Sacre de l'empereur du Japon, PHOTOS de Naruhito sur le trône du Chrysanthème

Plus de 2 000 invités ont fait le déplacement à Tokyo ce mardi 22 octobre pour assister à l'intronisation de l'empereur nippon Naruhito. Parmi eux Nicolas Sarkozy qui a représenté la France, Albert de Monaco, le Prince Charles, Letizia d'Espagne... et de nombreuses têtes couronnées...

Après l'abdication de son père Akihito, en avril dernier, Naruhito, 59 ans, montre sur le trône impérial du Japon. Bien qu'il ne soit doté que d'un pouvoir symbolique depuis 1947 à l'instar de la Reine d'Angleterre, l'empereur nippon vient d'être intronisé à Tokyo ce mardi 22 octobre, en présence de 2 000 invités de marque.
S'il est le 126e empereur de l'archipel depuis le 1er mai 2019, l'officialisation se conclut enfin après une cérémonie traditionnelle appelée Sokuirei-Seiden-no-Gi. Elle a démarré ce mardi matin par un rituel shinto intime durant lequel Naruhito est entré en contact avec ses ancêtres pour les informer de son accès au trône.
S'en est suivi, la coutume officielle colorée et, bien entendu, très millimétrée à laquelle Letizia et Felipe d'Espagne, Nicolas Sarkozy (qui a remplacé Emmanuel Macron en déplacement à Mayotte), Albert de Monaco, le prince Charles et d'autres représentants de 180 pays ont participé !
C'est au sein du Palais impérial que l'empereur Naruhito et l'impératrice Masako se sont intronisés eux-mêmes, en présence de la Cour impériale et de Michiko, l'ancienne impératrice venue faire une courte apparition.
Habillés de costumes et coiffes traditionnels, Naruhito et Masako se sont tous deux placés au centre d'une estrade. Lors de son discours, l'empereur a déclaré : "Ayant hérité précédemment du trône en vertu de la constitution et de la loi sur la Maison impériale (...), à l'adresse du pays et du monde, je proclame mon intronisation. Je promets ici que je prierai toujours pour le bonheur du peuple japonais et la paix mondiale".

"Banzai, banzai, banzai" ! 

Après quelques coups de gongs, Shinzo Abe, le Premier ministre japonais, a également récité un discours à la fin duquel il a crié, à trois reprises et en levant les bras, "banzai" (qui se traduit par "longue vie à l'empereur" ) !
Tous les invités étaient assis dans une pièce adjacente et ont suivi la cérémonie devant... un écran de télévision. Car oui, seuls les membres majeurs de la famille impériale peuvent prendre part à la cérémonie. Les invités ont tous crié "banzai" en levant les bras, respectant ainsi le protocole. Des coups de canons ont ensuite retentis pour annoncé la fin de la cérémonie qui était retransmise en direct à la télévision.
Un banquet (Kyoen-no-gi) s'est tenu dans la soirée, avec près de 400 invités. Akihito et Michiko, anciens empereur et impératrice prendront part à la cérémonie du thé qui se tient ce mercredi.
Si la cérémonie de l'intronisation marque la fin d'un long processus permettant d'officialiser l'accès au trône du Chrysanthème à l'empereur, c'est également un moment de pardon. En effet, 550 000 Japonais vont jouir d'une amnistie en ce jour spécial. Attention, seuls les contraventions et petits délits sont pardonnés comme des infractions au Code de la route par exemple. 

Sacre de l'empereur du Japon, PHOTOS de Naruhito sur le trône du Chrysanthème
Sacre de l'empereur du Japon, PHOTOS de Naruhito sur le trône du Chrysanthème

Après l'abdication de son père Akihito , en avril dernier, Naruhito, 59 ans, montre sur le trône impérial du Japon. Bien qu'il ne soit doté que d'un pouvoir symbolique depuis 1947 à l'instar de la Reine d'Angleterre, l'empereur...