Nandina domestica (Bambou sacré)

Le Nandina domestica originaire du Japon et de Chine évoque certes un bambou avec ses tiges raides, mais il n'a pas de lien botanique avec lui malgré son surnom. Son feuillage aux couleurs chatoyantes et changeantes au fil de l'année en fait un arbuste très décoratif qui apportera une touche zen à votre jardin tout en l'éclairant des multiples couleurs de sa palette d'artiste.

Nandina domestica (Bambou sacré)
© Simona Pavan/123RF

Quelle terre pour le Nandina ?

Le Nandina domestica apprécie les sols frais, profonds, bien drainés, humifères et non calcaires. Lors de la plantation, n'hésitez pas à ajouter à la terre du jardin du terreau ou de la terre de bruyère pour que l'arbuste ait des apports organiques suffisants. Le bambou sacré, relativement résistant, pourra s'adapter sans trop de difficultés à d'autres types de sols.

Quelle exposition pour le Nandina domestica ?

Le Nandina domestica adore les endroits lumineux mais déteste le vent. L'emplacement idéal pour cet arbuste est ensoleillé, mais sans soleil trop brûlant (il peut donc être placé en mi-ombre). Si l'hiver est froid dans votre région, placez-le contre un mur pour l'abriter du vent.

Quand et comment planter le bambou sacré ?

Le bambou sacré peut être planté toute l'année, en dehors des périodes de gel. Mais privilégiez cependant le printemps ou la fin de l'été pour éviter les températures trop extrêmes. Il aura alors moins de difficultés à s'acclimater. Vous pouvez le planter en pleine terre, en ajoutant un peu de terre de bruyère ou en pot avec un mélange de terreau et de terre de bruyère.

Comment entretenir le bambou sacré ?

Le bambou sacré est assez résistant : il supporte la pollution et demande peu de soins. Assez rustique, il peut endurer des températures allant de -12°C à -15°C s'il est bien abrité du vent. Son feuillage est habituellement persistant mais si l'hiver est très froid, il se peut qu'il perde des feuilles : pas d'inquiétude. Protégez-le l'hiver par un paillis. 

  • En pleine terre, arrosez-le régulièrement les deux premières années suivant sa plantation, surtout par temps sec. Ensuite, il pourra se passer d'arrosage.
  • En pot, il aura besoin d'arrosages fréquents tout au long de sa vie, mais ne laissez jamais d'eau stagner dans la soucoupe afin de ne pas l'inonder. 

Le Nandina domestica aura besoin de plusieurs années pour s'étoffer, sa croissance est lente. 

Comment tailler un Nandina domestica ?

La taille n'est pas obligatoire mais elle permet de conserver une belle forme pour votre arbuste. Effectuez-la en mars ou avril, quand le risque de gelées est écarté

  • Éliminez le bois mort et les vieilles tiges
  • Éliminez les rameaux en surnombre et les tiges trop chétives
  • S'il a souffert des gelées, rabattez très court. 
baies-de-bambou-sacre-nandina-domestica
Baies de bambou sacré (Nandina domestica) © David Mann/123RF