Christine Angot, en prose et contre tous

Virginie Efira et Niels Schneider sont à l'affiche du film "Un Amour Impossible", en salles le 7 novembre. Ce drame est adapté du roman éponyme de Christine Angot, largement inspiré de la relation entre ses parents. Portrait de cette auteure grande gueule et controversée.

Christine Angot, en prose et contre tous
© Kamil Zihnioglu/AP/SIPA

Elle défraie la chronique et encore plus depuis qu'elle a remplacé Vanessa Burgraff dans On n'est pas couchés sur France 2. Christine Angot – Schwartz de son vrai nom – est indirectement mise à l'honneur dans Un Amour Impossible de Catherine Corsini, en salles le 7 novembre. Ce dernier, adaptation de son autofiction éponyme, revient sur l'histoire de ses parents et notamment de sa naissance.

La petite Christine naît à Châteauroux le 7 février 1959. Elle grandit aux côtés de sa mère Rachel et de sa grand-mère, dans des conditions modestes. Son père, Pierre Angot, traducteur pour des institutions européennes, abandonne le foyer famillial avant sa naissance. Elle prend toutefois le nom de famille de son père à l'âge de 14 ans, quand celui-ci la reconnaît officiellement. Elle déménage à Reims avec sa mère, passe son baccalauréat, avant d'obtenir un DEA de droit international public. Alors qu'elle suit des études de droit européen au Collège d'Europe à Bruges, elle arrête en plein milieu d'année pour se consacrer à sa passion, l'écriture.

Christine Angot, alors mariée et mère d'une petite Léonore, voit ses premiers manuscrits retournés par les maisons d'éditions qu'elle contacte. Néanmoins, en 1990, son premier roman, Vu du ciel est édité chez Gallimard, mais c'est neuf ans plus tard qu'elle connait le succès, grâce à son livre L'Inceste, vendu à 50.000 exemplaires, qui relate sa relation avec son père. Sa réception est très médiatisée et l'auteure, très critiquée. Dans les années 2000, c'est la consécration : elle remporte le prix France Culture en 2005 pour Les Désaxés, le Flore en 2006 pour Rendez-Vous et même le prix de Sade en 2012, pour Une Semaine de Vacances, qu'elle refuse, estimant que l'œuvre du marquis de Sade est en contradiction avec son livre.

En 2006, l'écrivaine est en couple avec Doc Gynéco. Elle raconte leur amour dans son roman Le Marché des Amants qui sort en 2008. La même année, elle entame une relation avec le musicien Clovis Charly, L'ex-femme de ce dernier compagnon, Elise Bidoit, porte plainte contre Christine Angot pour avoir porté atteinte à son intimité dans son livre Les Petits. L'auteure est condamnée à lui verser 40.000 euros de dommages et intérêts. En 2017, elle est mise en examen pour diffamation après avoir publié dans Libération un article où elle accuse l'éditeur Christophe Lucquin de "publier des livres" à caractère essentiellement pédophile". En mars de la même année, elle a une altercation violente avec François Fillon en direct de l'émission politique, largement relayée dans la presse. En septembre, Laurent Ruquier lui propose de remplacer Vanessa Burgraff en tant que chroniqueuse : de quoi donner de l'eau au moulin de ses détracteurs. 

Voir aussi :