Florent Pagny et sa femme Azucena rentrent en France (sans leurs enfants Aël et Inca) : pourquoi ?

Florent Pagny a fait son choix. Conseillée par sa douce Azucena, le chanteur de (presque) 60 ans a décidé de redevenir "résident français". Règles à la maison, éducation "cool et autoritaire", traditions et coups durs... Le couple s'est livré dans Gala.

Florent Pagny et sa femme Azucena rentrent en France (sans leurs enfants Aël et Inca) : pourquoi ?
© Florent Pagny et sa femme Azucena en 2018 Zabulon Laurent/ABACA

Quelques jours avant que sa grande tournée ne débute, le 6 novembre jour de ses soixante ans, Florent Pagny a fait une grande annonce. Le coach de The Voice a décidé de poser à nouveau ses valises sur le sol français avec sa femme Azucena. Après vingt ans passés au coeur du calme de la Patagonie, le couple a finalement préféré rentrer sur l'Hexagone, pour éviter les allers-retours à répétitions entre l'Europe et l'Amérique latine devenus trop contraignants. "Je suis conscient qu'Azucena est plus prévoyante que moi.Elle est ma meilleure conseillère. Et nous allons redevenir résidents français, tout simplement", a déclaré le chanteur, lui qui avait pourtant choisi de devenir résident portugais en 2017, lors d'une interview pour Gala.
De son côté, son épouse a assuré qu'ils allaient "moins voyager". "Pour nous rendre chez nous en Patagonie depuis Paris, il faut treize heures de vol, un autre avion pour deux heures supplémentaires, puis deux-trois heures de voiture ! On va simplifier tout ça, beaucoup plus profiter, nous alléger de ce qui est inutile", a détaillé l'ex-mannequin sud-américaine. Question de logistique, donc.

Florent Pagny et Azucena parle de l'éducation de leurs enfants

Amoureux depuis 1993, l'interprète de Savoir Aimer et le top argentin se sont dit "oui" en 2006, juste après la naissance de leurs deux enfants Inca en 1993 et Aël en 1999. Interrogé sur la façon d'élever leurs bambins, le couple a assuré qu'il avait donné une éducation "à la fois cool et autoritaire". "Avec ma femme, nous avons fixé des règles, des principes, un cadre, même si nous restons ouverts", a ajouté Florent Pagny. Ils leur ont donc inculqué des valeurs primordiales à leurs yeux, comme les bonnes manières et la politesse. "Chez nous, on dit bonjour, on dit au revoir, on dit merci, on se lave les mains avant de passer à table... Petits, ils étaient au lit à 20 heures. On leur a appris à ne pas se laisser faire, aussi ! Et ils n'ont pas l'air traumatisés, loin de là". a surenchéri Azucena Caamaño.

Florent Pagny : cette tradition qu'ils ne fêtent pas

Et dans la famille Pagny, ont ne fait rien comme les autres. L'artiste, qui va entamer "son dernier quart de vie" comme il l'a confié au magazine, a assuré qu'ils étaient "anti-anniversaires". "Nos enfants n'ont même pas soufflé de bougies pour leurs un an !". a continué sa belle épouse. De quoi largement choquer leurs proches, habitués à l'ambiance festive des célébrations chaque année. "Mes parents étaient consternés... Mais nous nous rattrapons par ailleurs, même si nous ne sommes pas très fêtes non plus (...) Tous ces trucs un peu traditionnels ne nous attirent pas. On ne les sacralise pas et on essaie d'y échapper", a indiqué Florent Pagny.

Florent Pagny et Azucena : leur gros coup dur après le départ de leurs enfants

L'absence de ces rituels n'a pas empêché de rapprocher la jolie petite tribu. A tel point que l'annonce du départ des enfants vers d'autres horizons a eu l'effet d'une douche froide chez les parents... Leur aîné de 25 ans est resté en Amérique du Sud tandis que la cadette, Aël, 22 ans, a pris la direction de New York pour s'adonner à la photographie. 
"Nous sommes une famille très unie, nous avons passé beaucoup de temps ensemble. Quand ils sont partis tous les deux en même temps, il y a six ans, ç'a été dur. Très dur", a révélé le ténor à Gala. Et Azucena de conclure: "Tellement dur qu'à cette période, nous nous sommes débrouillés pour ne pas passer trois jours de suite au même endroit. Et surtout ne pas être seuls chez nous, avec les chambres vides".
Quand les oiseaux quittent le nid...