Greta Thunberg, gourou en culotte courte: la mi(ni)litante écolo boycottée

La venue à l'Assemblée Nationale de Greta Thunberg, militante écologiste de 16 ans, ne fait pas l'unanimité auprès des députés LR, LREM et RN. Ils ont exprimé leur circonspection via Twitter : Guillaume Larrivé (LR) a même appelé au boycott du discours de la jeune Suédoise le 23 juillet.

Greta Thunberg, gourou en culotte courte: la mi(ni)litante écolo boycottée
© MŸller-Stauffenberg/Actio/SIPA Greta Thunberg.

"Gourou apocalyptique" et "prophétesse en culotte courte". Voilà comment Julien Aubert et Guillaume Larrivé, députés LR, ont qualifié Greta Thunberg via leurs comptes Twitter. Les deux parlementaires membres des Républicains ont choisi de ne pas assister au discours de la militante suédoise qui se présentera le 23 juillet à l'Assemblée Nationale pour parler écologie et réchauffement climatique. Guillaume Larrivé a même appelé ses confrères au boycott de l’événement. Ce dernier a réagi le 20 juillet à la venue de la jeune fille de 16 ans, en écrivant : "J'appelle mes collègues députés à boycotter @GretaThunberg à l'Assemblée nationale. Pour lutter intelligemment contre le réchauffement climatique, nous n'avons pas besoin de gourous apocalyptiques, mais de progrès scientifique & de courage politique". 
Julien Aubert a lui aussi exprimé son mépris dans un tweet ; "Je respecte la liberté de penser... mais ne comptez pas sur moi pour applaudir une prophétesse en culottes courtes, "Prix Nobel de la peur . La planète, oui. Le greenbusiness, non." 

Greta Thunberg : sa venue, loin de faire l'unanimité

Du côté de la République en Marche, la jeune Suédoise ne fait pas non plus l'unanimité. Bénédicte Peyrol, une députée LREM, a également utilisé Twitter pour faire part de son mécontentement. "Pourrait-on mettre autant à l'honneur les scientifiques, les personnes qui agissent depuis des années pour la planète. Utiliser le manichéisme du Bien contre le Mal est bien trop simple pour agir dans un monde complexe", a t-elle déclaré sur le réseau social.
Même prise de position pour les parlementaires du Rassemblement National : le politique Sébastien Chenu (RN) n'écoutera pas le discours de Greta Thunberg. "Si je dis que je ne veux pas aller me prosterner devant @GretaThunberg cette enfant de 16 ans invitée à l’assemblée devant la représentation nationale, je sors (encore?) du politiquement correct?", a-t-il posté le 17 juillet sur son compte Twitter.

Greta Thunberg, qui était dans le Calvados le 23 juillet, a reçu le Prix de la Liberté 2019 à Caen. Entourée de plusieurs vétérans du Débarquement de Normandie, elle s'est dit "très reconnaissante" de recevoir ce prix qui récompense les personnes engagées pour la liberté. Elle a ainsi déclaré qu'elle donnerait les 25 000 euros à quatre organisations œuvrant "pour la justice climatique et aidant des habitants du sud de la planète qui sont déjà affectés par l'urgence climatique et écologique."

Greta Thunberg, gourou en culotte courte: la mi(ni)litante écolo boycottée
Greta Thunberg, gourou en culotte courte: la mi(ni)litante écolo boycottée

"Gourou apocalyptique" et "prophétesse en culotte courte" . Voilà comment Julien Aubert et Guillaume Larrivé, députés LR, ont qualifié Greta Thunberg via leurs comptes Twitter. Les deux parlementaires membres des Républicains ont choisi de ne pas...