Michèle Bernier a 65 ans : Rupture, Enfants, Suicide de sa mère, Poids...

Michèle Bernier fête ses 65 ans le 2 août! Son célèbre père, son coup de foudre pour un croque-mort, son rôle de grand-mère, sa douloureuse rupture d'avec Bruno Gaccio, le suicide de sa mère... Secrets de la pétillante actrice.

Michèle Bernier a 65 ans : Rupture, Enfants, Suicide de sa mère, Poids...
© Michèle Bernier, en 2014 par PJB/SIPA

Michèle Bernier fête ses 65 ans le 2 août! Drôle, pétillante et bien dans ses baskets, l'humoriste arbore un constant sourire sur son visage et pourtant, elle a vécu des drames douloureux. Le suicide de sa mère, la rupture d'avec le père de ses enfants, la solitude... Michèle Bernier a toujours su remonter la pente. Secrets, drames et bonheurs de la comédienne...

- Michèle Bernier naît le 2 août 1956 à Paris dans le 14e arrondissement.

- Elle est la fille d'Odile Vaudelle et Georget Bernier, alias professeur Choron, cofondateur des magazines Hara-Kiri et Charlie Hebdo.

- La jeune femme, passionnée de théâtre, suit une formation durant laquelle elle officie souvent en tant que complice aux spectacles d'hypnose de Dominique Webb. 

- Après avoir intégré le petit théâtre de Bouvard, elle forme le trio comique féminin, les Filles, avec Mimie Mathy et Isabelle de Botton.

- En 1985, Michèle Bernier affronte une terrible tragédie: elle perd sa mère, qui se suicide le jour de la Fête de la Musique. "C'était peut-être un appel au secours qu'elle n'a pas mesuré... C'était une femme qui souffrait dans la dernière année de sa vie. Ils n'avaient plus de fric, plus rien. Tout était dur", avait-elle confié dans l'émission Ambition Intime, face à Karine Le Marchand. Et d'ajouter: "Quand je suis devenue maman je me suis dit : 'Merde, je n'ai pas ma mère avec moi et j'aurais tellement aimé que mes enfants la connaissent. C'est pour ça qu'aujourd'hui je suis une grand-mère archiprésente".

- Entre 1982 et 1997, elle est en couple avec Bruno Gaccio, auteur des Guignols de l'info. Ensemble, ils ont deux enfants, Charlotte, née en 1987, et Enzo, né en 1997.

- Bruno Gaccio la quitte pour une autre, alors qu'elle est enceinte de leur deuxième enfant, "Je l'aimais tellement. Pour moi, c'était une histoire d'amour éternelle. Dans une séparation, tout le monde y laisse des plumes. J'ai fait beaucoup de psychanalyse, je ne suis pas rentrée dans un système de guerre qui se s'arrête jamais. Bruno est un papa super", s'était-elle souvenue face à Karine Le Marchand. 
Pour s'en sortir, Michèle Bernier avait entamé une thérapie: "C'était une manière de ne pas rentrer dans un système de rancœur, de malheur. J'avais envie de comprendre ce couple et pourquoi il était parti en cacahuètes".

- Depuis le 15 octobre 2017, Michèle Bernier est grand-mère de jumeaux, Zoé et Roméo, les enfants de sa fille Charlotte. Un nouveau rôle qui la comble de bonheur. "Ce sont des moments intenses et merveilleux qui donnent une pêche pas possible. Je n'ai jamais été aussi en forme", nous avait-elle expliqué.

- Aux dernières nouvelles, l'humoriste serait célibataire mais ne désespère pas de trouver chaussure à son pied. "Les hommes ne s'approchent pas, ils ont peur. Et ils ont tort d'avoir peur! Une femme qui fait rire, c'est un bonheur à la maison, ça change la vie", avait-elle expliqué à Télé Loisirs.

- L'humoriste n'a pas peur d'être entreprenante... même lors de situations incongrues! Alors qu'elle assistait à l'enterrement d'un proche, l'actrice est tombée sous le charme d'un croque-mort! "Je n'ai pas pu m'empêcher d'al­ler lui parler, et de lui dire : 'Tu es trop sympa, quand même!'", avait-elle raconté au Petit Journal.

- Michèle Bernier assume avec joie ses rondeurs... mais souhaiterait mettre fin aux stéréotypes. "C'est comme si c'était une anormalité d'être ronde. On est dans un pays où on arrête pas de dire 'vive la différence' et en fait on stigmatise tout le monde. Dans les magazines féminins, quand ils font un spécial ronde, ils font un 'spécial ronde' comme s' il y en avait deux sur la planète", avait-elle déploré sur Le Divan de Marc-Olivier Fogiel.
"J'ai passé ma vie à vouloir être mince, eh bien, je ne le serai jamais. (...) J'ai seulement une limite de poids à ne pas dépasser car je sais qu'au-delà je ne me sens pas bien", avait également confié la comédienne dans le magazine Nous deux.