Affaire Denis Baupin : Cécile Duflot, agressée sexuellement ?

L'ex-députée écologiste Cécile Duflot a révélé avoir été harcelée sexuellement par Denis Baupin. Accusé par plusieurs femmes d'agressions et de harcèlement sexuel, l'ancien vice-président de l'Assemblée nationale a pu compter le soutien sur son épouse Emmanuelle Cosse, qui a pris la parole pour la première fois.

Affaire Denis Baupin : Cécile Duflot, agressée sexuellement ?
© UGO AMEZ/SIPA

L'affaire entache le parti Europe Ecologie Les Verts depuis que France Inter et Mediapart ont publié des témoignages accablants contre Denis Baupin en 2016. L'ancien député est accusé d'agressions sexuelles par des journalistes et plusieurs femmes de son parti. Le 7 février, au Tribunal de Paris, Cécile Duflot, ancienne secrétaire nationale du groupe EELV, a assuré, les larmes aux yeux, que Denis Baupin l'avait harcelée sexuellement. 

Affaire Denis Baupin : Cécile Duflot revient sur son agression 

Les faits se seraient déroulés en 2008 au Brésil, lors d'un congrès. alors que Cécile Duflot venait de donner naissance à sa fille et avait décidé de l'allaiter. Son ancien collègue lui aurait envoyé un SMS pour lui demander le numéro de sa chambre. "J'étais très fatiguée, je n'ai pas réfléchi, je lui ai donné", concède-t-elle à la barre, rapidement submergée par l'émotion. Face à l'ancien adjoint au maire de Paris, Cécile Duflot aurait perdu ses moyens. "Il me regardait bizarrement (...) Son regard m'a fait peur. Pour tout vous dire, j'étais en train de tirer mon lait, j'avais juste rabattu mon tee-shirt, le stress a fait couler mon lait, je me sentais tellement vulnérable."
Elle continue son récit. Denis Baupin lui aurait alors dit : "Je sais que tu en as autant envie que moi".  Après quoi, il l'aurait caressée avant de mettre sa main sur son cou et de lui souffler :"Laisse-toi faire". "J'ai eu un bon réflexe, je lui ai donné un coup de pied dans le tibia, je l'ai poussé dehors et  j'ai claqué la porte", se souvient l'ancienne députée. 

Affaire Denis Baupin : pourquoi Cécile Duflot a gardé le silence

Avant ce témoignage, Cécile Duflot n'avait raconté cet épisode tragique qu'à son compagnon... pour une raison simple. "Denis Baupin était candidat contre moi (à la présidence du parti d'Europe-Ecologie Les Verts), évidemment que si je disais quelque chose on me dirait que c'était parce qu'il était candidat contre moi", explique l'ancienne secrétaire nationale d'EELV, dans L'HumanitéUn silence qui souligne la minimisation de la parole des femmes dans la sphère politique. Toutefois, la situation est en train d'évoluer, d'après Cécile Duflot."Maintenant que c'est dit, les filles après nous auront des responsabilités (politiques) mais, en plus, elles sauront qu'elles ne sont pas obligées de subir ça", déclare-t-elle. Et d'ajouter : "Je regrette de n'avoir pas parlé plus tôt". 

Affaire Denis Baupin : Emmanuelle Cosse défend son mari

De son côté, Emmanuelle Cosse, épouse et collègue EELV de Denis Baupin, a également été entendue par le Tribunal de Paris et a soutenu son mari. L'ex-secrétaire nationale du parti écologiste a fait part de la "déflagration" que cette affaire a engendré au sein de son foyer.
L'ancienne ministre du Logement évoque les "insultes", les "trahisons et l'éloignement d'amis" à la suite des accusations portées par France Inter, Mediapart et les quatorze victimes. "Nous serons marqués à vie par cela. Si un seul instant j'avais pensé que Denis Baupin était celui qu'on décrit, à aucun moment, je n'aurais fait ma vie avec lui !", révèle la mère de ses jumeaux, âgés de 5 ans. Elle le décrit comme"un homme qui aime la séduction", mais persiste et signe : "Il n'est pas un harceleur"