Les femmes sont majoritaires au gouvernement : Merci, Rugy !

La démission de François de Rugy va certainement entrer dans l'histoire, bien malgré lui. Depuis qu'Elisabeth Borne est devenue ministre de la Transition Écologique et Solidaire, les femmes sont plus nombreuses que les hommes au gouvernement. Une grande première !

Les femmes sont majoritaires au gouvernement : Merci, Rugy !
© Henri Szwarc/ABACAPRESS.COM

Un petit pas (en arrière) pour François de Rugy, un grand pas pour la femme. Contre toute attente, la démission de l'ex-ministre de l'Écologie marque une étape historique : pour la première fois, les femmes sont majoritaires au gouvernement. Dès son accession au pouvoir, l'une des promesses de campagne d'Emmanuel Macron avait été tenue : la parité au gouvernement était respectée avec 18 femmes et 18 hommes. Depuis la passation de pouvoir entre François de Rugy et Elisabeth Borne, la ministre des Transports a hérité du portefeuille de la Transition Écologique et Solidaire, ce qui porte le nombre de femmes au gouvernement à 18, contre 17 hommes.
Toutefois, il reste une majorité d'hommes à la tête de ministères de plein exercice (9 femmes pour 10 hommes) et davantage de femmes secrétaires d'État (9 femmes pour 6 hommes), donc moins autonomes.
Dans la première catégorie, on peut citer notamment Nicole Belloubet, ministre de la Justice, Agnès Buzyn, qui détient le maroquin de la Santé, Muriel Pénicaud, en charge du Travail ou encore Annick Girardin, ministre des Outre-mer. Dans la seconde catégorie, on retrouve Marlène Schiappa, secrétaire d'État à l'égalité femmes-hommes, Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement (qui a fait jaser en préférant les kebabs aux homards), Brune Poirson, secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition Écologique et Solidaire ou encore Emmanuelle Wargon, secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition Écologique. 

Les femmes, majoritaires au gouvernement : un peu d'histoire
Malgré tout, il s'agit d'une avancée symbolique dans l'histoire de la Ve République. Rappelons qu'entre 1962 et 1968, le gouvernement ne comptait aucune représentante du sexe dit faible.
En 1974, Simone Veil a été nommée ministre de la Santé sous le gouvernement de Jacques Chirac et est ainsi devenue la première femme à accéder à un ministère de plein exercice. Plus tard, la parité a été respectée pour la première fois sous le gouvernement de Jean-Marc Ayrault, en 2013. Enfin, notons qu'Edith Cresson est (pour l'instant) la seule femme à avoir accédé au poste de Premier ministre, de mai 1991 à avril 1992.

Les femmes sont majoritaires au gouvernement : Merci, Rugy !
Les femmes sont majoritaires au gouvernement : Merci, Rugy !

Un petit pas (en arrière) pour François de Rugy , un grand pas pour la femme. Contre toute attente, la démission de l'ex-ministre de l'Écologie marque une étape historique : pour la première fois, les femmes sont majoritaires au gouvernement...