Mariages précoces, arrangés : 115 millions de garçons en sont victimes

A peine majeurs (ou pas encore), ils doivent tirer un trait sur leur enfance et se marier. Près de 115 millions de garçons sont concernés par le mariage précoce dans le monde. Un fléau qui n'est pas uniquement l'apanage des jeunes filles du Tiers-Monde, comme le démontre un rapport publié par l'UNICEF.

Mariages précoces, arrangés : 115 millions de garçons en sont victimes
© Nicol Perazzo

Si l'on parle beaucoup du mariage chez les jeunes filles, on élude souvent le problème chez les garçons. Car oui, ce phénomène affecte également les jeunes hommes. L'UNICEF vient de publier l'une des premières études sur le sujet. Selon les données recueillies, près de 115 millions de garçons auraient été mariés durant leur enfance, dans le monde. Un jeune homme entre 20 et 24 ans sur 30 a été marié de force avant ses 18 ans. Tous les continents sont touchés et l'on dénombre 765 millions d'enfants mariés à un âge précoce à l'échelle mondiale.

Mariages précoces : quels pays dans le rouge ? 

S'appuyant sur des chiffres de 82 pays fournis par les Nations Unies, le Département de la Sécurité Intérieure des Etats-Unis (DHS), les Enquêtes en grappes à indicateurs multiples (MICS) et d'autres sources datant de 2010 à 2017, l'UNICEF a dressé un bilan étatique quant à la question du mariage chez les enfants dans le monde. Si la France peut se vanter de ne pas apparaître dans ce classement à l'instar de l'Espagne, la Grèce, la Suède et d'autres pays développés, ce n'est pas le cas de la République centrafricaine. Situé entre le Cameroun, le Soudan, le Tchad et le Congo, ce pays d'Afrique centrale est celui qui enregistre le plus de mariage de garçons (28%), soit 29 garçons mariés à 15 ans et 68 jeunes hommes mariés à leur majorité.
Derrière, on retrouve le Nicaragua (19%) avec 10 enfants de sexe masculin mariés à 15 ans et 35 mariés à 18 ans, d'après les données de l'Institut National Démographie et Sanitaire du pays (ENDESA) datées de 2011-2012. La nation qui enregistre le troisième taux le plus élevé de mariage d'enfants chez les garçons est Madagascar (13%). Selon les chiffres de 2011-2012 de l'Enquête Nationale sur le Suivi des indicateurs des Objectifs du Millénaire pour le Développement (ENSOMD), l'île comptabilise 12 mariages de garçons de 15 ans et 41 mariés à 18 ans.   

Mariages précoces chez les garçons : quel avenir pour ces enfants ? 

A travers la publication de cette étude, l'UNICEF tend à sensibiliser le public et à rappeler que les mariages précoces, souvent issus de traditions et croyances, ont des conséquences dramatiques sur le long terme. Henrietta Fore, directrice générale de l'UNICEF indique : "Les garçons mariés sont forcés d'endosser des responsabilités d'adultes qu'ils ne sont pas toujours prêts à assumer. Les mariages précoces entraînent des paternités précoces qui soumettent les jeunes pères à la pression de subvenir aux besoins de leur famille, les contraignant à abandonner leurs études et les privant d'occasions professionnelles." Des effets négatifs qui peuvent engendrer une misère sociale, pour le jeune marié devenu homme, et son entourage. 

Mariages précoces, arrangés : 115 millions de garçons en sont victimes
Mariages précoces, arrangés : 115 millions de garçons en sont victimes

Si l'on parle beaucoup du mariage chez les jeunes filles, on élude souvent le problème chez les garçons. Car oui, ce phénomène affecte également les jeunes hommes. L'UNICEF vient de publier l'une des premières études sur le sujet. Selon...