#5novembre16h47 : les femmes ne sont plus payées dès cet après-midi

Toutes bénévoles à partir du mardi 5 novembre, 16h47 pétantes ! La newsletter "Les Glorieuses" nous fait une piqûre de rappel en ce qui concerne l'inégalité salariale. Prêtes à travailler gratuitement ?

#5novembre16h47 : les femmes ne sont plus payées dès cet après-midi
© Hyejin Kang

#5Novembre16h47. C'est de manière ludique et décalée que Rebecca Amsellem, économiste et fondatrice de la newsletter féministe Les Glorieuses, nous rappelle les inégalités salariales en indiquant, depuis quatre années maintenant, le moment précis à partir duquel les femmes ne sont plus payées jusqu'à la fin de l'année en cours.
A partir du 5 novembre donc, à 16h47 exactement, les Françaises ne seront plus payées contrairement à leurs collègues masculins, à travail égal, bien que la loi l'interdise formellement.
Selon les chiffres de l'agence Statista, l'écart de salaires hommes-femmes en France est de 15,4% en 2017, soit un peu moins que la moyenne européenne (16%) mais tout de même plus important qu'en Belgique (6%) ou en Italie (5%) !
"Mais une partie de ces inégalités n'apparaît pas dans les statistiques, à l'exemple des discriminations touchant les femmes de couleur, rappelle Rebecca Amsellem au Monde. Aux Etats-Unis, les femmes noires gagnent 21 % de moins que les femmes blanches et les femmes latinas gagnent 47 % de moins que les hommes blancs. On ne dispose pas de tels chiffres en France, mais les travaux de sociologues montrent que la réalité est la même."

Trois avancées pour éradiquer l'écart de salaires

La Commission européenne a mis en place l'Equal Pay Day (La Journée de l'égalité salariale) qui tombait cette année le 4 novembre et qui a pour but de sensibiliser hommes et femmes sur cette question de droit. Mais pour Les Glorieuses, il faut faire plus et vite ! Les membres de la newsletter avancent 3 changements qui pourraient nous aider à mettre fin à l'inégalité salariale : la mise en place d'une grille de salaire dans les entreprises, celle d'un congé paternité et une totale transparence des salaires pour parler ouvertement d'argent. 

#5novembre16h47 : les femmes ne sont plus payées dès cet après-midi
#5novembre16h47 : les femmes ne sont plus payées dès cet après-midi

#5Novembre16h47. C'est de manière ludique et décalée que Rebecca Amsellem, économiste et fondatrice de la newsletter féministe Les Glorieuses, nous rappelle les inégalités salariales en indiquant, depuis quatre années maintenant, le moment...