Emma Arrebot-Natou, élue Miss Midi-Pyrénées 2020 après une éviction...

C'est Emma Arrebot-Natou, une Toulousaine de 19 ans, qui est devenue Miss Midi-Pyrénées 2020. Une élection marquée par un cas de coronavirus parmi les concurrentes...

Emma Arrebot-Natou, élue Miss Midi-Pyrénées 2020 après une éviction...
© @comitemissmidipyrenees

Les élections régionales de Miss France ont débuté à la fin du mois de juillet 2020. Cette année, les règles sont bouleversées en raison de la Covid-19 : port du masque, distanciation sociale, votes par SMS... Le 11 septembre, c'est Emma Arrebot-Natou, 1m77, qui a été élue Miss Midi-Pyrénées 2020 à Mazamet (Tarn).
La reine de beauté de 19 ans, déjà sacrée Miss Toulouse 2020, est une passionnée de voyages, de musique et d'équitation. Elle est actuellement en BTS commerce international dans la ville rose, son lieu de naissance. 

Interrogée par La Depêche, la jolie jeune femme a révélé que ce n'était pas la première fois qu'elle se présentait au concours. Inscrite à l'aide de sa maman, une ancienne Miss, Emma Arrebot-Natou avait déjà été élue Première Dauphine d'Alisée Vales, Miss Toulouse 2019. La persévérance de la Toulousaine a payé... "Les Miss, c'est de l'adrénaline, c'est palpitant", a-t-elle déclaré, tout en avouant que "défiler en maillot ou parler en public, ce n'est pas facile". 

C'est un "défi personnel" qu'elle souhaite relever afin d'atteindre les podiums les plus prestigieux, comme celui de Miss Univers.

Verdict le 12 décembre 2020 au Puy du Fou pour la 100e édition de Miss France... Succédera-t-elle à la Guadeloupéenne Clémence Botino ?

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Tout seul, on va plus vite. Ensemble, on va plus loin @eric.bignon.photographe

A post shared by Emma Arrebot-Natou (@emma_arbt) on

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Pas de regrets...

A post shared by Emma Arrebot-Natou (@emma_arbt) on

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

A post shared by Emma Arrebot-Natou (@emma_arbt) on

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

"I often remember good times and i start laughing like an idiot"

A post shared by Emma Arrebot-Natou (@emma_arbt) on

Une élection chamboulée par le coronavirus

Emma Arrebot-Natou a emporté la couronne face à 17 candidates, contre 18 initialement. Une éviction de dernière minute que Sylvie Tellier, présente sur les lieux, a voulu justifier sur Instagram.

"Ce soir nous sommes à l'élection de Miss Midi-Pyrénées à Mazamet. Elles étaient 18 en compétition. La déléguée régionale a fait passer un test Covid a chaque candidate. Ils étaient tous négatifs. Malheureusement, parmi ces candidates, une jeune femme était infirmièreelle a été testée positive à son travail et la délégation l'a appris cet après-midi. Donc elles ne seront pas 18, mais 17", a clarifié la présidente du Comité Miss France dans sa story Instagram.

Malgré cette triste nouvelle, la cérémonie a été maintenue, tout en respectant à la lettre les gestes barrières.