Construire un mur végétal en intérieur et en extérieur

Depuis quelques années, les murs végétaux se multiplient. En intérieur comme en extérieur, il est possible de se créer un jardin à la verticale. Conseils pratiques avec le paysagiste Olivier Bedouelle, spécialiste des toitures et des murs végétalisés.

Construire un mur végétal en intérieur et en extérieur
© Big Mamma Group

Sur les façades des restaurants et bars branchés, à l'intérieur des espaces de co-working, partout s'épanouissent des murs végétalisés. De quoi apporter une touche de fraîcheur bienvenue en milieu citadin. Une respiration green que l'on vous présente indoor, comme outdoor. 

Un mur végétal, qu'est-ce que c'est ? 

Le mur végétal est un écosystème vertical conçu comme une œuvre d'art ou un noyau écologique dans le but de recouvrir une façade extérieure ou mur intérieur. Phénomène relativement récent, le premier mur végétalisé date de 1988. Il a été mis en place par Patrick Blanc, botaniste au CNRS. Néanmoins on estime que la véritable popularisation de cette technique date de 2004 avec la création faite au Musée des Arts Premiers à Paris, entièrement recouvert de murs végétaux. Cette technique de végétalisation est née d'un constat : les plantes n'ont pas besoin de sol. Seuls l'eau, la lumière et les éléments nutritifs sont indispensables. Particulièrement appréciés dans les villes, les murs végétaux permettent d'allier le besoin de "vert" des citadins et le côté esthétique, mais pas que !

Installer un mur végétal 

Il existe deux types de structures qui permettent de mettre en place un mur végétal :

- la première consiste à fixer des plaques de PVC sur le mur, de façon à éviter au maximum les risques d'humidité. Des plaques de feutre sont alors agrafées dessus ; d'une épaisseur d'environ 6 millimètres, elles servent de support aux plantes, les racines s'incrustant et se fixant dans la matière. "C'est une technique assez simple et pratique car elle ne nécessite pas de substrat", explique le paysagiste Olivier Bedouelle. Elle a notamment été utilisée lors de la réalisation du mur au Musée des Arts Premiers.

- la seconde réside dans le fait de fixer des blocs d'environ un mètre sur 50 centimètres sur une structure, elle-même accrochée au mur. C'est donc dans ces rectangles que l'on va pouvoir planter les végétaux.

Où installer un mur végétal ? 

Le mur végétal peut s'installer en intérieur comme en extérieur. Quelques contraintes sont néanmoins en prendre en compte :

  • la possibilité d'avoir un local d'au moins un mètre carré qui jouxte le mur, afin d'y installer la pompe qui servira à l'irrigation des végétaux,
  • l'étanchéité du mur pour éviter les infiltration d'eau,
  • une arrivée et une évacuation d'eau proche ;
  • la nécessité d'un réseau électrique pour faire fonctionner la pompe.

Il faut également savoir qu'un mur végétal s'installe uniquement sur des murs porteurs. "Le poids pouvant aller de 200 à 300 kg par mètre carré, le mur se doit d'être solide", insiste Olivier Bedouelle.

Quels végétaux planter ? 

Un choix qui doit être fait et on ne peut pas utiliser n'importe quels végétaux, n'importe comment. Certaines plantes vont plus ou moins se plaire dans cet environnement et donc se développer. La fougère, le lierre, certaines variété de ficus ou encore la sagine sont typiquement des plantes qui vont pouvoir s'épanouir à la verticale et donner de bons résultats. En revanche, les murs végétaux ne sont pas forcément un élément porteur de biodiversité. Si vous êtes sensible à un environnement biodiversifié, alors plusieurs options s'offrent à vous :

  • de grandes jardinières que l'on monte grâce à des filins ; c'est une technique plus naturelle et surtout moins onéreuse,
  • la plante grimpante qui reste la meilleur solution pour habiller un mur à moindre coût. Le lierre en est le meilleur exemple : tenu par des filins très légers, il ne nécessite pas d'être mis en place sur un mur porteur.

Entretenir un mur végétal 

Il ne faut pas se mettre dans l'idée qu'un mur végétal ne nécessite pas d'entretien. Il doit être régulier et consiste en particulier à vérifier qu'il n'y a pas de soucis avec l'arrosage automatique, comme l'explique Olivier Bedouelle : "soit les goutteurs sont bouchés, le risque alors est que les plantes ne soient plus arrosées et à long terme meurent ; soit l'arrosage fuit et dans ce cas-là, c'est la catastrophe : à l'intérieur, il y a des risques d'humidité intense et au niveau des plantes, elles ne seront pas arrosées comme il le faut et risquent de mourir."

Puis comme dans tous les jardins, on taille, remplace les plantes, enlève les mauvaises herbes...

La grande difficulté pour entretenir les murs végétaux reste la hauteur, car il n'y a pas de surface maximale à respecter. De ce fait, on ne peut pas intervenir comme on le souhaite. On doit soit le faire avec une nacelle, soit faire appel à des cordistes qui vont se charger de l'entretien. "Plus le mur est haut, plus il est dur à entretenir. Pour un particulier, ça peut être particulièrement compliqué, sauf s'il peut le faire à portée de main ou avec un échafaudage", confirme Olivier Bedouelle

Avantages et contraintes d'un mur végétal 

Le principal avantage est esthétique. Olivier Bedouelle explique : "A l'heure actuelle tout le monde est d'accord pour dire qu'un mur végétal c'est joli, et en plus de cela, ça joue contre les îlots de chaleur". On parle aussi de leurs bienfaits en terme d'isolation. Un mur végétal ne va retenir la chaleur mais va permettre d'améliorer l'isolation phonique au niveau de la façade concernée. Une manière de joindre l'utile et l'agréable !

Il est aussi possible de faire machine-arrière lorsque l'on souhaite retirer le mur végétal que l'on s'était fait installer. "Si la structure a bien été mise en place, il n'y a pas de soucis. Après, j'ai entendu dire que certains murs étaient en mauvais état parce qu'ils avaient pris l'humidité...", souligne le paysagiste.

Pour ce qui est des contraintes, la plus importante est sans doute au niveau financier. "Un mur végétalisé en extérieur va coûter entre 300 et 600 euros le mètre carré et en intérieur, entre 600 et 1 200 euros", estime Olivier Bedouelle. Ces prix comprennent l'installation complète et les végétaux. Notons que les plantes des murs végétalisés extérieurs sont énormément soumises aux chocs thermiques et aux maladies.