Harcèlement sexuel : les femmes cyclistes en première ligne

C'est un triste constat : toutes les femmes ont déjà été confrontées au moins une fois dans leur vie à du harcèlement de rue. À pied, dans les transports en commun mais aussi... à vélo.

Harcèlement sexuel : les femmes cyclistes en première ligne
© Dmitriy Shironosov/123rf

Le harcèlement de rue ne s'arrête pas aux transports en commun. Si la petite reine permet à la gent féminine de se sentir un peu plus en sécurité, il ne protège pas pour autant les cyclistes des agressions sexistes.
Cent pour cent des femmes ont été au moins une fois harcelées dans le métro, elles sont aussi 86%  a avoir été"victimes d'au moins une forme d'atteinte ou de violence sexiste ou sexuelle dans la rue", d'après une enquête Ifop pour la Fondation Jean-Jaurès et la Fondation européenne d'études progressistes.
Les femmes piétonnes ne sont pas les seules... A bicyclette aussi, elles subissent aussi, quotidiennement, leur lot de phrases déplacées et regards insistants.
Une étude révélait même qu'en 2016, 51% des Bordelaises se sentaient plus harcelées sur un vélo que dans la rue.
Celles qui prennent leur deux-roues tous les jours pour se rendre au travail ou celles qui montent en selle pour des balades tranquilles le week-end ne sont jamais à l'abri d'une remarque, d'une insulte, voire même d'une agression physique. Et vous, quel est votre sentiment lorsque vous roules à vélo ? Vous sentez-vous libres de vos tenues derrière un guidon ?

Harcèlement sexuel : les femmes cyclistes en première ligne
Harcèlement sexuel : les femmes cyclistes en première ligne

Le harcèlement de rue ne s'arrête pas aux transports en commun. Si la petite reine permet à la gent féminine de se sentir un peu plus en sécurité, il ne protège pas pour autant les cyclistes des agressions sexistes. Cent pour cent des femmes ont...