Photinia

Les photinias sont des types d'arbustes de la famille des Rosacées, une famille vaste qui comprend entre 40 et 60 espèces. Originaire des pays d'Asie, le photinia a été hybridé par l'homme, il est le fruit du croisement de deux espèces et on l'apprécie pour son aspect bicolore. En effet, ces arbustes offrent des feuilles de couleur rouge lorsqu'elles sont jeunes et virent au vert foncé en vieillissant.

Photinia
© Anthony Baggett/123RF

Au mois de mai, de petites fleurs blanches apparaissent à l'extrémité des branches. Idéal comme arbuste d'ornement, il peut également être utilisé en guise de haie ou planté seul. Beaucoup s'en servent pour créer de belles haies persistantes à hauteur moyenne, d'autant plus que les photinias sont faciles d'entretien. Qui plus est, ses jolies couleurs apportent tout au long de l'année une touche colorée à vos massifs ou votre balcon.

Quand et comment planter un photinia ?

On plante le photinia à l'automne ou au printemps.

  1. Faites tremper la motte dans une bassine d'eau.
  2. Creusez un trou légèrement plus large et plus profond que la motte.
  3. Décompactez la terre sur les pourtours du trou.
  4. Si votre terre est lourde, coupez-la avec du sable.
  5. Apportez deux pelletées de compost pour enrichir le substrat de plantation.
  6. Mettez la motte dans le trou, de manière à ce que le collet arrive au niveau du sol.
  7. Rebouchez, tassez et arrosez généreusement.

Les sujets nains peuvent être plantés en pot pour orner une terrasse ou un balcon. Choisissez un contenant d'au moins 35 cm de diamètre et vérifiez que le fond est bien percé. Ensuite, il vous reste à déposer une couche de drainage au fond (billes d'argile ou graviers) et à mélanger du terreau avec du sable et un peu de compost pour former le substrat. Comme en pleine terre, arrosez généreusement le photinia après la plantation.

Entretenir un photinia

Le photinia demande de copieux arrosages de mai à septembre durant ses deux premières années. Ensuite, pendant cette même période, n'arrosez qu'en cas de sécheresse. En pot, veillez à arroser régulièrement, en laissant la terre sécher en surface entre deux apports d'eau. Pensez à bien vider la soucoupe à chaque fois. Pour préserver l'humidité du sol, appliquer une couche de paillage au pied du photinia. Des déchets de taille et des écorces de pin lui conviennent bien ! Chaque automne, apportez-lui un peu de compost.

Quand et comment tailler un photinia ?

Le photinia a une croissance plutôt rapide qui exige des tailles, si on le cultive en haie. Trois tailles par an seront alors nécessaires. L'une au début du printemps, avant les nouvelles pousses, la deuxième juste après la floraison et la dernière à l'automne. Avec un sécateur ou une cisaille, vous maintenez alors la forme compacte de votre arbuste.

Sachez que vous pouvez aussi garder le port naturel du photinia et seulement accompagner son développement naturel, en limitant légèrement sa croissance s'il devient encombrant. Sans taille, il deviendra un arbre de petite taille, atteignant alors 3 m de haut.

Comment multiplier un photinia ?

La bouture est la technique utilisée pour multiplier un photinia. Voici la marche à suivre à la fin de l'été :

  1. Prélevez l'extrémité d'un rameau semi-aoûté (c'est-à-dire entre l'herbe et le bois) de 10 cm.
  2. Retirez toutes les feuilles de la partie inférieure du rameau.
  3. Placez-le dans un godet rempli d'un mélange de terreau et de sable.
  4. Arrosez en pluie fine.
  5. Mettez à l'abri et maintenez le substrat frais jusqu'au printemps suivant.
  6. Repiquez en pleine terre au printemps suivant, hors périodes de gelées.

Quel Photinia pour une haie ? Variétés

Les photinias ont un feuillage qui oscille entre le vert et le rouge brillant, selon l'âge et la saison. Voici une sélection d'espèces idéales pour une haie, avec des feuilles persistantes.

  • Photinia davidiana : port dressé, 8 m de haut pour 6 m d'envergure.
  • Photinia x fraseri : port compact de 5 m de haut et de large.
  • Photinia glabra : port arrondi et compact de 3 m de haut et de large.
  • Photinia serratifolia : arbre à couronne étalé de 10-12 m de haut pour 8 m de large.

Maladies et nuisibles du photinia

Dans l'ensemble, le photinia est un arbuste résistant aux maladies et aux ravageurs. Toutefois, il peut lui arriver d'être touché par deux maladies et un ravageur :

  • L'oïdium : vous le décèlerez en observant un lainage blanc sur l'arbuste. Une pulvérisation de purin d'ortie au printemps est bon moyen de lutte préventive.
  • L'entomosporiose : une maladie des racines qui survient à cause d'un sol pauvre et sec. Vous la reconnaîtrez si vous apercevez des taches rouges et/ou noires sur les feuilles. Il n'y a qu'une chose à faire : enrichir le sol, arroser et pailler. Mais attention à ne pas le faire en excès.
  • L'otiorhynque : un insecte du genre coléoptère qui grignote les feuilles et dont les larves mangent les racines. Pour lutter contre, il faudra avoir recours à des nématodes, prédateurs de ce nuisible.