Un Amour Impossible : notre coup de cœur ciné

Adapté du roman autobiographique de Christine Angot, "Un Amour Impossible" relate la rencontre, à la fin des années 1950 à Châteauroux, entre une employée modeste de la Sécurité sociale et un jeune érudit issu de la bourgeoisie parisienne. Histoire romanesque sur plusieurs décennies, ce drame raconte aussi, avec pudeur et intelligence : la passion, l'abnégation, les sentiments paradoxaux, mais également l'inceste et la pesanteur du silence.

Un Amour Impossible : notre coup de cœur ciné
© Le Pacte

Vous pouvez découvrir Un Amour Impossible vierge de la lecture du livre éponyme de Christine Angot. Plus qu'une adaptation réussie, c'est une fresque sociétale, un sublime portrait de femme(s) que vous verrez. Ambitieux et délicat de part la durée qu'il recouvre, les époques qu'il traverse, les thèmes qu'il aborde, le drame de Catherine Corsini réussit la prouesse d'un récit d'une tendresse, d'un tact et d'une justesse infinis. 

Tour à tour empreint de romantisme et de féminisme, d'intime et d'universel, de réalisme, de perversion et d'histoire moderne, Un Amour Impossible nous raconte une époque, sa morale, ses paradoxes et nous suspend au destin de cette extraordinaire Rachel. Issue d'un milieu modeste, libérée des carcans et tabous d'après-guerre, cette provinciale indépendante, courageuse, jamais dans l'attente, fait montre d'un cœur romanesque, d'une soif de culture et d'une vaillance remarquables.
Virginie Efira incarne avec élégance et sobriété cette aventurière aux pieds sur terre et Niels Schneider est troublant jusqu'à la nausée en monstre d'érudition et de froideur.
La portée symbolique et politique abordée dans la dernière partie du film met en perspective la dimension psychologique déroulée et tenue chaque personnage. 

Un Amour Impossible est un moment de cinéma qui défie le temps, exacerbe les sentiments, suscite des émotions contradictoires, bouscule la conscience de classe et les stéréotypes de genre. Une gageure !