Christian Quesada : 5 nouvelles victimes portent plainte

Christian Quesada fait l'objet de nouvelles accusations. Cinq femmes ont déposé plainte en assénant que l'ancien Maître de Midi leur avait demandé de se déshabiller et de se masturber, après les avoir contactées sur Internet.

Christian Quesada : 5 nouvelles victimes portent plainte
© Erez Lichtfeld/SIPA

D'autres allégations viennent s'ajouter à la liste déjà longue. Christian Quesada, mis en examen pour "corruption de mineurs" et "détention et diffusion d'images pédopornographiques", fait face à de nouvelles accusations d'au moins cinq jeunes femmes qui ont porté plainte ces derniers mois, selon Le Parisien.
Celles-ci auraient décidé de franchir le pas après la médiatisation de l'affaire en mars 2019. Les victimes présumées, adolescentes au moment des faits, auraient été contactées sur Internet par le champion des Douze Coups de Midi, qui se serait fait passer pour un mineur et leur aurait demandé de se déshabiller puis de se masturber face caméra. Les témoignages sont étonnamment similaires. 

Christian Quesada : accusations troublantes mais incertaines
"Certaines plaignantes ont gardé des traces de ces échanges. Mais il est pour le moment difficile de savoir si c'est bien Christian Quesada, car la personne qui a abordé ces jeunes filles ne filmait pas son visage", a précisé une source au Parisien. Le parquet de Bourg-en-Bresse a ouvert une enquête préliminaire afin de faire la lumière sur l'origine de ces messages. "Ces jeunes filles expliquent toutes avoir été abordées sur Internet et ont fait le rapprochement avec M. Quesada. Les plaintes ont été déposées directement à son encontre et des vérifications sont en cours", a ajouté le procureur.

Christian Quesada est actuellement en détention provisoire à la prison de Bourg-en-Bresse et attend son procès, prévu pour la fin de l'année ou le début de l'année prochaine. L'ancien Maître de Midi a émis une demande de mise en liberté, qui doit être examinée le 28 novembre par la cour d'appel de Lyon. Quelques semaines plus tôt, sa première demande de remise en liberté avait été refusée, selon le procureur de Bourg-en-Bresse, Christophe Rode.

Quoiqu'il en soit, si son procès n'a pas lieu dans les mois qui suivent, Christian Quesada devra être libéré le 27 mars 2020, c'est-à-dire un an après sa mise en détention provisoire, qui ne peut légalement excéder une année.

Christian Quesada : 5 nouvelles victimes portent plainte
Christian Quesada : 5 nouvelles victimes portent plainte

D'autres allégations viennent s'ajouter à la liste déjà longue. Christian Quesada , mis en examen pour "corruption de mineurs " et "détention et diffusion d'images pédopornographiques ", fait face à de nouvelles accusations d'au moins...