Rolls, fellation, travail de nuit... Qui est vraiment Isabelle Balkany?

Elle est le pendant féminin de Patrick Balkany. Fidèle, forte et aussi provocatrice que lui, voilà 40 ans qu'Isabelle Balkany ne quitte pas d'une semelle son mari, un homme qu'elle a suivi jusqu'à la mairie de Levallois-Perret. Voici 5 choses que vous ne saviez pas sur cette personnalité politique atypique.

Rolls, fellation, travail de nuit... Qui est vraiment Isabelle Balkany?
© Lafargue Raphael/ABACA

Elle apparaît rarement seule. Isabelle Balkany, 71 ans, a récemment fait une tentative de suicide. Hospitalisée au centre François-Quesnay, à Mantes-la-Jolie, la première adjointe à la mairie de Levallois-Perret a été retrouvée inanimée par son époux Patrick Balkany, dans leur propriété de Giverny (Eure) après avoir avalé un cocktail de médicaments (une quarante de comprimés). Ses jours ne sont plus en danger, d'après le site Temps Réel 78.  Si elle s'est dite "fatiguée" sur Facebook après avoir essayé de mettre fin à ses jours, l'ancienne journaliste qui officiait chez Europe 1 a toujours été une femme au caractère bien trempé.
Accusée, avec son époux Patrick Balkany, de fraude fiscale, Isabelle Balkany encourt quatre ans de prison dont deux ferme et 10 ans d'inéligibilité. est la grande absente du procès du couple, qui s'est ouvert le 13 mais 2019. Véritable figure de proue de ce duo politique qui détient la mairie de Levallois-Perret depuis 2001, on la dit bosseuse, tandis que son mari, grâce à son franc-parler qui séduit, s'occupe de leur image. "Patrick, c'est le show-off, Isabelle c'est la bosseuse", résumait en 2013, le conseiller municipal Loïc Leprince-Ringuet au Nouvel Obs. Enfance privilégiée, rencontre avec Patrick Balkany, provocations médiatiques : qui est réellement Isabelle Balkany ? Enquête sur une citoyenne... pas au-dessus de tout soupçon.

Elle a grandi dans le XVIe arrondissement 

Fille de commerçants, Isabelle Smadja grandit dans le XVIe arrondissement de Paris. En 2015, elle confie au Journal du Dimanche : "Je n'y suis pour rien si j'ai été élevée dans un hôtel particulier de 3000 m² et si enfant, j'allais en Rolls à l'école !"Elle devient journaliste en 1968, au sein de la rédaction de Combat, le quotidien fondé par Albert Camus et racheté ensuite par l'homme d'affaires Henri Smadja, qui n'est autre que l'oncle d'Isabelle Balkany. À 21 ans seulement, elle est nommée directrice de la communication d'Europe 1. Elle en profite pour enrichir son carnet d'adresses.   

Mariage express, bébé éclair, maman poule (ou presque)

Patrick Balkany et Isabelle Smadja se rencontrent en 1976, lors d'un anniversaire, puis se recroisent au Salon du Livre. "Patrick vient d'arriver comme les carabiniers. Je tombe follement amoureuse. On se marie au bout de trois mois, le 13 avril 1976. Je suis déjà enceinte. Je fais un break d'un an pour pondre ma fille, puis Patrick décide de ne faire plus que de la politique, et moi avec lui", raconte-t-elle à Julien Martin, auteur de Les Balkany (Ed. du Moment). 

Maîtresse femme sous sa peau lisse

Epaulé par sa femme, qui le présente à Marie-France Garaud, conseillère de Jacques Chirac, Patrick Balkany fait partie des fondateurs du RPR. En 1983, les époux Balkany investissent la mairie de Levallois-Perret, dans les Hauts-de-Seine, devenu aujourd'hui leur fief.
Alors que son mari enchaîne bon mots et discours, la jeune femme pleine d'ambition devient tour à tour responsable de la communication municipale (1983), première adjointe au maire chargée de la vie scolaire (depuis 2001), conseillère générale des Hauts-de-Seine (1988-2011) et vice-présidente du Conseil général des Hauts-de-Seine (1988-2011).
"Isabelle Balkany, c'était la tête pensante de la mairie. Une femme belle et brillante, mais autoritaire. Patrick était la vitrine. Il était tout le temps dans la rue. Il serrait les mains, souvent lourd dans ses plaisanteries. C'était le prince dans sa principauté", confiait à FranceInfo une ancienne fonctionnaire de la mairie de Levallois. 

Le goût de la provoc'

Tout comme son mari Patrick Balkany, Isabelle Balkany est une habituée des frasques médiatiques. Contre vents et marées, elle soutient "l'homme de sa vie", comme elle le surnomme. Mais lorsqu'ils perdent la Mairie de Levallois en 1995, ils se séparent brièvement : une parenthèse au cours de laquelle Patrick Balkany se retrouve dans les bras d'une autre femme de 1995 à 1997. Cette dernière accuse l'homme politique de l'avoir "obligée à lui administrer une fellation sous la menace d'un 357 Magnum", en juin 1996.
Une allégation qu'Isabelle Balkany réfute et commente de manière crue : "Mon mari n'a jamais eu besoin d'un revolver pour se faire 'tailler une pipe'". Une phrase restée dans les annales. La plaignante, elle, se rétracte après avoir déposé plainte.

On la surnomme "la Thénardier"

Ce sobriquet, Isabelle Balkany le doit à ses détracteurs, alors que son couple, qui apparaît dans de multiples affaires de blanchiment d'argent, de fraudes fiscales et de corruption fait les choux gras de la presse. Néanmoins, le tandem infernal reste très apprécié des habitants de Levallois-Perret, où Patrick Balkany est réélu maire en 2002, 2008 et 2014.

Ce succès serait-il dû au travail acharné d'Isabelle Balkany ? "Elle est capable de répondre à des mails de parents à 1 heure du matin. Les habitants se sentent très proches des Balkany et de cette proximité qu'Isabelle Balkany a su créer tout en restant dans son bureau", déclarent des journalistes du Parisien. 
Pourtant, l'avenir de ce duo politiquement incorrect pourrait se passait derrière les barreaux... 

Rolls, fellation, travail de nuit... Qui est vraiment Isabelle Balkany?
Rolls, fellation, travail de nuit... Qui est vraiment Isabelle Balkany?

Elle apparaît rarement seule. Isabelle Balkany , 71 ans, a récemment fait une tentative de suicide . Hospitalisée au centre François-Quesnay, à Mantes-la-Jolie, la première adjointe à la mairie de Levallois-Perret a été retrouvée inanimée par son...