Carole Bouquet fête ses 65 ans : amours, drames, Rassam, Depardieu, Mitterrand...

Carole Bouquet, qui fête ses 65 ans ce mardi 18 août, a vécu mille et une vies au côté du producteur franco-libanais Jean-Pierre Rassam, puis dans les bras de Gérard Depardieu. L'actrice a été mise sous écoute par François Mitterrand, a accompli le rêve américain à New York... Certains lui ont même prêté une romance avec l'actrice Clio Goldsmith. Alors, connaissez-vous toutes les visages de cette célèbre beauté ?

Carole Bouquet fête ses 65 ans : amours, drames, Rassam, Depardieu, Mitterrand...
© LAURENT VU/SIPA

Le premier amour, le vrai, est de ceux que l'on n'oublie jamais. Désormais en couple avec Philippe Sereys de Rothschild, Carole Bouquet a vécu plusieurs grandes romances qui l'ont marquée ad vitam aeternam... mais celui qui a bouleversé sa jeunesse, son cœur pur de jeune actrice, c'est le producteur franco-libanais Jean-Pierre Rassam. Comment se détourner de cette stature étonnante (bien qu'il eut été relativement petit), cette intelligence particulière, cette noblesse décalée dans le regard de l'homme qui avait 37 printemps alors que la comédienne n'en avait que 21 au moment de leur rencontre ? La comédienne de 62 ans s'est mise à nu dans un entretien passionnant à "Vanity Fair", sorti en mars 2020. Souvenirs à l'occasion de son anniversaire ce 18 août...

La rencontre avec Jean-Pierre Rassam

Nous sommes en 1978. L'actrice vient tout juste de commencer sa carrière en jouant le rôle de Conchita dans le film de Luis Buñuel, Cet obscur objet du désir, et celui de Béatrice, dans le feuilleton La Famille Cigale. Lui, souhaite plus que tout racheter la société Gaumont... sans succès. "Je ne savais pas du tout qui c'était. L'affaire Gaumont m'était inconnue. Je ne savais pas qu'il avait failli avoir un empire de cinéma entre ses mains. Je ne savais pas qu'il avait habité une suite au Ritz pendant trois ans et qu'il y recevait tout le cinéma comme un pacha, en robe de chambre", s'est remémorée la comédienne dans Vanity Fair 

Et de raconter sa rencontre avec Jean-Pierre Rassam : "J'étais dans un bureau avec Alain Sarde, le producteur de Buffet froid, et Jean-Luc Godard. Et pendant vingt bonnes minutes ni l'un ni l'autre n'ont parlé. J'aurais voulu rentrer sous terre. Puis un monsieur qui marchait comme Charlie Chaplin est entré dans le bureau et s'est mis à parler, parler, parler et ce type m'a sauvée (…) Je découvrais un trublion qui osait se moquer de Godard, le tutoyait et c'était délicieux".

Carole Bouquet, folle d'amour pour Rassam

Quelques mois plus tard, les sentiments se concrétisent lors du festival de Cannes : "Un soir il m'a invitée sur le bateau de Francis Ford Coppola. Et je suis tombée folle amoureuse de lui ce soir-là".

Pendant près de 7 "années lumineuses", le tandem est inséparable, passe son temps à rire de la vie, de l'amour, de la pluie et du beau temps. "Ce sont des années qui ont changé ma vie. Des années extraordinaire que je souhaite à tout être humain", a lâché l'actrice. De cette romance, la comédienne a conservé des souvenirs ineffables, mais surtout... un fils, fruit de leur amour, Dimitri Rassam (actuel époux de Charlotte Casiraghi).

Mise sous écoute par le Président

jean-pierre-rassam-carole-bouquet
Jean-Pierre Rassam et Carole Bouquet ©  GINIES/VILLARD/SIPA

Une belle histoire quelque peu entachée par une affaire d'écoute. En effet, en 1993, Carole Bouquet découvre que deux de ses lignes téléphoniques ont été mises sous écoute par le président de la République François Mitterrand, entre 1983 et 1986... supposément à cause de son lien avec Jean-Pierre Rassam. La DGSE (Direction générale de la Sécurité extérieure) soupçonne le producteur né à Beyrouth d'être un "marchand d'armes, qui aurait des liens avec des groupes au Liban, mais aussi avec le président algérien, Chadli Bendjedid".

Toutefois, un élément ne colle pas. L'actrice a été mise sous écoute jusqu'en 1986... soit plus d'un an après la mort de Jean-Pierre Rassam ! "Mitterrand voulait-il percer ma vie privée ? Pour quelles raisons ? Jean-Edern Hallier (journaliste et créateur du journal L'Idiot International, ndlr) passait souvent à la maison à cette époque. Il savait que Mitterrand avait une fille cachée, Mazarine Pingeot, et pensait le révéler ", a-t-elle supposé avant de conclure : "Je leur souhaite de s'être beaucoup amusés en nous écoutant ".

Le mystère de la mort de Jean-Pierre Rassam

Malgré la chaleur du transport amoureux et l'exaltation quotidienne, le couple traverse des moments de tourmente. Après avoir vécu des années sous l'emprise de la drogue et l'alcool, le producteur décède en 1985, à 43 ans, en avalant des médicaments et des somnifères. Jusqu'à présent, le mystère de sa mort reste entier.

A-t-il tenté de s'ôter la vie ? Carole Bouquet n'en croit pas un mot. "Ni suicide ni overdose comme on l'a dit, on a raconté beaucoup de choses fausses. C'est un accident, ce qui s'est passé. Il ne se ménageait pas, prenait du Gardenal pour se protéger des dégâts de l'héroïne. Mais après des années d'excès, le corps réclame sa dette", a-t-elle estimé dans Vanity Fair.

Aujourd'hui, Carole Bouquet regrette de ne pas avoir anticipé sa détresse : "Je l'ai cru invincible, Rassam. C'était un phénix. Il renaissait. J'ai vraiment cru qu'on avait la vie devant nous. Je n'ai pas vu qu'il était en danger".

Avec Gérard Depardieu : de l'amitié à l'amour 

gerard-depardieu-carole-bouquet
Gérard Depardieu et Carole Bouquet © NIVIERE/SIPA

Après avoir connu cette passion galvanisante, la vie aurait pu paraître bien austère pour Carole Bouquet. Mais l'actrice téméraire se remet tant bien que mal de la mort de celui qu'elle aime et finit par retomber amoureuse en 1996... de son fidèle ami Gérard Depardieu.

"J'avais une tendresse immense pour cet ami et une admiration infinie pour cet acteur (...) Puis, un jour, il vivait seul, il s'était séparé, il aimait venir chez moi me raconter ses histoires… J'étais seule aussi, je venais d'avoir 40 ans… Et je me mets à le regarder autrement. D'un ami merveilleux, je l'ai regardé comme un homme", s'est-elle souvenue, toujours auprès de Vanity Fair.

Carole Bouquet : à tous les hommes qu'elle a aimés avant

Leur histoire d'amour prend fin en 2005, mais la comédienne ne le raye pas de sa vie pour autant, loin de là. Et de conclure : "Ceux que j'ai aimés d'un amour profond sont toujours à. Il faudrait que je gomme dix ans de ma vie parce que je suis plus avec tel ou tel homme ? J'ai aimé des hommes fascinants, avec une curiosité et une force hors norme. J'ai aimé ces moments démesurés avec eux".

Carole Bouquet, en couple avec l'actrice Clio Goldsmith ? 

Et puis, il y a ces histoires inventées de toute pièce par la rumeur... Dans les années 1980, beaucoup s'imaginent que la comédienne vit une romance passionnée avec nulle autre que l'actrice Clio Goldsmith. La raison ? Carole Bouquet, qui tourne le film Blank Generation, d'Ulli Lommel à New York, devient quelques temps sa colocataire dans un appartement de la Grosse Pomme. 

"J'ai pris un appartement avec l'actrice Clio Goldsmith. Tout le monde a longtemps cru que Clio et moi, on sortait ensemble ! Les Italiens surtout, pour qui c'est resté un fantasme - ils m'en parlent encore en interview ! Avec Clio, on formait un duo parfait : moi, je ne disais pas un mot et elle était complètement extravertie dès qu'elle avait bu un verre. Elle dansait sur les tables, elle était si drôle... On a passé un an comme ça, sans avoir de boyfriend", a-t-elle confié. Une femme libre dans sa tête, devant et derrière sa fenêtre.

Personnalités