Victoria's Secret : 100 mannequins tapent du poing contre le harcèlement sexuel

Trop, c'est trop. Face aux multiplications d'accusations de harcèlement sexuel, 100 mannequins de Victoria's Secret interpellent John Mehas, PDG de la marque, dans une lettre ouverte. Milla Jovovich, Doutzen Kroes ou encore Gemma Ward feraient partie des signataires. Le changement, c'est maintenant ?

Victoria's Secret : 100 mannequins tapent du poing contre le harcèlement sexuel
© Doutzen Kroes, lors du défilé Victoria's Secret en 201INB/WENN.COM/SIPA

Tempête sur les catwalks. Alors que l'on vient d'apprendre qu'il n'y aurait pas de défilé Victoria's Secret en 2019, 100 mannequins de la marque, soutenus par l'organisation Time's Up, tapent du poing pour une tout autre raison. Dans une lettre ouverte adressée au PDG John Mehas, et publiée par le syndicat des mannequins américains Model Alliance, les signataires demandent à ce que les employées soient davantage protégées face au harcèlement sexuel, au viol et même au trafic sexuel. "Au cours des dernières semaines, nous avons entendu de nombreuses allégations d'agressions sexuelles, de viols présumés et de trafic sexuel de mannequins et de futurs mannequins. Bien que ces allégations ne visent pas directement Victoria's Secret, il est clair que votre entreprise a un rôle crucial à jouer pour remédier à la situation", lit-on. D'après Glamour, le syndicat a déjà rallié les signatures de Milla Jovovich, Christy Turlington, Doutzen Kroes et Gemma Ward. Des soutiens de taille ! 

Les mannequins pointent également du doigt les agissements de Timur Emek, David Bellemere et Greg Kadel, autant de photographes de la marque qui sont accusés de harcèlement sexuel. "Il est profondément troublant que ces hommes semblent avoir exploité leurs relations de travail avec Victoria's Secret pour attirer et abuser des filles vulnérables. Ces récits sont déchirants et touchent particulièrement beaucoup d'entre nous qui avons été victimes de ce type d'abus trop souvent tolérés dans notre secteur. Nous soutenons ces femmes courageuses qui se sont manifestées et ont partagé leurs histoires, malgré les craintes de représailles ou de préjudice à leur carrière", est-il écrit. 

100 mannequins contre le harcèlement sexuel : quelles solutions ? 
Concrètement, comment pourrait-on améliorer le quotidien des employées de Victoria's Secret ? Les signataires de la lettre exhortent l'entreprise à rejoindre le programme RESPECT, une initiative du syndicat Model Alliance qui protège les mannequins contre d'éventuels abus de la part de leurs supérieurs et agit pour leur offrir un environnement de travail plus sûr. Ainsi, dans les sociétés qui ont rejoint ce programme, des formations sont régulièrement dispensées afin d'éveiller les consciences et rappeler à chacun quelles sont les limites à ne pas franchir, tous les employés (dont les photographes et autres prestataires) sont soumis à un code conduite strict, tandis que les mannequins peuvent porter plainte de façon entièrement confidentielle. Autant de dispositifs qui semblent indispensables, à l'heure où le problème du harcèlement sexuel doit être pris à bras le corps.

Victoria's Secret : 100 mannequins tapent du poing contre le harcèlement sexuel
Victoria's Secret : 100 mannequins tapent du poing contre le harcèlement sexuel

Tempête sur les catwalks. Alors que l'on vient d'apprendre qu'il n'y aurait pas de défilé Victoria's Secret en 2019 , 100 mannequins de la marque, soutenus par l'organisation Time's Up, tapent du poing pour une tout autre...