Glaïeul

Plante bulbeuse de la famille des Iridacées, le glaïeul se décline en de nombreuses couleurs. Avec leurs longs épis garnis d'une douzaine de fleurs, il y a de quoi faire des bouquets magnifiques. La plupart des 180 espèces de glaïeuls sont originaire d'Afrique du Sud. Aujourd'hui, seules des variétés hybrides, au nombre de 10 000, sont cultivées dans nos jardins.

Glaïeul
© Wiesław Jarek/123RF

Plantation du glaïeul

Pour le glaïeul, c'est soleil sinon rien ! S'il manque d'ensoleillement, ce bulbe ne fleurira pas. Mis à part le glaïeul des marais, c'est une plante qui aime les sols bien drainés et légers. Une terre sableuse lui convient parfaitement. Il se plante au printemps mais si vous rêvez d'une floraison sur toute la belle saison, échelonnez la plantation des bulbes. En plantant les premiers bulbes mi-mars, puis toutes les deux semaines jusqu'à fin juin, vous aurez des fleurs qui apparaîtront tout l'été ! Respectez un espacement d'une vingtaine de centimètres entre chaque bulbe. Évitez également les situations ventées, au risque de voir les hampes florales s'affaisser.

Les étapes pour planter des glaïeuls :

1. Creuser un trou d'une dizaine de centimètres de profondeur

2. Si la terre est lourde, la mélanger avec du sable et du terreau

3. Placer une couche de drainage au fond (gravier, bille d'argile, etc).

4. Déposer le bulbe par-dessus

5. Recouvrer de terre de jardin ou de substrat 

6. Tasser doucement

7. Arroser

8. Si les bulbes ne sont pas à l'abri du vent, il est nécessaire de placer des tuteurs

Entretenir des glaïeuls

Si cette plante aime le soleil, elle apprécie toutefois un sol frais. Pensez donc à bien l'arroser pendant les fortes chaleurs. Misez sur une couche de paillage qui aidera à maintenir le sol frais. Privilégiez un arrosage le soir, en évitant de mouiller les feuilles. Pour une magnifique floraison, vous pouvez enrichir le glaïeul avec de l'engrais pour bulbes, avant l'été. Il est conseillé de couper les fleurs fanées au fur et à mesure, pour des massifs toujours impeccables !

Hivernage des glaïeuls

Une fois que le feuillage a totalement séché, la plante se gorge de nutriments avant le repos végétatif. C'est ça qui lui permet de refleurir l'année suivante. C'est pourquoi il ne faut ni les couper, ni les arracher avant que le feuillage et les tiges soient sèches. Si votre climat est doux, c'est-à-dire qu'il ne gèle pas l'hiver, vous pouvez les laisser en place, en vous contentant de les couper à ras. Sinon, il faudra les arracher pour les conserver à l'intérieur, avant de les replanter au printemps. Une fois les bulbes arrachés, enlevez bien toutes les petites feuilles et tiges. Nettoyez-les à l'aide d'une brosse, sans les abîmer, puis conservez-les dans un endroit sec et obscur.

Cultiver des glaïeuls en pot

Il est tout à fait possible de planter les glaïeuls en pot. Il faut simplement qu'ils n'aient pas trop de vent. L'avantage du pot, c'est que l'on y met le substrat que l'on veut ! On peut ainsi s'adapter aux désirs des plantes. Pour le glaïeul en pot, comme en pleine terre, pensez à mettre une couche drainante au fond du pot. Optez pour un mélange de terreau et de sable, afin de lui conférer un substrat léger. Les variétés naines sont un bon atout pour les pots qui manquent parfois de profondeur !