Le livre Kâmasûtra et son histoire

Souvent réduit à un manuel d'art érotique qui compile toutes les positions sexuelles imaginables, le Kamasutra recèle pourtant bien d'autres secrets. À quand remontent ses origines ? À qui s'adresse-t-il ? Que contient-il exactement ? On vous dit tout.

Le livre Kâmasûtra et son histoire
© perseomedusa/123RF

Quelles sont les origines du kâmasûtra ?

Composé de "kâma" qui signifie désir et de "sûtra" qui veut dire aphorisme, le kâmasûtra désigne littéralement "les aphorismes du désir". Autrement dit, le sûtra de l'amour est un recueil indien contenant des conseils sur les pratiques sexuelles et la vie de couple. Le kâmasûtra a été rédigé par un certain Vâtsyâyana qui aurait vécu à Pataliputra en Inde, au IVème siècle environ.

À l'origine, ce texte avait pour vocation d'aider les amants dans leur vie amoureuse et n'était pas illustré. Puis, à partir du XVIème siècle, il a été agrémenté d'enluminures et d'illustrations. Le kâmasûtra a été traduit pour la première fois en anglais en 1876 par Richard Francis Burton mais il n'est devenu légal au Royaume-Uni qu'en 1963. Il a ensuite été traduit dans les langues européennes au XIXème siècle. 

Que contient le livre Kâmasûtra ?

Contrairement à une idée reçue, le kâmasûtra ne se résume pas à une compilation de positions érotiques. En réalité, elles n'occupent qu'un seul chapitre sur les sept de l'ouvrage, soit une toute petite partie. Les six autres chapitres sont consacrés au mariage, aux moyens de susciter le désir, aux rapports hommes-femmes, aux courtisanes. Ils délivrent aussi de précieux conseils pour vivre harmonieusement en couple. Sur un ton libre et décomplexé, le kâmasûtra répond aux grandes problématiques de la sexualité. 

À qui le livre Kâmasûtra était-il destiné ?

Le kamasutra est un livre tout public. Il s'adresse aussi bien aux jeunes filles qui découvrent leur vie amoureuse et sexuelle qu'aux hommes pour comprendre la gent féminine et aux couples, mariés ou non, qui souhaitent pimenter et harmoniser leur vie privée. On y trouve par exemple les questions de la taille de la verge, de la profondeur du vagin, des baisers, du rôle de l'imagination dans la sexualité, les morsures, les baisers, les sons, les paroles murmurées... Les rapports oraux y sont même décrits de manière très objective.

Autre fait intéressant, si la femme n'a pas d'orgasme au cours du rapport sexuel, l'auteur conseille de réitérer et de "frotter le sexe de la femme avec ses mains et ses doigts". Messieurs, prenez-en de la graine !

Positions sexuelles du Kamasutra