Concombre

Envie de fraîcheur ? Apprenez à cultiver et planter le concombre (Cucumis sativus) pour profiter de ce légume croquant durant tout l'été. Plantation, semis, entretien, maladies et récolte, apprenez à cultiver le concombre !

Concombre
© Phana Sitti/123RF

3 variétés de concombre

  • 'Vert long maraîcher' : une variété à fruit long, croquant mais dénué d'amertume. Peau épineuse, bon rendement.
  • 'Picolino' : variété aux petits concombres d'une dizaine de centimètres, pas d'amertume.
  • 'Lemon' : il porte bien son nom ce concombre aux allures de citron ! Rond et jaune, il dispose d'une chair blanche légère à la saveur douce.

Comment planter le concombre ?

Pour avoir toujours à portée de main de quoi préparer une délicieuse salade de concombre ou un smoothie rafraîchissant, il est possible de planter des semis ou des plants de concombre, de la famille des cucurbitacées.

Où planter le concombre ?

Pour obtenir une récolte fructueuse, favorisez un emplacement chaud et ensoleillé, mais à l’abri du vent. Le concombre est un légume qui préfère les sols meubles, humifères et bien drainés. Il se plaît aussi bien en pleine terre qu’en pot ou en bac, et apprécie particulièrement être associé au céleri, à la laitue ou encore au radis.

Quelle période pour planter des concombres ?

Si vous achetez des graines, vous pouvez semer dès le mois de mars sous abri. C'est-à-dire que vos semis seront dans une pièce lumineuse à environ 20 °C. Vous préférez semer directement en pleine terre ? Vous procéderez lorsque cette dernière est déjà réchauffée et que les gelées ne sont plus à craindre. Les plants achetés en godets se plantent en même temps que les semis en pleine terre. La fin des gelées varie selon les régions mais correspond souvent à la mi-mai.

Étapes de plantation du concombre

  1. Creusez un trou de deux fois la taille de la motte.
  2. Mélangez la terre de jardin avec du compost afin de l'enrichir.
  3. Placez votre plant, de manière à ce que le collet arrive au niveau du sol.
  4. Installez un tuteur pour que le concombre s'y accroche.
  5. Rebouchez avec le mélange de terre/compost, tassez et arrosez.
  6. Comptez 1 m de distance entre chaque plant.

Comment semer le concombre ?

  1. Remplissez des godets d'un mélange de terreau, de compost et de sable.
  2. Placez 2-3 graines pat pot que vous recouvrez d'1 cm de substrat.
  3. Arrosez en pluie fine et maintenez humide jusqu'à la levée.
  4. Lorsque les jeunes plantules ont 4-5 feuilles, gardez la plus vigoureuse par godet.
  5. Repiquez en pleine terre une fois le risque de gelées écarté.
  6. Comptez 1 m de distance entre chaque plant.

En pleine terre, le procédé est le même sauf que vous creuserez des petits trous (poquets) dans lesquels vous déposerez 2-3 graines. Vous ne garderez que le plus vigoureux des plants, une fois qu'ils auront 4-5 feuilles.

Comment accrocher le concombre ?

Si on ne l'accroche pas à un tuteur, le concombre rampe et prend beaucoup de place. De plus, il a moins de soleil et est plus sujet aux maladies. Mieux vaut alors lui octroyer un tuteur afin qu'il y enroule. Pour cela, misez sur un support d'1,50m de haut, doté d'un cadre en bois et d'un quadrillage réalisé à partir de fils de fer par exemple. Dès que vous l'installez, il faudra guider le concombre en l'attachant petit à petit. Pour ne pas altérer la plante, utilisez des liens en raphia !

Le concombre : un minimum d’entretien

Le concombre est une plante relativement simple à cultiver, car elle ne demande pas vraiment d’entretien. Il faut toutefois idéalement procéder à la taille du plant, en ôtant notamment une feuille au-dessus de chaque fruit. Il est également recommandé de retirer régulièrement les mauvaises herbes autour des plants, et d’apporter du purin d’ortie à la terre tout au long de la croissance du légume.

L’arrosage, lui, se fait deux fois par semaine avec de l’eau tiède, pour éviter toute amertume. Si vous souhaitez conserver le pied au frais, préparez un paillage. Attention : si l’été est particulièrement pluvieux, positionnez des planches sous les tiges pour les protéger d’un sol trop humide.

Combien vais-je récolter de concombre par plant ?

Comptez une quinzaine de concombres ! D'où l'intérêt d'échelonner les semis, afin de ne pas devoir récolter tout en même temps. La récolte a lieu 3-4 mois après le semis.

Récolter le concombre à point

Dès la mi-juillet, les premiers concombres arrivent à maturité. Lorsque le légume a atteint sa taille définitive, la récolte doit se faire sans trop tarder, sans quoi la chair se gorge de graines. Pour récolter le concombre sans brutaliser le plant, coupez le pédoncule à l’aide d’un couteau ou d’un ciseau. Une récolte régulière est indispensable pour ne pas laisser le plant se fatiguer.

Maladies du concombre

  • Anthracnose : cette maladie cryptogamique survient en cas d'atmosphère chaude et humide. On observe alors des taches brunes sur les fruit et les feuilles qui se dessèchent. Pour lutter contre, misez sur de la décoction de prêle en prévention. Évitez également de mouiller le feuillage lors de l'arrosage. En curatif, on utilise de la bouillie bordelaise.
  • Oïdium : on reconnaît cette maladie a son lainage blanc qui recouvre les différentes parties de la plante. Il faut alors retirer les parties concernées et traiter au souffre.

Comment obtenir des graines de concombre ?

Soit vous achetez vos graines chaque année, soit vous les récupérez vous même ! Attention, cette opération n'est possible qu'avec des concombre non hybrides F1. Les variétés hybrides ne sont pas stériles mais donnent des résultats très aléatoires.

Comme pour la tomate, il vous suffit de couper le concombre en deux et de récupérer les graines au cœur. Nettoyez-les dans l'eau afin de retirer toute la pulpe. Ensuite, faites-les sécher 3 semaines sur un papier essuie-tout, dans une pièce ventilée et sèche. Il ne vous reste plus qu'à les mettre dans un sachet ou une enveloppe et à étiqueter.