Adieu Michou : secrets de l'homme en bleu, à bulles, optimiste et amoureux

Il était l'homme aux lunettes bleues, l'ami des stars et le roi des nuits parisiennes. Michou s'en est allé à l'âge de 88 ans... Il a rendu l'âme, endormi... et laissera le souvenir d'un homme aimant la vie plus que tout.

Il aimait Paris comme personne, mais Michou a vu le jour sous le nom de Michel Georges Alfred Catty à Amiens le 18 juin 1931...
Le petit garçon n'a que 8 ans quand la guerre est déclarée mais il ne se départit jamais de son bonne humeur et devient rapidement le pitre à l'école. Fasciné par la comédie, il se glisse dans les robes de sa grand mère pour imiter ses idoles et organise chez lui des spectacles de marionnettes... payants !
Lors de la libération d'Amiens, il tombe sous le charme d'un soldat prénommé David et prend conscience de son homosexualité qui lui vaudra de nombreuses railleries lors de l'un de ses premiers petits boulots à l'usine, en Picardie. Le jeune homme né d'une aventure sans lendemain peut heureusement compter sur le soutien sans faille de sa mère. "Quand j'ai avoué à ma mère : 'Tu sais maman, je vais te faire un confidence, je ne suis pas attiré par les dames, je suis homosexuel certainement.' Ma mère m'a regardé et m'a dit: 'Michel, est-ce que tu es heureux ?' J'ai répondu que oui. 'Eh bien si tu es heureux, moi je suis heureuse', avait confié Michou à Christophe Hondelatte sur Europe 1.

Mimi, Chouchou et l'avènement de Chez Michou

Etouffant à Amiens, le jeune homme décide de tenter sa chance à Paris et s'installe à Montmartre, un quartier qu'il ne quittera plus. Tour à tour serveur, plongeur et carreleur, le futur artiste rencontre un jour par hasard Olga, tenancière du cabaret Chez Madame Untel, rue des Martyrs, qui lui propose de devenir son gérant. Le jeune homme de 25 ans hésite puis accepte avant de rebaptiser le lieu Chez Michou quelques années plus tard. "Ma grand-mère m'appelait Mimi et mes fiancés Chouchou, j'ai fait un mix des deux…", avait raconté Michou selon Le Point.

Dans les années 1960, il a une brillante idée après avoir découvert Las Vegas avec Line Renaud et décide de lancer un show transformiste avec deux copains. Le cabaret Chez Michou vient de naître.

Chez Michou, des stars à foison

Dès lors, toutes les stars vont en faire une étape parisienne obligée de Jean-Claude Brialy à Jean-Paul Belmondo en passant par Alain Delon, Catherine Deneuve, Romy Schneider, Dalida, et plus récemment Mylène Farmer, Amy Winehouse, Nolwenn Leroy et Stromae. Michou inspire même Jean Poiret qui crée une Zaza Napoli à son image dans sa pièce La Cage aux folles.

Comme l'inoubliable transformiste interprétée par Michel Serrault, Michou aime les bulles. Un peu trop d'ailleurs car il ne passe pas une journée sans sa fontaine de jouvence, ses deux bouteilles de champagne. "L'eau, c'est fait pour se laver les fesses", aimait répéter l'homme aux lunettes bleues qui a été vaincu par une maladie respiratoire et s'est éteint dans son sommeil à l'hôpital de Saint-Mandé le dimanche 26 janvier​​​​​​. 

"Michou c'est une légende, c'est le monde de la nuit. Il était enjoué, il était imprévisible, il était charmant, drôle, c'était sa nature d'être drôle, optimiste" a confié son amie Line Renaud sur France Info. Un bien bel hommage à un artiste qui ne voulait voir la vie... qu'en bleu !

Erwan, le dernier compagnon

Extravagant sur scène, Michou était beaucoup plus discret quand il s'agissait de sa vie privée. Tout juste consentait-il à raconter qu'il avait eu une aventure avec un certain Michel, mort dans des circonstances troubles, et que depuis le début des années 2000, il partageait la vie d'Erwann, un homme d'affaires, dirigeant de la société Act Com.

Discrets, l'artiste et son compagnon de 14 ans son cadet se montraient rarement ensemble et vivaient un bonheur tranquille dans leur grand appartement de 150 m² avec vue sur le Sacré-Cœur

Obsèques et dernières volontés de Michou

Les obsèques de Michou se dérouleront vendredi 31 janvier à partir de 10h30 en l'église Saint-Jean de Montmartre, rue des Abesses. Jusqu'aux funérailles, le cercueil de marbre bleu sera exposé dans son cabaret, conformément à ses volontés. Puis, il sera enterré au cimetière Saint-Vincent, à Montmartre. Prévoyant, Michou n'était pas homme à laisser ses proches décider à sa place et avait donc organisé son enterrement et envisagé sa succession ! Michou ne voulait pas que Chez Michou lui survive.

"Lorsque j'aurais tiré ma révérence, je souhaite que mon cabaret ferme définitivement ses portes. Je veux que cette maison disparaisse avec moi", expliquait le roi de la nuit dans son autobiographie Michou, Prince Bleu de Montmartre.

Sa dernière rencontre avec Brigitte Macron

Très affaibli par la maladie, Michou avait tenu à accueillir Brigitte Macron chez lui six jours avant sa disparition. Un an et demi après leur rencontre lors des obsèques de Charles Aznavour, la première dame et son hôte, tous deux Amiénois, avaient échangé autour d'une coupe de champagne dans la joie et la bonne humeur comme un ultime pied de nez à la mort et une ode à la vie !