Laeticia Hallyday révèle ce que Johnny voulait pour elle

Voilà quatre ans que Johnny nous a quittés. Laeticia Hallyday a "réappris à aimer", mais Johnny lui "manque plus que tout". La veuve du Taulier s'est confiée sans fard sur son deuil, le manque du rockeur, sa nouvelle vie avec Jalil Lespert et a expliqué pourquoi elle avait vendu la villa de Pacific Palisades, à Los Angeles...

Laeticia Hallyday révèle ce que Johnny voulait pour elle
© Laeticia Hallyday en septembre 2021 par Jacques Witt/SIPA

Quatre ans ont passé depuis que Johnny Hallyday a poussé son dernier souffle, le 5 décembre 2017 à son domicile de Marnes-la-Coquette. "Quatre ans déjà qui me paraissent un siècle, une éternité...il nous manque plus que tout et aujourd'hui n'est pas une journée ordinaire mais elles sont rares les journées sans lui... Rares car en vérité nous vivons ensemble chaque moment", a déclaré Laeticia Hallyday qui rend hommage au rockeur sur son compte Instagram. Et d'ajouter: "Il nous manque plus que les mots parce qu'ils ne seront jamais assez fort pour exprimer cette douleur encore forte de son absence. Ce soir il faut que nous regardions le ciel il y aura une étoile qui brillera plus que les autres... il n'est pas loin, il veille il nous protège... Je t'aime pour toujours". Une publication commentée affectueusement par Mickey Rourke, Alessandra Sublet et bien d'autres. 

Laeticia Hallyday : comment elle a "appris à vivre avec ce deuil"

La veuve du Taulier s'est également exprimée sur la vie sans Johnny, au micro de RTL, le 5 décembre: "J'ai appris à vivre avec ce deuil, à être résiliente aussi, à me raccrocher à cet avenir qu'il faut construire sans lui. J'ai laissé le temps faire son œuvre, m'aider et m'accompagner, car il n'y a pas de remède au deuil". Pour la mère de Jade et Joy, le rockeur ne la quittera jamais réellement. "Je continue à parler de Johnny tous les jours, à honorer sa mémoire. Pour moi, il ne sera jamais parti, il sera toujours là dans mon cœur, il fait partie de moi et de ma vie", a-t-elle assuré.

Laeticia Hallyday parle de Jalil Lespert : l'amour après la mort

Il faut dire que Laeticia Hallyday a été en couple avec Johnny durant plus de la moitié de sa vie. La mère de Jade et Joy avait rencontré le Taulier alors qu'elle avait à peine 20 ans, en 1995, et l'avait épousé un an plus tard, à 21 ans. Elle, était "une âme en peine, un petit oiseau tombé de son nid", lui, "un écorché vif, qui ne croyait plus en rien". "Nous étions deux âmes liées, j'ai passé 25 années de ma vie avec lui et ce n'était pas une vie ordinaire. Je crois qu'on s'est sauvé tous les deux", s'est-elle souvenue.

Si Laeticia Hallyday vit le parfait amour avec Jalil Lespert depuis octobre 2020, il lui aura fallu plusieurs années pour recommencer à ouvrir son cœur. "C'est compliqué de réapprendre à aimer quand on a aimé un homme comme Johnny, quand on a aimé inconditionnellement un homme, cela prend du temps. Aujourd'hui, j'y arrive en me disant qu'il serait fier, il voulait que je refasse ma vie, pour moi et pour mes filles", a-t-elle confié. 

Laeticia Hallyday : pourquoi elle n'a jamais quitté Los Angeles

Heureuse de résider à Los Angeles, elle est persuadée que Johnny n'aurait pas voulu qu'elle quitte la ville des anges: "Il voulait absolument que les enfants continuent à être scolarisés ici et de s'épanouir dans cette ville qui a tant comptée pour lui et pour nous. De toute façon, je ne me vois pas vivre ailleurs qu'ici, (...) près de l'océan qui apportait un certain équilibre à Johnny et qui est comme un refuge pour nous".

Si Laeticia Hallyday ne compte pas quitter Los Angeles, elle a toutefois dû se séparer d'un lieu qui était cher à son cœur. Malheureusement, en septembre 2020, elle avait dû vendre la villa de Pacific Palisades, n'étant pas en mesure de continuer à payer les 17 500 euros d'assurance et d'impôts fonciers par mois que nécessitaient la propriété selon Closer. Mais au micro de RTL, la veuve du monstre sacré a préféré évoquer les raisons sentimentales qui l'ont poussée à vendre le bien immobilier: "Jade et Joy m'ont vue tellement malheureuse, elles ont porté ma douleur pendant plusieurs années et elles n'ont pas réussi à faire leur deuil. Donc elles ont commencé à faire leur deuil avec ce déménagement (...) On a déménagé par très loin de l'ancienne maison, on garde les mêmes habitudes".