Brigitte Macron, entre tournage d'une série et rôle dans un grand jury

Brigitte Macron a surpris les habitants de Senlis, une commune située dans l'Oise, en débarquant sur le tournage d'une série... Deux ans plus tôt, la première dame avait changé la vie d'une jeune femme, alors qu'elle officiait au sein d'un grand jury.

Brigitte Macron, entre tournage d'une série et rôle dans un grand jury
© Christophe Ena/AP/SIPA

Brigitte Macron a provoqué la stupeur des habitants de Senlis, dans les Hauts-de-France, en débarquant dans la commune de l'Oise, chaussée de baskets et entourée d'acteurs vêtus de costumes du XVIIIe siècle. Une scène qui semble tirée tout droit d'une dimension parallèle... et pourtant, selon le JDD, la première dame a bien foulé les pavés de la ville pour assister à la reprise du tournage de la mini-série, qui avait été interrompu pendant le confinement, Les Aventures du jeune Voltaire, écrite par Alain Tasma et Georges-Marc Benamou et diffusée sur France 3. Une aubaine pour l'ex-institutrice de lettres à Amiens, qui s'est toujours définie comme "voltairienne" selon le JDD.
En plus d'assister au tournage de scènes passionnantes de la série, Brigitte Macron a pu s'entretenir avec l'équipe technique, les acteurs ainsi que les costumiers. Une première dame comblée, qui n'était d'ailleurs pas accompagnée de la présidente de France Télévisions, dont le mandat a été récemment reconduit, Delphine Ernotte.

Brigitte Macron : son rôle décisif au sein d'un grand jury

Si les habitants de Senlis ont été ravis d'apercevoir Brigitte Macron, l'architecte et décoratrice d'intérieur Isabelle Stanislas se souvient cette semaine de sa rencontre avec la première dame comme si c'était hier... Et pourtant, voilà déjà deux ans que la jeune femme a vu sa vie transformée grâce à l'épouse d'Emmanuel Macron. Nous sommes en avril 2018. À l'époque, le couple présidentiel souhaite rénover la salle des fêtes du palais de l'Elysée.

Pour choisir l'architecte privilégié qui s'occupera de ce chantier, un grand oral a lieu en présence d'un jury de renom. Il est composé de Brigitte Macron, des architectes des monuments historiques, des architectes des Bâtiments de France et d'Hervé Lemoine, qui est le directeur du Mobilier national. Chaque candidat doit présenter son projet sous les regards attentifs des jurés.

Défi de taille et facture salée à l'Elysée

Et c'est finalement Isabelle Stanislas qui est sélectionnée pour diriger la réfection de cette pièce qui a tant d'importance au sein du palais présidentiel. "Je me souviens que Mme Macron dit : 'Réalisez-vous ce qui vous arrive ?' Je lui ai répondu : 'Non, pas encore.' J'étais émue, épuisée et excitée", s'est rappelée l'heureuse décoratrice d'intérieur auprès de Paris Match.

Mais le défi s'avère plus compliqué que prévu. "La salle des fêtes est montée sur un lit de sable, les murs sont fissurés, la poussière est omniprésente", a-t-elle raconté. Après six mois de travaux, qui ont coûté pas moins de 600 000 euros et qui n'ont pas été de tout repos, la salle des fêtes est totalement rénovée et inaugurée en janvier 2019. Une véritable fierté !