Angélique

Herbe aux anges (Angelica archangelica)... Peut-on imaginer nom plus enchanteur que ceux portés par l'angélique ?Cette grande bisannuelle a longtemps été cultivée au potager pour ses vertus médicinales. Avec ses fleurs et son feuillage spectaculaires, elle donne aujourd'hui une belle dynamique décorative à un massif de vivaces.

Angélique
© Frederic Hodiesne/123RF

L'angélique, une plante médicinale et décorative

Cultivée dès l'Antiquité dans les jardins des simples, l'angélique est une plante médicinale utilisée pour son action sur la digestion et ses vertus tonifiantes.

Toute la plante s'emploie en cuisine, où ses tiges confites, de couleur verte, parfument agréablement les gâteaux. Les jeunes feuilles s'utilisent en salade ou, séchées, en infusion - de même que les racines. Quant aux graines, elles marquent les liqueurs de leur goût singulier.

Cette bisannuelle (qui dépasse pourtant fréquemment les trois ans de vie) déploie jusqu'à deux mètres de haut son ample feuillage découpé. Dans un massif, elle impose un bel effet spectaculaire. Effet rehaussé par une floraison qui ne passe pas inaperçue : ses ombelles blanc/vert très élégantes atteignent 20 à 30 cm de diamètres et restent aussi décoratives lors de la montée en graines.

Si la variété officinale (Angelica archangelica), au feuillage vert et aux fleurs blanc-vert, reste la plus fréquente, deux belles déclinaisons aux feuilles, tiges et fleurs pourpres existent également : l'angélique des bois (Angelica silvestris) et Angelica gigas, proposée par quelques pépiniéristes. Selon les variétés, les floraisons s'étalent entre mai et septembre.

Quand et comment planter de l'angélique ?

L'angélique apprécie les terrains frais, profonds et bien riches dans lesquels elle va pouvoir trouver de quoi déployer sa grande taille. Elle est déconseillée dans les régions très chaudes et sèches. Au printemps ou à l'automne, installez-la au soleil ou à mi-ombre.

  1. Creusez un trou de 40 à 50 cm en tout sens.
  2. Mélangez à la terre du terreau et beaucoup de compost .
  3. Humidifiez la motte et plantez l'angélique en ménageant bien une cuvette pour l'arrosage.

L'arrosage doit être bien suivi pour les jeunes plants.

Quand récolter l'angélique ?

Chaque partie de la plantes se récolte à une période particulière :

  • Les feuilles ne se consomment que jeunes, lorsqu'elles sont tendres, entre mars et mai.
  • Tiges et racines se cueillent ou se récoltent après la floraison.
  • Les graines attendent d'êtres sèches, selon la variété.

Entretenir et multiplier une angélique

L'angélique disparaissant durant l'hiver, son entretien se limite au nettoyage des feuilles fanées. Elle apprécie chaque année, un apport de compost à l'automne ou au printemps.

Si l'angélique, dans des conditions qui lui conviennent, peut facilement se ressemer spontanément, sachez que ses graines ne gardent leur faculté germinative que peu de temps. Le semis doit se faire de préférence à l'été ou à l'automne qui suit le mûrissement des graines.