Madina s'est immolée par le feu dans son lycée et jetée dans le vide

Les lycéens de Georges-Clemenceau à Villemomble (93) sont sous le choc. Madina, élève de 18 ans, a tenté de s'immoler par le feu avant de sauter par la fenêtre du 1er étage. Secourue par l'un de ses professeurs, la jeune fille a été transportée d'urgence à l'hôpital militaire de Percy, mais ses blessures seraient gravissimes.

Madina s'est immolée par le feu dans son lycée et jetée dans le vide
© Cathy Yeulet /123RF

"On aurait dit une torche humaine, elle hurlait : Aidez-moi ! Aidez-moi ! Puis a sauté", a raconté l'un des élèves du lycée, jusqu'alors tranquille, Georges-Clemenceau, à Villemomble, en Seine-Saint-Denis. L'étudiant est encore sous le choc face à la violente scène qui s'est déroulée sous ses yeux. Au sein de l'établissement, Madina, une jeune fille de 18 ans s'est immolée par le feu, le 25 novembre, selon Le Parisien. Alors qu'elle était en cours, l'adolescente aurait soudainement quitté la salle. "Elle s'est ensuite aspergée d'essence, a sorti un briquet et s'est immédiatement embrasée dans les couloirs. Puis, elle a couru et s'est jetée devant tout le monde d'une passerelle située au premier étage", a-t-il ajouté. 

"Des élèves filmaient la scène"

Un autre lycéen a raconté qu'il avait vu "une boule de feu tomber du 1er étage à travers les vitres" sans comprendre réellement de quoi il s'agissait. Son professeur, intrigué, est sorti de la classe et a constaté avec horreur qu'une élève s'était immolée par le feu.

Ni une ni deux, celui-ci a "éteint les flammes avec sa veste" tandis que d'autre enseignants accouraient pour l'aider. L'alarme de sécurité a ensuite été déclenchée. "Alors que Madina était au sol et criait de douleurs, des élèves filmaient la scène pour la diffuser sur Snapchat", se sont indignés certains élèves. 

Une lycéenne s'est immolée par le feu : son pronostic vital engagé

Madina a ensuite été transportée en urgence par hélicoptère au service des grands brûlés de l'hôpital militaire de Percy à Clamart. Selon BFM TV, les blessures seraient gravissimes et le pronostic vital de la jeune fille serait engagé. Les cours ont évidemment été suspendus tandis que le recteur de l'académie de Créteil, Daniel Auverlot, s'est rendu sur les lieux du drame le jour même.

Selon des témoignages recueillis par Le Parisien, l'élève de 18 ans aurait été harcelée et aurait déjà tenté de s'ôter la vie auparavant. "Elle avait déjà communiqué sur ses intentions de suicide. Elle était connue pour des troubles psychologiques et suivie par un professionnel", lit-on. Une enquête a été ouverte afin de faire la lumière sur les raisons qui ont poussé la jeune fille à passer à l'acte.

Madina s'est immolée par le feu dans son lycée et jetée dans le vide
Madina s'est immolée par le feu dans son lycée et jetée dans le vide

"On aurait dit une torche humaine , elle hurlait : Aidez-moi ! Aidez-moi ! Puis a sauté ", a raconté l'un des élèves du lycée, jusqu'alors tranquille, Georges-Clemenceau , à Villemomble , en Seine-Saint-Denis. L'étudiant est encore sous le...