Valérie Kaprisky a 60 ans : que devient l'actrice ? Couple, Télé, Ménopause, DALS...

Elle a été l'une des figures incontournable des années 1980. Mais depuis quelques années, Valérie Kaprisky s'est éloignée du grand écran au profit de la télévision. Que devient l'actrice qui fête ses 60 ans le 19 août ?

Valérie Kaprisky a 60 ans : que devient l'actrice ? Couple, Télé, Ménopause, DALS...
© Shootpix/ABACA

Que devient Valérie Kaprisky qui fête ses 60 ans le 19 août? L'actrice est née Valérie Chérer le 19 août 1962 à Neuilly-sur-Seine. Mais lorsqu'elle a décidé de tenter sa chance au cinéma, elle a très vite opté pour le nom de jeune fille de sa mère. Et le calcul a été gagnant puisqu'elle a été une véritable icône du septième art français dans les années 1980. Son premier grand rôle fut celui de Ethel dans La femme publique d'Andrzej Zulawski, un long-métrage sorti en 1984 qui lui a valu une nomination pour le César de la meilleure actrice. La même année, elle a aussi tourné dans le sulfureux L'année des méduses de Christopher Frank. Mais, lassée des propositions de rôles qui lui ont été faites et de la nudité systématique, elle a finalement décidé de s'éloigner peu à peu du grand écran. 

Valérie Kaprisky : du cinéma à la télévision 

Exit le cinéma donc, elle a préféré se tourner doucement vers la télévision. Et si l'on a pu la croiser dans quelques spots de publicité, on l'a surtout aperçue dans bon nombre de sériés télévisées comme Commissaire Magellan, Sections de recherchesRécemment, elle a fait partie des invités spéciaux de la troisième saison de la série Astrid et Raphaëlle, diffusée sur France 2 depuis 2019.

Surtout, entre 2018 et 2020, elle a incarné la journaliste Jo Réal dans la quotidienne de la même chaîne, Un si grand soleil. Après deux saisons et un franc succès, elle a finalement décidé de quitter le programme. Plus récemment, on a pu la voir dans le film de Netflix, Le Dernier Mercenaire, aux côtés de Jean-Claude Van Damme, Alban Ivanov, Eric Judor et Miou-Miou. Un long-métrage d'action, un brin déjanté, toujours disponible sur la plateforme de streaming. 

Valérie Kaprisky dans Danse avec les stars ? 

Artiste éclectique et complète, Valérie Kaprisky ne ferme aucune porte. Pas même celle de la musique. À en croire son compte Instagram qu'elle alimente très régulièrement, la nouvelle sexagénaire est une parolière accomplie. Récemment, elle a écrit un titre, My Last Song, pour la chanteuse Pauline Atlan, qui figure sur la dernière compilation de l'Hôtel Amour.

Et ce n'est pas tout. Il se murmure qu'elle aurait passé le casting de la saison 12 de Danse avec les stars. Mais, selon les informations de Clément Garin, l'actrice n'aurait finalement pas été retenue. Dans un tweet, supprimé depuis, le journaliste avait déclaré que la chanteuse Eva Queen, l'influenceur Tibo InShape, le champion des 12 coups de midi Bruno Hourcade et Valérie Kaprisky auraient tous passé le casting de l'émission phare de TF1… En vain, donc?

Valérie Kaprisky, ex d'Anthony Delon : sa vie amoureuse

Si la vie privée de Valérie Kaprisky a fait couler beaucoup d'encre dans les années 1980, c'est certainement parce qu'elle formait avec Anthony Delon l'un des couples les plus glamours de l'époque. Très exposés, l'actrice et le fils d'Alain Delon avaient même fait la couverture de Paris Match en janvier 1987.

Et si son ancien compagnon a depuis eu une vie amoureuse mouvementée, l'actrice a quant à elle toujours tenu à sa "stabilité" qui lui permet, comme elle l'avait confié à Gala, "de rester ancrée dans la réalité et de supporter les aléas du job comme les choix brutaux des castings". "Ça fait vingt ans que je partage mon existence avec mon mari compositeur de musique. Du moment que je l'ai à mes côtés, je peux supporter que tout le reste soit aléatoire", avait-elle alors assuré.

Valérie Kaprisky : ménopause, sport et alimentation

En 2019 c'est aussi dans les colonnes de Gala que Valérie Kaprisky avait choisi de s'exprimer au sujet de sa ménopause"On doit s'habiller comme un oignon pour prévoir les coups de chaud! On a des sautes d'humeur, on rit, on pleure, on est plus fragile", avait-elle alors détaillé avant d'ajouter qu'il était important pour elle à cette période-là de vivre "pleinement sa sexualité".

Dans ce même entretien, elle était également revenue sur son mode de vie très strict : "Je pratique une activité sportive quatre fois par semaine (...) Je fais de la barre au sol, du Pilate, des exercices abdos-fessiers …". Et sur son régime alimentaire tout aussi drastique : "Peu de gluten, pas de produits laitiers à base de lait de vache. Peu de sucre (...) Je reproduis la façon dont mes grands-parents polonais vivaient à la campagne"

Personnalités