Mélanie Laurent : ses enfants, sa vie à Los Angeles, la Bretagne, ses films... Tout savoir

L'actrice Mélanie Laurent, installée depuis peu à Los Angeles, est depuis quelques années au sommet de sa carrière, enchaînant les succès devant ou derrière la caméra. Secrets de celle qui voudrait changer le monde.

Mélanie Laurent : ses enfants, sa vie à Los Angeles, la Bretagne, ses films... Tout savoir
© Castel Franck/ABACA

Depuis ses 18 ans et ses débuts dans le cinéma, presque par hasard, l'actrice française n'a cessé de nous surprendre, passant devant puis derrière la caméra et enchaînant les succès. Côté vie privée, elle mène aujourd'hui un quotidien complexe mais reste épanouie, partagée entre sa Bretagne et Los Angeles. Sa famille, sa vie de couple et ses ex, ses débuts au cinéma et sa filmographie... Le Journal des Femmes vous dévoile tous les secrets de cette blonde qui crève l'écran par la justesse de son jeu et la puissance de ses engagements.

Les dernières infos sur Mélanie Laurent

​​​​​​Qui sont les parents de Mélanie Laurent ?

Née le 21 février 1983 à Paris, Mélanie Laurent a grandi près de la porte de Montreuil, à Paris. Elle est la fille d'une professeure de danse, Annick et d'un père comédien spécialisé dans le doublage, Pierre Laurent. Elle a aussi un frère cadet, Mathieu, qui est aujourd'hui son attaché de presse.

Comment Mélanie Laurent a-t-elle débuté au cinéma ?

Suivant une scolarité classique, elle accède au monde du cinéma un peu par hasard, en accompagnant une amie sur le tournage d'Astérix et Obélix contre César. Gérard Depardieu la remarque et lui confie un petit rôle dans son film Un pont entre deux rives en 1998. Elle obtient son deuxième rôle sur grand écran lors de sa Terminale, dans Ceci est mon corps, de Rodolphe Marconi. Partageant l'affiche avec Louis Garrel, elle foule, en pleines révisions du bac, le tapis rouge du Festival de Cannes avec l'équipe du film, sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs. Un mois plus tard, elle décroche son bac L option cinéma.

Quels sont les films emblématiques de sa carrière ?

Malgré cette apparition au Festival de Cannes en 2001, ce n'est que l'année suivante que le grand public découvre vraiment l'actrice, avec le succès du film Embrassez qui vous voudrez de Michel Blanc. Son premier grand rôle arrive en 2006 avec le personnage de Lili, adolescente anorexique, dans Je vais bien ne t'en fais pas de Philippe Lioret, qui a attiré près d'un million de spectateurs dans les salles françaises. Son interprétation lui vaut plusieurs récompenses : le César du meilleur espoir féminin et le Prix Romy Schneider.

​​​​​Mélanie Laurent se fait encore remarquer avec son apparition dans le film De Battre mon cœur s'est arrêté (2005), de Jacques Audiard, ou encore dans Paris (2008), de Cédric Klapisch, où elle joue aux côtés de Fabrice Luchini. Sa carrière prend finalement une dimension internationale, en 2009, lorsqu'elle rejoint le casting du film de Quentin Tarantino, Inglorious Basterds.

Ne se contentant pas d'être une actrice de talent, Mélanie Laurent s'essaye aussi à la réalisation dès 2008. Elle réalise cette année-là un premier court-métrage, De moins en moins, ainsi qu'un film érotiqueÀ ses pieds, diffusé sur Canal + dans la collection X-Femmes. En 2011, elle réalise son premier long-métrage, Les Adoptés, avant de s'atteler à son deuxième film, documentaire adapté du roman d'Anne-Sophie Brasme, Respire. Son deuxième documentaire, Demain, coréalisé avec Cyril Dion, a quant à lui reçu le César du meilleur film documentaire en 2016.

Avec qui Mélanie Laurent est-elle en couple ?

Mélanie Laurent est aujourd'hui en couple avec un Américain, avec qui elle a eu une petite fille, Mila, en 2019. À cette époque, l'actrice vient juste d'emménager à Los Angeles, ou vit son nouveau compagnon, dont l'identité est pour le moment tenue secrète. "Cette décision de s'installer aux États-Unis, je l'ai prise parce que notre vie ensemble est ici. Mais rien n'est gravé dans le marbre. Je n'ai pas l'impression d'avoir lâché la France. J'ai gardé un pied-à-terre à Paris, où j'ai ma famille, mes amis", assure-t-elle au journal.

Michaël Cohen, Nicolas Bedos... Qui sont ses ex ?

Avant de vivre cette histoire, Mélanie Laurent a connu plusieurs fois l'amour. À 18 ans, elle a quitté ses parents pour s'installer avec l'acteur Michaël Cohen, de 12 ans son aîné et par la suite marié à Emmanuelle Béart. Elle partage ensuite sa vie, de 2006 à 2009, avec l'acteur Julien Boisselier, à qui elle donne la réplique dans le film qui l'a rendue célèbre, Je vais bien ne t'en fais pas, avant de se mettre en couple avec Nicolas Bedos.

"Elle a déplacé des montagnes et elle m'a sorti d'un chemin qui allait tout droit vers l'ivrognerie et vers l'auto-dénigrement et vers la nullité d'un 'fils de' désespéré", affirmait-il en faisant référence à son père, Guy Bedos, lors de l'émission En aparté sur Canal+, diffusée le 1er novembre 2022. Aujourd'hui, les deux comédiens sont "plus ou moins fâchés".

Qui est le père de son fils, Léo ?

Après cette histoire, Mélanie Laurent s'est rapidement mise en couple avec un technicien du cinéma, dont elle est tombée très amoureuse. "J'ai rencontré un homme doué pour le bonheur. Et si je partage sa vie, c'est bien la preuve que j'en suis capable moi aussi ! Pour fonder une famille, j'aurais pu faire le choix du star-système en tombant amoureuse d'un acteur. J'ai rencontré un acteur qui ne cherche pas la lumière, un technicien de cinéma. C'est un homme ancré dans la réalité, qui admire ma force mais que je n'impressionne pas non plus", avait-elle déclaré à Madame Figaro en 2013, alors qu'elle était enceinte de son fils, Léo. Le couple s'est néanmoins séparé peu de temps après.

​​​​​Où vit son fils ?

Aujourd'hui, Léo, 9 ans, vit avec son père en Bretagne. La demande a été formulée par le petit garçon, raconte-t-elle lors d'une interview donnée à Version Femina. "Mon fils a eu envie d'un quotidien stable, ce que j'ai respecté. Il est avec son père et je fais des allers-retours", indique celle qui vit désormais le rêve américain. Et de se réjouir : "Qu'il vente, qu'il pleuve ou qu'il neige, il passe une journée par semaine en forêt et il est de plus en plus écolo." Ce havre de paix permet aussi au petit Léo de trouver une certaine sérénité, lui qui semble gagné par l'éco-anxiété. "Je suis toujours restée positive, mais quand mon fils de 9 ans m'explique que ça va être la fin du monde, j'ai peur. Alors, je lui réponds que c'est la fin d'un monde, que cela peut être porteur de promesses, de solutions, et qu'il y a tout à réinventer."

Que représente la Bretagne pour l'actrice ?

Bien qu'heureuse dans sa nouvelle vie établie à Los Angeles, son déménagement a été un bouleversement. Non seulement vis-à-vis de sa séparation avec son fils, mais aussi en terme de cadre de vie. "Ces dernières années, j'habitais sur une île, en Bretagne. Je suis donc passée de ma petite île à cette mégalopole, où je me perds un peu parfois. Je n'ai toujours pas le permis de conduire, ce qui est surréaliste quand on vit ici ! En Bretagne, je me déplaçais avec une voiture sans permis roulant à 30 km/h, ridicule mais drôle, que j'utilisais surtout pour emmener mon fils à l'école les jours de tempête", racontait-elle avec une pointe d'humour en 2019 à Madame Figaro.

​​​​​​Prise dans le tumulte d'Hollywood, Mélanie Laurent prend toujours plaisir à retourner sur son île bretonne, qu'elle considère comme sa "base". C'est d'ailleurs là qu'elle a choisi de se confiner pendant la pandémie, profitant d'une vie simple, partagée entre ses enfants, l'entraide avec ses voisins et le jardinage. "Avoir un bout de jardin et des voisins qu'on aime, c'est une des clés du bonheur, oui", affirmait-elle en 2019 au magazine Marie Claire. "Ma coriandre commence à sortir de terre, mes kales poussent bien, mes petits pois prennent 10 cm par jour – ce qui va bien à mon tempérament impatient. Constater, chaque matin, que le sol produit des plantes magnifiques et délicieuses, c'est un plaisir magique que j'ai découvert sur le tard."