Pôle emploi : une mère allaite son enfant... et doit quitter la salle !

A Istres, dans les Bouches-du-Rhône, une maman a été contrainte de quitter une réunion Pôle Emploi car elle allaitait son enfant. Geste naturel et maternel, l'allaitement reste encore tabou dans les espaces publics français mais la jeune femme ne compte pas en rester là.

Pôle emploi : une mère allaite son enfant... et doit quitter la salle !
© golubovy

Les faits remontent au 28 août dernier. A Istres (Provence-Alpes-Côte-d'Azur) Anaëlle Gianni se rend dans son agence Pôle Emploi pour assister à une réunion collective. Elle vient accompagnée de son fils de 5 mois et va se placer dans le fond de la salle. Une demi-heure plus tard, comme la maman le raconte sur son compte Facebook, son enfant se met à pleurer : elle lui tend alors son sein pour lui donner la tétée.
C'est à ce moment-là que la conseillère Pôle Emploi vient à sa rencontre et lui dit : "Je vais vous laissez partir, ça va être compliqué avec le bébé. On vous donnera un autre rendez-vous". La jeune maman lui répond qu'elle finit de nourrir son fils et qu'elle s'en va, ce à quoi rétorque la conseillère : "Ce n'est pas possible de procéder ainsi dans les locaux de Pôle Emploi !" 
Partageant sa mésaventure sur le réseau social, Anaëlle Gianni avoue avoir obtempéré, se sentant "tellement honteuse" qu'elle n'a "pas osé réagir". Elle se demande si ses droits n'ont pas été bafoués et si les choses auraient été différentes si elle avait sorti un biberon à la place de son sein... 
La presse a très vite relayé cette histoire et, d'après nos confrères de France 3 Provence-Alpes-Côte-d'Azur, Jean-Charles Blanc, le directeur de l'agence, s'est excusé auprès de la jeune femme. "Vous comprenez bien que le sujet, c'est plus les pleurs de l'enfant, qui semblait agité, que l'allaitement", a-t-il indiqué à France 3. "Ce n'était pas confortable pour elle, ni pour le bébé. Nous aurions pu lui proposer de s'isoler dans une pièce pour allaiter mais il semblait plus simple pour elle et les autres participants de convenir d'un autre rendez-vous."
Anaëlle Gianni, en recherche d'emploi, devrait être reçue pour un nouveau rendez-vous ce jeudi 5 septembre par le directeur lui-même. 

Allaitement en public : "Vous devriez avoir honte !" 

Un acte similaire s'est produit en juillet 2018 à la Caisse d'Allocations Familiales d'Amiens. Il est relaté par Le Courrier Picard. . Mélanie Wavrant, une jeune maman, est accompagnée de son mari et de leur fille de 4 mois pour signaler "un changement de situation". C'est alors que la petite Louane demande la tétée. "Je me suis mis sur le côté, un peu à l'écart, pour allaiter. J'étais debout. J'ai pris un bavoir pour que l'allaitement puisse être discret, mais je n'ai même pas eu le temps de mettre correctement ma fille au sein", raconte la jeune maman, vite prise à parti par un vigile et un conseiller d'accueil. "Vous devriez avoir honte de faire ça devant tout le monde. Il y a des enfants, ça ne se fait pas  !", auraient-ils dit avant de demander à la petite famille de sortir.

"J'étais choquée, mais je ne suis pas sortie. Je suis restée", indique l'Amiénoise. "J'ai répondu que j'avais le droit d'allaiter ma fille, que je n'allais pas la laisser mourir de faimNous avons été presque humiliés. Je me suis sentie discriminée ", avoue Mélanie Wavrant qui est tout de même resté dans l'agence avec sa fille et son conjoint pour leurs démarches.

La CAF parle d'un "malentendu"  et indique ne pas avoir de "politique excluant les mamans voulant allaiter dans nos locaux". 

Donner le sein, un acte malvenu en France ? 

Si de nombreuses Françaises souffrent de commentaires ou regards désobligeants quant à leur pratique de l'allaitement dans des lieux publics, nos voisines Belges, elles, ont décidé de prendre les devants.

Depuis 2018, l'association de sages-femmes et infirmières Wheel Of Care pousse les lieux de vie de la capitale belge à devenir des "amis de l'allaitement" (BreastFriends) en apposant un autocollant sur leur porte pour signaler que les mamans allaitantes sont les bienvenues et que des tables à langer sont mises à leur disposition.

En France, il existe une association, la Leche League, qui aide les mères à nourrir leurs enfants au sein depuis 1979.
L'allaitement est également mis en avant lors de la Semaine Mondiale de l'Allaitement Maternelle, du 1er au 7 août dans 170 pays, mais il semblerait que personne ne soit d'accord sur les lieux où cet acte naturel peut s'exercer.  

Pôle emploi : une mère allaite son enfant... et doit quitter la salle !
Pôle emploi : une mère allaite son enfant... et doit quitter la salle !

Les faits remontent au 28 août dernier. A Istres (Provence-Alpes-Côte-d'Azur) Anaëlle Gianni se rend dans son agence Pôle Emploi pour assister à une réunion collective. Elle vient accompagnée de son fils de 5 mois et va se placer dans le fond de...