Brigitte Macron : son "handicap", sa "gueule", son "âge"

Si Emmanuel Macron est chef de l'État, ce serait grâce à Brigitte Macron. Pourtant, pour la première dame, son âge et sa "gueule" étaient un "handicap"... d'après le livre de Marc Endeweld, "Le Grand Manipulateur". Révélations sur le tandem de l'Elysée.

Brigitte Macron : son "handicap", sa "gueule", son "âge"
© Jacques Witt/SIPA

Brigitte Macron serait la principale architecte de l'ascension d'Emmanuel Macron. "Le phénomène, la machine Macron, elle l'a pensé. Elle a senti un potentiel quand il était jeune et lui a donné un destin. Il lui doit tout", a confié un proche d'Emmanuel Macron dans l'ouvrage de Marc Endeweld, Le Grand Manipulateur sorti en 2019 chez Stock.
L'ex-enseignante du lycée privé jésuite Saint-Louis-de-Gonzague aurait notamment fait jouer son carnet d'adresses pour aider son mari à monter dans les plus hautes sphères, peu avant qu'il ne soit nommé ministre de l'Économie sous le mandat de François Hollande.
"C'est à cette époque que le couple Macron rencontre la puissante famille Arnault, plus grande fortune de France, propriétaire du leader du luxe mondial LVMH et du groupe Carrefour. Brigitte est en effet la professeure de Français des trois fils Arnault", lit-on.

Brigitte Macron : "Le problème, c'est ma gueule"

Surtout, c'est elle qui a poussé son époux à se présenter à la présidentielle de 2017, lui qui avait plutôt en tête l'élection de 2022. À 39 ans, est-on trop jeune pour devenir Président ? La Prof de Lettres et de Latin refuse de se laisser guider par les conventions.

C'est à l'été 2014, lorsque le couple dîne chez le conseiller politique Alain Minc, que Brigitte Macron décide de faire comprendre à son mari, alors ministre de l'Économie sous le gouvernement de Manuel Valls, que le temps presse. "La future première dame a estimé que son mari devait se jeter dans le grand bain de la présidentielle dès 2017, et ne pas attendre 2022, comme de nombreuses personnes lui conseillaient alors", a raconté Marc Endeweld dans son ouvrage Le Grand Manipulateur.

Si Brigitte Macron était déterminée à faire élire son époux en 2017, c'est parce que la future première dame était convaincue que son âge "deviendrait un handicap indépassable pour le couple", en 2022. "On ne peut pas attendre 2022. Car on a un énorme problème. Le problème, c'est moi, c'est ma gueule. Donc il faut accélérer", aurait-elle lâché, selon Marc Endeweld. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

#EmmanuelMacron #BrigitteMacron #Macron #FortDeBregançon

Une publication partagée par Emmanuel et Brigitte Macron (@emmanueletbrigittemacron) le

Brigitte Macron : son âge en ligne de mire

Désormais, la première dame a 67 ans et elle avait plutôt vu juste. Les critiques sur la différence d'âge de 25 ans du couple ne font que fleurir depuis qu'il est sur le devant de la scène médiatique française. En 2019, un ambassadeur du Tourisme brésilien avait même traitée l'épouse d'Emmanuel Macron de "dragon moche". Difficile de rester de marbre. 

"Vous ne pouvez pas être indif­fé­rent quand vous êtes ramené en perma­nence à votre âge, à la diffé­rence d'âge avec votre mari, à vos tenues, quand la réalité de votre couple est ques­tion­née. Les rumeurs qui ont couru ne tenaient qu'à cela : comment cet homme-là peut-il aimer cette femme-là ? C'était ça qui était derrière, c'était ignoble", a expliqué Philippe Besson, proche du couple présidentiel, dans l'émission C L'Hebdo

Brigitte Macron avait d'ailleurs évoqué elle-même cette différence d'âge, au micro de RTL, auprès de Marc-Olivier Fogiel: "Il y a un mot que je déteste, mais que je déteste, c'est le mot cougar. Qu'est-ce que c'est que ce mot ? Ça ne correspond à rien ! J'ai toujours été attirée par les hommes de mon âge mais Emmanuel Macron a été l'exception".