Nantes propose de se marier la nuit, une démarche unique en France

Il est désormais possible de se dire "oui" la nuit ! En effet, la maire de Nantes a célébré, pour la première fois en France, un mariage nocturne.

Nantes propose de se marier la nuit, une démarche unique en France
© Andrii Shevchuk - 123RF

Rentrer du travail, enfiler sa robe et se marier à la nuit tombée ? Voilà une idée qui n'est pourtant pas si farfelue. En effet, Nantes (Loire-Atlantique) est la première ville de France à expérimenter les mariages en soirée, les vendredis de 19h à 23h, un créneau où la mairie est habituellement fermée. L'union qui a marqué le coup d'envoi a eu lieu vendredi 17 juin. C'est à 20h40 que Johanna Rolland, la maire de Nantes, a célébré le mariage civil de Camille et Frédéric dans un cadre intimiste et romantique. La mairie leur avait même proposé d'organiser un vin d'honneur dans ses jardins.

Jusqu'à présent, les horaires traditionnels pour se marier dans la Cité des Ducs étaient de 14h à 16h40 du lundi au vendredi, avec une plage plus large le samedi. Loin d'être un caprice de futurs époux, des amplitudes horaires plus étendues pour célébrer les mariages civils pourraient satisfaire les couples aux emplois du temps chargés. Par ailleurs, pour Johanna Rolland, ces horaires décalés ont pour but de "renforcer l'agilité du service public", avec une "conscience que la société bouge et que le service public doit s'adapter", souligne-t-elle.

Un mariage presque comme les autres. Annoncée en décembre 2016, cette mesure s'inscrit dans le cadre des propositions de la mairie pour améliorer la vie nocturne de la ville. "Chaque mariage durera(it) trente minutes, contre vingt en journée, dans des ambiances musicale et lumineuse personnalisées. Cependant, nous tenons à ce que la célébration demeure solennelle, publique et républicaine" précise Johanna Rolland sur le site de la mairie.

La ville, qui aime innover, a déjà programmé d'autres mariages nocturnes : les prochains se dérouleront le 22 septembre et le 15 décembre.

Lire aussi :