu te dis que les mecs ont de l'imagination ! (rires) Je l'ai vu une quinzaine de fois.
Thierry Lhermitte : Je ne l'avais pas vu, je ne suis pas un grand consommateur de dessins animés, et je ne connaissais pas le studio Laika, j'ai uniquement vu les images de Monsieur Link que l'on m'a envoyé. J'ai trouvé ça super, alors j'ai accepté !
Eric Judor : Dans la version américaine du film, c'est Hugh Jackman et Zach Galifianakis qui ont doublé nos personnages. C'est quand même fou de passer après des acteurs de ce calibre.

L'exercice du doublage vous a-t-il plu ?
Eric Judor :
C'est un exercice agréable mais assez difficile, car nous avons des figures imposées. Notre champ de liberté n'est pas très large. En revanche, on participe à une œuvre riche en images et en aventures. C'est plaisant de faire partie d'un espèce d'Indiana Jones !
Thierry Lhermitte : C'est marrant, bien dessiné, bien écrit. La traduction n'est pas mal du tout.
Eric Judor : Thierry est très porté sur la traduction. Il faut que les textes soient bien traduits, parce que sinon, il peut te balancer un bouquin à la gueule ! (rires)
Thierry Lhermitte : Ah oui, parce qu'il faut le jouer et si le texte ne veut rien dire, ça ne fonctionne pas ! Quelques fois, ils sont forcément obligés de modifier un peu le sens pour que la traduction colle au rythme des paroles des personnages. Si c'est trop approximatif, ça pose un problème…
Eric Judor : Je m'en fous de la traduction, moi (rires). Mon truc, c'est les onomatopées : les "gn", "ah", "oh"... Je trouve que les personnages ont une bonne gueule, le style de ce dessin animé est cool et moderne.

Avez-vous des points communs avec vos personnages ?
Thierry Lhermitte :
Uniquement le costume (rires).
Eric Judor : Les yeux noisette ! Plus sérieusement, je suis tout l'inverse de ce personnage car je n'ai jamais souhaité appartenir à un groupe. Je n'ai jamais voulu qu'on m'identifie et qu'on me mette dans une case, même si on me l'a fait ensuite dans ma carrière… J'ai toujours essayé de naviguer, faire mon chemin et me débarrasser de ces étiquettes qui collent à la peau.

Vous êtes-vous déjà senti exclus ou rejetés ?
Eric Judor :
Jamais, je crois ! Mieux vaut être seul que mal accompagné…
Thierry Lhermitte : Si, mais c'est la vie. Les commentaires des gens et la solitude peuvent être blessants. Il faut se relever.
Eric Judor : Tu as du te faire exclure une fois dans ta vie, maximum, et c'était sûrement à l'école… Un beau gosse marrant aux yeux bleus, ça plaît à tout le monde !
Thierry Lhermitte : Qu'est-ce que tu en sais ? Vous ne savez pas combien je pesais à 14 ans… Je faisais 160 kilos, je suis un ancien gros !

"Vous ne savez pas combien je pesais à 14 ans… Je faisais 160 kilos, je suis un ancien gros !"

Non, ce n'est pas vrai…
Eric Judor :
(Ébahi) Tu mens !
Thierry Lhermitte : Je vous assure que c'est vrai !
Eric Judor : Tout s'explique ! Je ne comprenais pas comment un beau gosse avait de l'humour, normalement, c'est une arme dont tu as besoin quand tu n'as pas le physique ! Si tu n'avais pas été gros, t'aurais été seulement beau, mais pas drôle.

Je reste un peu perplexe. À quel moment auriez-vous "perdu votre poids" ?
Thierry Lhermitte : Pourtant c'est vrai, j'ai tout perdu entre 16 et 20 ans.
Eric Judor : Tu connaissais Christian Clavier et toute la clique étant gros ?
Thierry Lhermitte : Oui, c'est le fait d'être à l'aise avec des gens qui m'a incité à perdre le poids. Ces rencontres m'ont épanoui, avant, je n'étais pas bien dans ma peau.
Eric Judor : Clavier, qui devait être le beau gosse du moment, a dû être dégoûté quand tu es devenu mince… Du coup, vous avez un peu échangé les rôles (rires) ! C'est dingue, cette information m'a fait ma journée ! Je n'aurais jamais cru entendre ça !

Thierry Lhermitte, vous arrivez à tenir la cadence avec Eric Judor ? 
Thierry Lhermitte me regarde d'un air désespéré.
Eric Judor : (rires) Ce regard est magique ! Il veut tout dire ! Pas besoin de mots.
Thierry Lhermitte : (rires) J'arrive à le supporter quand même, parce que nous ne sommes pas tant croisés que ça sur le plateau. Au final, nous n'avons tourné ensemble qu'une journée et nous nous retrouvons pour la promo du film.

Comme Monsieur Link, avez-vous un monde idéal ?
Eric Judor :
J'ai une famille idéale, avec mes oncles, mes tantes et mes cousins en Autriche (sa mère est autrichienne, NDLR). On a tendance à dire que l'Autriche et l'humour ne vont pas ensemble, mais en ce qui les concerne, ils sont très blagueurs, ils charrient à tout bout de champ. C'est eux qui m'ont appris à vanner. On pourrait croire que je tiens mon humour de mon côté antillais, mais il faut se méfier des apparences…
Thierry Lhermitte : Ma "famille" idéale, en dehors de ma réelle famille bien sûr, est un peu la troupe du Splendid (Christian Clavier, Marie-Anne Chazel, Michel Blanc, Gérard Jugnot, etc, NDLR) On peut dire que nous avons noué des liens familiaux.

Découvrez Monsieur Link, de Chris Butler, avec les voix de Thierry Lhermitte et Eric Judor, en salles le 17 avril.

"A 14 ans, je faisais 160 kg" : Thierry Lhermitte et Eric Judor balancent
"A 14 ans, je faisais 160 kg" : Thierry Lhermitte et Eric Judor balancent

Thierry Lhermitte et Eric Judor prêtent leur voix aux personnages attachants de Monsieur Link , de Chris Butler, en salles le 17 avril. Dans ce dessin-animé, Lionel Foster, un aventurier intrépide, mène une inlassable quête à la recherche de preuves...