Jean-Paul Dubois remporte le Goncourt, Sylvain Tesson le Renaudot...

Si Amélie Nothomb était favorite (et seule femme finaliste) pour le Prix Goncourt 2019, c'est bien Jean-Paul Dubois qui l'emporte avec "Tous les Hommes n'habitent pas le Monde de la même Façon" (L'Olivier). Voici les lauréats de la rentrée littéraire.

Jean-Paul Dubois remporte le Goncourt, Sylvain Tesson le Renaudot...
© LIBERT/ASA-PICTURES/SIPA

"C'est assez irréel, il faut que je vous le dise", a déclaré Jean-Paul Dubois aux journalistes qui ont assailli le porche du restaurant Le Drouant, fief du jury du prix Goncourt depuis toujours. Prix Femina en 2004 pour Une Vie Française, l'auteur de "Les Hommes n'habitent pas le Monde de la Même Façon" (Ed. L'Olivier) décroche cette fois le prix le plus prestigieux du monde littéraire francophone.
Ancien grand reporter au Nouvel Observateur, ce Toulousain de 69 ans est donc le 117e récipiendaire du Goncourt qu'il arrache à Amélie Nothomb et Soif (de 6 voix contre 4 pour l'auteure belge au deuxième tour) grâce à un roman portant sur la vie et ses échecs.

Résumé : Cela fait deux ans que Paul Hansen purge sa peine dans la prison provinciale de Montréal. Il y partage une cellule avec Horton, un Hells Angel incarcéré pour meurtre.
Retour en arrière: Hansen est superintendant a L'Excelsior, une résidence où il déploie ses talents de concierge, de gardien, de factotum, et – plus encore – de réparateur des âmes et consolateur des affligés. Lorsqu'il n'est pas occupé à venir en aide aux habitants de L'Excelsior ou à entretenir les bâtiments, il rejoint Winona, sa compagne. Aux commandes de son aéroplane, elle l'emmène en plein ciel, au-dessus des nuages. Mais bientôt tout change. Un nouveau gérant arrive à L'Excelsior, des conflits éclatent. Et l'inévitable se produit.

Surprises : le Prix Renaudot a été décerné ce lundi à Sylvain Tesson pour son livre-documentaire dans lequel il part à la recherche de son grand-père mort dans un camp de la mort La Panthère des Neiges (Gallimard) alors qu'il n'apparaissait même pas sur la liste des finalistes!
Dans la catégorie "essais", c'est le journaliste critique du Figaro Eric Neuhoff qui signe au vitriol (Très) Cher Cinéma Français (Albin Michel) un ouvrage qui a fait grincer les dents du 7e Art lors de sa sortie, qui s'impose en grand vainqueur.

Cette semaine, le public connaîtra le nom des gagnants des prix Femina et Médicis, avant que la saison des récompenses littéraires ne s'achève le 14 novembre prochain avec le Goncourt des lycéens. 

Jean-Paul Dubois remporte le Goncourt, Sylvain Tesson le Renaudot...
Jean-Paul Dubois remporte le Goncourt, Sylvain Tesson le Renaudot...

"C'est assez irréel, il faut que je vous le dise" , a déclaré Jean-Paul Dubois aux journalistes qui ont assailli le porche du restaurant Le Drouant, fief du jury du prix Goncourt depuis toujours. Prix Femina en 2004 pour Une Vie Française,...