Nadine Morano fait un lapsus sur Pécresse et imite Pascal Praud

Valérie Pécresse ? "On n'a jamais été les meilleures amies du monde (...) On ne part pas en week-end ensemble", a concédé Nadine Morano dans BFM Story. Sur CNews, la députée européenne a fait un énorme lapsus... révélateur ?

Nadine Morano fait un lapsus sur Pécresse et imite Pascal Praud
© Nadine Morano - Capture d'écran - CNEWS

Les rapports ont longtemps été tendus entre Valérie Pécresse et Nadine Morano. En 2019, la présidente du conseil régional Île-de-France avait choisi de quitter Les Républicains, notamment à cause de Nadine Morano dont la ligne politique était devenue trop à droite à son goût. Mais cette dernière vient d'être désignée conseillère sur l'international dans l'équipe de campagne de la candidate à la présidentielle. Un moyen d'enterrer la hache de guerre? "On a eu des différends assez forts, a reconnu Nadine Morano, sans toutefois y voir un problème. Moi, j'étais absolument contre le fait qu'elle quitte notre famille politique. J'ai voté contre son mouvement "Libres !" (...) mais elle a changé", a déclaré le 6 janvier sur le plateau de L'Heure Des Pros, sur CNews la députée européenne. Il faut dire que Valérie Pécresse a récemment promis dans La Provence de "ressortir le Kärcher dans les quartiers", à la manière de Sarkozy...

Morano et Pécresse : Pascal Praud, pas dupe

"Elle s'est convertie à certaines idées, elle a changé de vision politique... Elle ne me trouve plus trop de droite! La preuve, c'est merveilleux! Nous sommes tous ensemble, rassemblés et unis", a poursuivi Nadine Morano, usant d'hyperboles.

Le présentateur Pascal Praud, lui, n'est pas dupe et est convaincu qu'il s'agit d'une opération de communication destinée à ratisser à droite. "Vous-même vous ironisez!", s'est-il exclamé.

Nadine Morano : lapsus et imitation de Pascal Praud

Puis, le journaliste a demandé à Nadine Morano pour qui elle voterait en cas d'affrontement entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen au second tour. Irritée par la question qu'elle a qualifiée de "ridicule", la députée européenne s'est légèrement emportée, et, confuse par l'agacement, a lâché "Valérie Macron" pour parler de Valérie Pécresse. Lapsus révélateur? Puis, Nadine Morano s'est lancée dans une imitation de Pascal Praud. "Je parle comme ça?", a-t-il lâché, un brin interloqué. Echange lunaire.